MOTOGP 2016: LORENZO PERD UN AUTRE SPONSOR, LES CASQUES HJC

Et oui, gagner un titre parce que l’on est le plus rapide et qu’en plus on bénéficie sur plusieurs GP cruciaux de l’aide (on va dire volontaire ou pas, histoire de ne pas relancer la guerre civile) d’une autre marque est une chose, cela nous a privé d’une histoire de légende mais après tout, Honda fait ce qu’il veut…

Et Marquez n’a rien fait d’illégal.

En revanche les sponsors de Lorenzo n’ont évidemment pas aimé du tout ses déclarations sur son non respect vis à vis de Rossi, sa demande de punition plus sévère pour celui qui est son coéquipier et ses pouces baissés sur le podium de Malaisie.

 

LES FAMEUX POUCES EN BAS DU PODIUM DE SEPANG

LES FAMEUX POUCES EN BAS DU PODIUM DE SEPANG

 

Sur ces coups-là, Lorenzo a vraiment perdu de grosses occasions de la fermer…

Les montres Sector ont donc mis fin à leur sponsoring de Lorenzo, aujourd’hui ce sont les casques HJC, marque coréenne, qui, c’est le cas de le dire, arrêtent les frais, alors que le contrat les liant à Lorenzo devait durer encore un an.

J’ai un peu enquêté parmi mes amis dans le secteur, le chiffre d’un million de dollars annoncé à la signature du contrat est cohérent, plus des primes bien sûr.

 

 

Cela dit, on sait qu’en ce moment se déroule le salon de Milan, tout le monde parle à tout le monde et il semble que Lorenzo soit en recherche de sponsor casque depuis longtemps.

On se souvient qu’à deux reprises en 2015, Lorenzo avait accusé son casque de l’avoir fait perdre, à cause de la buée et d’une doublure qui se serait détachée.

Ce qui est évidemment inacceptable pour un pilote de ce niveau, ce qui est aussi étonnant pour une marque pas vraiment fabriquée dans un bidonville, surtout quand elle équipe un mec à l’époque quatre fois champion du monde.

Bref, le désamour/désaccord Lorenzo/HJC ne daterait pas d’hier.

 

LORENZO AVEC SHARK ET ZARCO?

LORENZO AVEC SHARK ET ZARCO?

 

Dans les allées de Milan, on parle du fabricant français Shark, une marque créée à Marseille par d’anciens pilotes, qui emploie six cent personnes, vend 350 000 casques par an, qui évolue depuis longtemps dans la compète avec des pilotes comme Raymond Roche, Olivier Jacque, Carl Fogarty, Randy De Puniet, Troy Corser, Pol Espargaro, Scott Reding, Olivier Panis , Cyril Despres et plus récemment Miguel Oliveira, Sam Lowes et Johann Zarco.

Shark vend d’ailleurs un casque Zarco Replica.

En 25 ans, toutes disciplines confondues, la marque a décroché 60 titres de champions du monde.

Bientôt un Lorenzo Replica?

Jean Louis BERNARDELLI

Photos CONSTRUCTEURS 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis