OPERATION « DESERT STORE » BY ALAIN ROSSIGNOL: L’ANTIGEL DE L’ESPRIT

 

EN AFRIQUE, ON FAIT SA TRACE...OU ON L'EFFACE!

EN AFRIQUE, ON FAIT SA TRACE…OU ON L’EFFACE!

 

Alain Rossignol nous emmène en Afrique, ce qui tombe bien, le moral commence à avoir besoin de réconfort…

Ses images, à l’instar de l’ouverture où l’on a la sensation qu’un gros animal efface ses traces au détriment d’un plus petit, racontent, toutes, une histoire…

Une belle histoire.

Ce qui tombe bien, en attendant Neige et Glace qui est un rayonnement, l’automne et l’arrivée de l’hiver sont ch… comme un train qui entre en gare dans un film de l’ère soviétique…

Avec en plus cette m… d’heure d’hiver et la nuit qui tombe à une vitesse fulgurante.

 

VOYAGE, VOYAGE...

VOYAGE, VOYAGE…

 

On est à l’orée de novembre, un mois que je déteste, la météo est encore généreuse, je vérifie quand même le fonctionnement de mes gants chauffants…

Le nord de la France – au dessus de la Loire – se prépare, tel l’ours, à l’hivernation, ce qui veut dire que l’on se réveille fastoche,  ou à l’hibernation des tortues, marmottes, loirs, hérissons lézards, espèces qui elles ne se réveillent vraiment pas avant les beaux jours.

Et oui lecteur, tu le sais bien, tu apprends toujours des trucs à la lecture d’autonewsinfo.

 

"FAUT Y FAIRE FUMER" DISAIT LE REGRETTÉ GUY LIGIER

« FAUT Y FAIRE FUMER » DISAIT LE REGRETTÉ GUY LIGIER

 

Le désert ne devient pas encore une obsession, ça arrivera plus tard, quand les concurrents de l’Africa Race quitteront Monaco, mais il est déjà un réconfort, un bonheur et surtout un plaisir des yeux.

Voilà pourquoi j’avais envie de partager ce cadeau d’automne d’Alain, une galerie photo africaine qui ne raconte pas une course mais une envie de vivre.

 

LE COUP DE RATEAU

LE COUP DE RÂTEAU

Ces images ne sont pas choisies en fonction d’un quelconque résultat sportif mais je l’ai dit parce qu’elles racontent à elles seules une histoire.

Les pistards connaissent par exemple bien ce phénomène, appelé coup de râteau, juste beau si l’on retombe sur ses roues, si c’est la face avant qui trinque on peut passer le cul par dessus tête, en bateau on appelle cela « sancir », un tonneau par l’avant et là, tout le monde a mal…

Avec des variantes…

 

LA VARIANTE FORTE

LA VARIANTE FORTE

Comme on est en photo, on peut dire qu’un râteau réussi est juste une question d’angle (ouaf!).

La même chose peut arriver à moto mais là il est rarissime que ça se finisse bien…

 

COMME DIRAIT JOEY STARR, « TU VAS RÂCLER TA GUEULE »…

Le contraire du coup de râteau existe, il est au moins aussi impressionnant et au retombé, c’est un très gros choc.

Surtout sur un pachyderme du désert bourré de chevaux mais pesant quand même quelques tonnes!

 

LE CONTRAIRE DU COUP DE RÂTEAU, LE COUP DE REINS

LE CONTRAIRE DU COUP DE RÂTEAU, LE COUP DE REINS

 

LA MÊME FIGURE DE STYLE, VUE LATERALE

LA MÊME FIGURE DE STYLE, VUE LATERALE

Oui les camions ont toujours été les petits chéris du désert, parce que bien sûr cela nous évoque la croisière Berliet, le film « 100 000 dollars au soleil », et puis ces camionneurs du sable sont de sacrés gaillards et gaillardes, notre vedette star absolue est la jeune portugaise Elisabete Jacinto.

 

CHÂTEAUX DE SABLE

CHÂTEAUX DE SABLE

Quand on attend autos, motos et camions dans le désert pour les photos, cela peut durer… un certain temps, comme le refroidissement du fût du canon de Fernand Raynaud.

Alors, Alain Rossignol cherche aussi l’angle sans véhicules, adorateur des formes naturelles du sable sous l’effet du vent.

Cela peut donner aussi la barkhane, ce chef d’oeuvre titanesque des dunes, l’auto qui passe ici au bas donne l’échelle du phénomène.

Ici, le Pilat, c’est sur cinq cent mille km2…

 

UNE AUTO S'ACCROCHE AUX DUNES

 

Bien sûr, les tracés des road books, ou la navigation hors piste peuvent amener les pilotes à devoir s’accrocher aux branches, et comme il n’y a pas d’arbre, on peut juste s’accrocher à la dune, ce qui n’est pas évident, jamais…

 

LE CROISEMENT DE PONTS, FIGURE REDOUTABLE

Les motards, les dieux du désert, savent aussi s’accrocher aux dunes, les trajectoires ne sont pas forcément les mêmes, mais le côté acrobatique et artistique est toujours là lui.

 

LES MOTOS AUSSI S'ACCROCHENT

ARABESQUES…

 

Il y a plusieurs pièges dans le sable, certains très évidents, d’autres presque pacifiques, telle l’herbe à chameaux.

Ils s’en nourrissent vraiment, mais cette herbe du déserte est dure comme de l’acier et ses racines ancrées dans le sable comme un bloc de béton, si l’on passe au dessus, c’est le train avant ouvert…

 

 

 

C’était le clin d’oeil de cette galerie, genre « j’ai mis deux mille ans à pousser, je vais pas me laisser emmerder par une auto! »

 

 

Voilà, on attend avec impatience l’Africa Race (on a reçu de bonnes nouvelles, on vous en parle lundi après le GP Moto) puis le Maroc en mai, et l’hiver approche et on s’en fout, on a des images plein la tête!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Alain ROSSIGNOL

 

Rallye Raid Sport Tout Terrain

About Author

jeanlouis