BENOIT TRELUYER : « FINIR EN BEAUTÉ AUX 6 HEURES DE BAHREÏN »

WEC-2015-SPA-BENOIT-TRELUYER-vainqueur-le-samedi-2-mai-Photo-Max-MALKA.

WEC 2015 SHANGHAI -AUDI R18 e-tron quattro N°7

 

« Finir en beauté ! »

Si Benoît Tréluyer et ses équipiers de l’Audi R18 e-tron quattro N°7, Marcel Fässler le Suisse et André Lotterer l’Allemand élevé en Belgique, seront encore en lice pour tenter de décrocher le titre  mondial ‘Pilotes’ lors de la manche finale du Championnat du monde d’Endurance WEC à Bahreïn, ils savent que la mission sera cependant proche de l’impossible.

Mais, les triples vainqueurs des 24 Heures du Mans, sont pourtant loin de rendre les armes…

 

WEC 2015 SHANGHAI - AUDI N°7 de TRELUYER - FASSLER et LOTTERER

WEC 2015 SHANGHAI – AUDI N°7 de TRELUYER – FASSLER et LOTTERER

 

Après les récentes 6 Heures de Shanghai (30 octobre – 1er novembre), les premiers Champions du monde depuis la création du WEC en 2012, comptent les chances qu’ils leur restent, et jaugent la muraille qui se dresse désormais devant eux. Si l’équipe Porsche a déjà remporté le titre Constructeurs, Audi conserve toutefois encore une chance, quoi qu’infime, de coiffer la couronne des Pilotes.

 

WEC-2015-SPA-BENOIT-TRELUYER-vainqueur-le-samedi-2-mai-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-BENOIT-TRELUYER-Photo-Max-MALKA.

 

Comme l’explique Benoit:

« Nous sommes désormais relégués à 12 points. Nous devons donc gagner  la course de Bahrein, tout en espérant que l’équipage de la Porsche 17, ne se classe pas mieux que quatrième. Le défi est de taille, mais nous allons lutter jusqu’au bout car nous méritons de finir par un succès.»

Il poursuit:

« Quoi qu’il advienne sur la piste à Sakhir, 2015 restera une belle saison pour nous, et il est préférable de s’incliner au terme d’un championnat relevé et disputé plutôt que de terminer premiers sans aucune opposition ! Non, nous n’aurons pas à rougir de notre place de dauphins si telle doit en être l’issue.»

Avant de préciser:

«  L’important pour nous, désormais, c’est de continuer à nous battre comme nous l’avons fait en toutes occasions cette année. L’écurie Porsche a choisi la bonne classe d’énergie et beaucoup travaillé au cours de ces deux dernières années : leur titre est mérité. Ils ont en outre la réussite avec eux comme nous avons pu le constater à Fuji où ils auraient pu perdre l’épreuve dès le premier tour. »

Au Royaume de Bahreïn, Benoît et ses acolytes auront comme objectif affirmé de décrocher la victoire pour finir leur campagne WEC 2015 en beauté, titre ou pas.

Benoit ajoute:

« En course, nous avons fait avec Marcel  et André, du bon travail. Sur la moyenne des meilleurs tours réussis par chaque voiture, nous sommes les plus rapides. Sauf que la stratégie ne nous aide pas. Ce qui nous pénalise depuis le début de la saison, c’est de faire moins de tours que les Porsche et les Toyota sur un relais.»

Avant d’indiquer:

« Non seulement nous couvrons moins de terrain mais, en plus, nos rivaux voient ce que nous faisons. C’est un gros avantage pour eux car nous avançons à visage découvert. Il faut également reconnaître que nos choix de pneumatiques n’ont pas toujours été des plus inspirés, mais nous sommes contraints de prendre des risques. »

Des paris stratégiques malheureusement peu payants sur le Circuit International de Shanghai, alors que la performance était clairement au rendez-vous…

Benoît conclut:.

« Personnellement, je suis satisfait de mes deux relais en pneus pluie J’ai également effectué quelques beaux dépassements, passant notamment de la troisième à la première place au début de mon second relais. Une fois de plus, nous étions très rapides, comme le montre le meilleur tour en course signé par André lors de son dernier passage au volant. »

Finalement troisième au terme des Six heures de course, le trio, qui n’est pas descendu du podium de toute la saison, ne fera pas le déplacement pour le dernier meeting du calendrier de la saison d’endurance 2015 , du 19 au 21 novembre, à Bahreïn pour prêcher … dans le désert !

Que cela soit bien clair.

Le trio Treluyer-Fassler-Lotterer, souhaitant pour cette ultime épreuve, enfin retrouver la plus haute marche du podium.

 

Gilles GAIGNAULT

Ohotos : Max MALKA et TEAM

 

WEC 2015 SHANGHAI - PODIUM pour les piolotes de l AUDI N°7 de TRELUYER - FASSLER et LOTTERER félicités par HENRI PESCAROLO

WEC 2015 SHANGHAI – PODIUM pour les pilotes de l’AUDI N°7 de TRELUYER – FASSLER et LOTTERER félicités par HENRI PESCAROLO

LE CLASSEMENT DES SIX HEURES DE SHANGHAI

 

  1. Bernhard-Webber-Hartley (Porsche)
  2. Dumas-Lieb-Jani (Porsche)
  3. Tréluyer-Fässler-Lotterer (Audi)
WEC-2015-SHANGHAI-victoire-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°-17-le-1er-novembreet leader du Championnat WEC

WEC-2015-SHANGHAI- Victoire pour les ilotes de la PORSCHE N° 17 le 1er novembre et leader du Championnat WEC

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU WEC

 

  1. Bernhard-Webber-Hartley (Porsche):
  2. Tréluyer-Fässler-Lotterer (Audi): 143 pts
  3. Dumas-Lieb-Jani (Porsche): 113,5 pts

 

WEC Championnat du monde

About Author

gilles