JACQUES OLIVIER EST LE CANDIDAT DE L’EQUIPE POUR UNE NOUVELLE FFSA

LOGO FFSA

FFSA DU RIFIFI a la FEDERATION

 

Jacques Olivier, Président du Comité́ Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire, a très officiellement annoncé ce vendredi 13 novembre en fin d’après-midi, sa candidature à la tête de la liste des opposants à l’actuel Président, Nicolas Deschaux, le faire valoir de l’homme de l’ombre, Jacques Régis, le ‘’ véritable taulier ‘ de la Fédération, le p’tit Nicolas n’étant qu’un homme de paille

Chers amis,

Vous trouverez ci-dessous la lettre qui a été adressé à toutes les ASA et ASK de France au cours de la journée.

Elle accompagne le programme que vous trouverez en pièce jointe.

Je voulais sans attendre vous informer de mon engagement en tête de liste d’un groupe d’élus qui se présentera aux prochaines élections anticipées de la Fédération début décembre.

Dès lundi nous serons à l’AG de révocation du Comité Directeur.

Je vous remercie pour le soutien que vous m’avez exprimé récemment, c’était important pour moi.

Bien amicalement,

 

Jacques OLIVIER

Président du Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire

 

Logo FFSA

 

Madame, Monsieur le Président,

Comme vous le savez, le Président actuel de la Fédération Française de Sport Automobile a décidé, il y a quelques jours, une dissolution de son Comité Directeur.

Ce n’est pas par hasard que ce processus a été entamé. En effet, depuis plusieurs années, montait au sein des élus régionaux un mécontentement de plus en plus grand. 

La déception et l’agacement  a aujourd’hui pris le pas sur l’obéissance, voire la soumission, et Nicolas Deschaux, Président majoritairement contesté et donc fragilisé dans sa fonction, n’avait plus d’autre choix que la révocation de l’ensemble de l’équipe dirigeante. Ce sera chose faite ce lundi 16 novembre.

Durant mes 16 années  de présidence du Comité Régional Bretagne – Pays de la Loire, j’ai souvent eu à batailler contre l’inertie, les accommodements ou le favoritisme en place à la Fédération. J’ai régulièrement pris la parole en Comité Directeur pour dénoncer ou prévenir ce qui ne me semblait pas être réalisé sous le signe du bon sens.

J’ai donc été très touché par les nombreux appels et les sollicitations d’une grande partie des Présidents de comités régionaux ces dernières semaines. Ces témoignages de confiance renforcent l’attitude que j’ai eue depuis des années envers le système mis en place par les anciens dirigeants de notre Fédération.

Je vous joins à cet envoi le programme que je désire développer avec une équipe constituée très majoritairement d’élus régionaux. Je crois sincèrement en la construction d’une nouvelle Fédération, d’une réforme de la gouvernance pour en faire un système plus démocratique.

Je crois dans des projets nouveaux, dans lesquels nos licenciés se retrouveront. Je crois en la diminution des couts, au retour d’un sport plus simple, et donc plus sain. Je vous propose de mener ces réformes avec moi, que vous soyez  licenciés du karting ou de l’automobile.

Votre passion est la mienne !

Ensemble, nous pouvons rénover, redynamiser le sport automobile et remettre la Fédération au service des licenciés.

Bien sportivement

 Jacques OLIVIER

LOGO FFSA

LE PROGRAMME

VERS UNE NOUVELLE FÉDÉRATION DU SPORT AUTOMOBILE

 

Liste Jacques OLIVIER : Président du Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire

Ce document décrit les axes de travail que l’équipe de la liste « Vers une nouvelle Fédération » abordera durant le mandat 2015 – 2016.

 

I- Structuration politique et exécutive

L’objectif principal est de redonner un véritable rôle politique aux élus du Comité Directeur,majoritairement des hommes de terrain issus des Ligues Régionales.

-Disparition du Bureau Exécutif et du Sénat

-Création d’une commission permanente constituée principalement des Présidents de Ligue (nouvelle dénomination des Comités), membres du Comité Directeur, se réunissant environ une fois par mois

-Fréquence accrue des réunions de Comité Directeur (environ une fois par trimestre)

-Attribution à chaque élu d’un rôle et d’une responsabilité dans le projet fédéral – Création de binômes « élu – chef de service (Directeurs de pôles) » ». Les grandes commissions seront présidées par un Président de Ligue, vice-présidées par le directeur de pole, afin que les propositions soient présentées par l’élu, directement à la Commission  permanente et au Comité Directeur.

-Etablissement d’une chronologie élective (ASA puis Comités Régionaux puis Fédération)

 

II- Hiérarchie régionale

Le but est d’avoir une fédération qui soit un support pour les Ligues Régionales. Elle doit poursuivre une politique d’incitation, provoquant le dynamisme en région et le développement du sport automobile par sa base.

