9 PRÉSIDENTS DE LIGUE S’OPPOSENT AU PRÉSIDENT DESCHAUX !!!

LOGO FFSA

 

FFSA DU RIFIFI a la FEDERATION

 

Du jamais vu…

JAMAIS encore dans la longue histoire du sport automobile Français, on n’avait assisté à une telle fronde !

A une vraie révolte, à un rejet du Président en poste de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) Nicolas Deschaux, lequel chacun le sait pertinemment en interne, n’est que le factotum du réel taulier, celui qui manœuvre dans l’ombre et en coulisses, le p’tit Nicolas et qui le conseille et lui donne les instructions ou plutôt les ordres, depuis la lointaine Ile Maurice dans l’Océan Indien, où il s’est réfugié depuis quelques années …

Ce qui ne l’empêche nullement d’effectuer et aux frais de la FFSA bien sûr, plusieurs aller-retour annuellement, tout en étant grassement rémunéré, autour de 150.000€ par an et ce au titre de conseiller International du sieur Deschaux.

Ce qui ne manque pas d’interpeler, on l’a déjà dit, bien des membres de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) qui morts de rire, nous ont bien confirmé ce que nous savions, à savoir qu’il ne baragouine que quelques mots d’anglais !!!

Donc ce lundi 16 novembre au siège de la FFSA Quai de New York, à Paris dans le très chic XVIéme arrondissement, ayant appris qu’une équipe d’opposants se préparait pour monter une liste en vue des futures élections programmées à l’automne 2016, toujours sur les recommandations de Jacques Régis, Nicolas Deschaux avait convoqué il y a quelques jours seulement, le Comité directeur de la FSSA avec à l’ordre du jour ‘’ La révocation de ce dernier ‘’ !

A 15 Heures, en l’absence du père spirituel Jacques Régis, Deschaux a posé la question  aux membres présents, dont certains étaient porteurs d’un mandat représentant quelques rares absents.

Et sans grande surprise le Comité directeur en place a voté et à l’unanimité LA dissolution.

Ensuite et comme l’impose et l’exige les statuts, Nicolas Deschaux le Président révoqué, s’est levé et a quitté la salle.

Non sans avoir au préalable désigné un Président de séance, le doyen, lequel n’était autre qu’André Diviés, puisque l’ancien grand patron du circuit de Nogaro dans le Gers que dirige désormais sa fille Caroline, est âgé de 82 ans.

Le Président Diviés confirmait alors qu’il fallait designer un administrateur provisoire qui ne pouvait qu’être issu de l’Assemblée  rassemblée dans la salle.

Un appel à candidature était lancé. Et chaque camp proposait alors le sien : Deux JP !

Jean Paul Maillard de la ligue Nord-Picardie pour l’équipe soutenant Nicolas Deschaux

Jean Pierre Mauvaux pour celle des opposants

Et on passait ensuite au vote

Et là, si la liste – ce qui n’étonnera personne vu l’état de république bananière qu’est la FFSA- soutenant le Président sortant, a sans réelle surprise obtenu une majorité, totalisant 23197  voix des 38659, on constatait tout de même que la liste des ‘ frondeurs ‘ en obtenait quand même 15446 !

Soit un sacré score.

Preuve que RIEN NE VA PLUS au sein même de la FFSA!

Et plus grave pour Nicolas Deschaux, on  découvrait aussi et surtout que … NEUF Présidents de ligue courageux et pas n’importe lesquels avaient voté contre lui

DU JAMAIS VU.

Les Présidents des ligues Champagne-Ardenne, Rhône Alpes, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes,  Bretagne-Pays de Loire, Normandie, Limousin et Ile de France !

Sans oublier la Réunion

Bref des frondeurs de qualité et pas du menu fretin, vous en conviendrez.

Désormais Deschaux et sa cour ont décidé dans l’urgence d’organiser une nouvelle élection temporaire en attendant la vraie fin 2016, le 10 décembre prochain

Soit disant avant la cérémonie de remise de prix prévue elle le lundi 14 décembre au cirque d’hiver l Malgré l’opposition grandissante, Nicolas Deschaux pourrait fort bien s’y présenter sur scène dans le rôle de maître de cérémonie habituellement dévolu au CLOWN !

Quelques soit le résultat du vote préalable, une chose est désormais évidente, il y a bien une réelle fracture au sein de la FFSA

Et si trois électeurs qui s’étaient engagés n’avaient pas fait défaut ce lundi 16 novembre, Deschaux pouvait tomber

Ceux qui après s’être engagé ont retournés leurs vestes, étant Josy Martin du Comité d’Auvergne, Henri Besson du Comité Rhône-Alpes et Jean Luc Roger du Comité Centre.

Reste une question ? Que leur a-t-on finalement offert et promis…en échange ???

‘Vas savoir Charles ‘ l’aurait dit Gabin!

En tout cas RIEN n’est perdu pour 2016, la VRAIE échéance car ça gronde dans les ASA et chez les licenciés.

La future équipe que montent les frondeurs devrait être de très grande qualité avec notamment deux journalistes respectés et respectables mais pour information, ne collaborant pas à notre site autonewsinfo !

Désormais il y a réellement une RÉELLE opposition. Les hommes n’ont plus peur des intimidations et du système mafieux qui sévit depuis trop longtemps, Quai de New YORK !

Suite du feuilleton dès cette semaine

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN

 

FFSA_LOGO

LES VOIX POUR LA LISTE DESCHAUX : 23197 voix

 

 

Champagne-Ardenne : 303 (Seul le délégué Gérard Chaix)

Nord –Picardie : 1997 (Jean Paul Maillard et Jean Marc Roger)

Lorraine-Alsace : 2053 (Jacques Clément et Bernard Cousin)

Bourgogne-France Comté : 3541  (Bernard Demezoix et Gérard Leuziot)

Rhône-Alpes : 2043 (Seul le délégué Hervé Besson)

Corse : 1001 (José Andréani et Jean Marc Acquaviva)

Provence –Alpes-Côte d’Azur : 4166  (Rémi Tosello et Jean Paul Pochon)

Languedoc-Roussillon : 2372 (Jacques Régis et Samuel Teissier)

Aquitaine : 1434 (Jean Claude Labeyrie et Joel Do Valle)

Centre : 1577 (Jean Luc Roger et Dominique Riou)

Auvergne : 2016 (Michel Durin et Josette Martin)

Nouvelle Calédonie : 445 (Frédéric Menache et Thierry Garbi)

Guadeloupe : 208 (Serge Barrére et Max Montout)

Polynésie : 64 (Jacques Guynamard et Louis Provost)

LOGO FFSA

LES VOIX POUR LA LISTE DES OPPOSANTS : 15446 voix

 

Bretagne-Pays de Loire : 3354 dont le Président Jacques Olivier et Daniel Poissenot

Normandie : 2497 dont le Président Dominique Lunel et Jean Claude Leforestier

Ile de France : 2496  dont le Président Jean Pierre Deschamps et Georges Lemmens

Poitou –Charentes : 1063 dont le Président Jean Roch Lebossé et Loic Jusseaume

Rhone-Alpes : 2044  dont le Président de ligue Jean Pierre Mauvaux

Midi-Pyrénées : 2736 dont le Président de ligue André Diviés

Champagne-Ardenne : 304 dont le Président de ligue Jean Claude Leuvrey

Limousin : 392  dont le Président Jean Michel Filloux et Alain Tisseuil

Réunion : 553 dont le Président Jean Pierre Ollivier et Christian Albany

Soit Neuf ligues et leurs Présidents

 

 

 

Evenements FFSA

About Author

gilles