-Refonte du système de subventions aux ligues avec une incitation à la création d’activités

-Développement du service « Vie Fédérale » pour en faire un véritable support pour les LRSA (aide à la constitution de dossiers de subvention, développement d’actions régionales, suivi de la vie associative des ligues, mise en commun des expériences)

-Retour à un fonctionnement centralisé concernant les règlements des épreuves et leur facturation

 

III- Création d’un service commercial

L’objectif est de pouvoir financer les projets grâce à des partenaires privés et de pouvoir associer chaque action à un ou plusieurs investisseurs

-Recrutement d’un directeur commercial en charge de la recherche de financement

-Mise en place d’un service faisant le lien entre la Fédération et ses sponsors (organisations évènementielles et promotionnelles)

 

IV- Marketing et image de marque

La FFSA se doit d’être présente sur les évènements automobiles internationaux se déroulant en France. Elle doit véhiculer une image positive, montrer son dynamisme.

-Présence d’un espace FFSA sur les compétitions internationales en France et sur les principaux  Championnats de France en collaboration avec les LRSA.

-Organisation de réceptifs partenaires sur les grands événements fédéraux

-Mise à disposition gracieuse d’une signalétique fédérale pour les Comités Régionaux et les ASA

 

V- Démocratisation du sport

Il s’agit de reconstruire le sport automobile à partir de sa base en donnant la possibilité au plus grand nombre d’accéder à la pratique sportive

-Ouvrir une série circuit à bas cout, tout en lui donnant un esprit « Filière »

-Intégrer les clubs de passionnés d’automobiles sportives

-Développer le sport féminin en intégrant des séries féminines

-Favoriser l’accès des bénévoles aux fonctions d’officiel

-Avoir la possibilité d’interroger et d’écouter directement les licenciés par le biais d’un forum intégré au site internet fédéral

 

VI- Le sport en milieu scolaire

L’objectif est de faire rentrer le sport automobile à l’école. C’est là que se trouvent les licenciés de demain.

-Poursuite et amplification de l’opération « Les Lycées dans la Course »

-Ouverture de l’opération aux collèges avec des kartings

-Développement des épreuves énergétiques (Educ’Eco)

-Education à la lutte antidopage

 

VII- La formation

Activité très réglementée et sport de haute technicité, la pratique du sport automobile demande une formation pointue et des remises à niveau de plus en plus fréquentes. L’objectif est d’utiliser Autosport Academy et d’élargir son champ d’intervention afin d’en faire la référence en terme de formation aux métiers et aux activités du sport automobile.

-Proposer une véritable école filière des métiers du sport automobile (bac-3 à bac +3)

-Ajouter à  Autosport Academy un centre de formation des officiels, dédié aux licenciés de la FFSA et des fédérations et associations affinitaires.

-Proposer des formations pour les organisateurs techniques et les représentants en CDSR

 

VIII- L’accès au haut niveau

Le but est de construire une véritable filière, partant des séries à bas cout, permettant aux pilotes d’accéder au haut niveau

-Création d’une filière en lien avec les opérations low cost et/ou scolaires

-Création d’une filière Rallyes avec le retour de l’opération « rallye jeunes », managée par Autosport Academy en partenariat avec les Ligues

-Conservation et renforcement du championnat F4

-Élargissement du concept « Equipe de France » à des espoirs régionaux (« Graine de champions »)

 

IX- Les compétitions de demain

L’énergie est le défi du 21ème siècle. Tous les acteurs institutionnels y sont engagés. La FFSA doit également intégrer l’arrivée des énergies nouvelles afin de retrouver sa vocation de « laboratoire ».

-Accélérer l’orientation vers des compétitions intégrant le facteur consommation

-Imaginer de nouveaux supports de compétitions (Roll’n start, eco marathon…)

-Favoriser l’apparition en compétition des véhicules hybrides et électriques

 

X- La réglementation

Les RTS, salvatrices en rallye, ne sont pas toujours appliquées conformément à la règlementation. De plus, elles ont été dupliquées sans vraiment de discernement pour d’autres types d’épreuves (slaloms, courses de cote).

-Améliorer l’application des RTS

-Aménager les RTS slalom afin de redonner de l’intérêt à la discipline

-Regrouper la Commission médicale et les groupes de travail « Sécurité », afin de créer un Bureau Enquête accident, chargé d’analyser les accidents graves, de se rendre sur place dès la connaissance de l’accident, et d’apporter un soutien moral aux familles touchées et organisateurs par ces accidents.

-Mettre en place un numéro vert pour les licenciés, avec un suivi de chacun des appels.

 

XI- Le karting

La commission nationale de karting organise cette discipline (réglementation, calendrier, et tarification). Cette structure étant toujours dans le giron de la FFSA.

-Laisser pleine autonomie de fonctionnement à la CNK

-Dynamiser la discipline dans le même esprit que celui de l’automobile (ouverture vers le sport scolaire création d’une discipline low cost et utilisation des nouvelles énergies).

Une priorité et un axe  dans tout ce programme : Le souci permanent d’être au service du licencié.

Evenements FFSA

About Author

gilles