DES DEBUTS EN FANFARE A PEKIN POUR L’EQUIPE e-DAMS RANAULT DE FORMULE-E

FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-départ-avec-BUEMI-en-pole-et-Nicolas-PROST-les-deux-pilotes-e-DAMS-RENAULT-en-1ére-ligne

 

FORMULE E 2015 - PEKIN - ALAIN PROST- SEBASTIEN BUEMI et JEAN PAUL DRIOT -Equipe e-DAMS RENAULT

FORMULE E 2015 – PEKIN – ALAIN PROST- SEBASTIEN BUEMI et JEAN PAUL DRIOT -Equipe e-DAMS RENAULT

 

 

Avant d’aborder la seconde manche du Championnat u Monde de Formule e qui se déroulera en fin de semaine à Putrajaya en Malaisie, Alain Prost et Jean-Paul Driot, les deux directeurs de l’écurie Renault e.dams, reviennent sur le e.Prix de Pékin, épreuve inaugurale de cette seconde saison pour les monoplaces électriques.

Course d’ouverture de la saison 2015-2016 du Championnat de Formula E, marquée par la domination des pilotes de l’écurie Sarthoise, qui y décrocha victoire, pole position et meilleur tour en course grâce à l’un de ses pilotes, Sébastien Buemi.

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-départ-avec-BUEMI-en-pole-et-Nicolas-PROST-les-deux-pilotes-e-DAMS-RENAULT-en-1ére-ligne


FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-départ-avec-BUEMI-en-pole-et-Nicolas-PROST-les-deux-pilotes-e-DAMS-RENAULT-en-1ére-ligne

 

Avant de rejoindre la Malaisie,  Alain Prost confie :

« Quelle superbe entrée en matière dans cette nouvelle saison. Sébastien, tout comme Nicolas, a réalisé un excellent travail tout au long du week-end, et le team en fut récompensé par de brillants résultats. Idéaux, en tous cas, pour démarrer sur une dynamique positive. Je suis également persuadé que nous aurions pu placer nos deux pilotes sur le podium si Nico n’avait pas subi une défaillance de son aileron arrière. »

De son côté Jean-Paul Driot, précise :

« Je rejoins totalement Alain. Nos deux pilotes ont été irréprochables et c’est vraiment dommage que le parcours de Nico ait dû s’arrêter prématurément. Ce fut néanmoins la meilleure décision à prendre pour les commissaires que de le rappeler dans les stands, et Nico le reconnaît lui-même, ce sont les aléas de la course. Il semble que quelque chose se soit desserré sur l’aileron arrière, provoquant des vibrations qui ont sans doute mené à cette casse. Cela s’explique par le fait que nous n’avions pu, jusqu’à présent, tester la Z.E. 15 sur une piste aussi bosselée que celle de Pékin. C’est un élément que nous avons analyser en détail pour nous assurer que cela ne se reproduise plus. »

Alain Prost poursuit :

« Quand on rencontre ce type d’avarie, il est important de se focaliser sur la prochaine course et repartir au combat. Au vu des performances réalisées en qualifications, à l’issue desquelles Renault e.dams monopolisa la première ligne, nous savons désormais que nous pouvons être performants. Le nouveau propulseur développé par Renault semble s’être parfaitement intégré à la batterie et au châssis, et nous avons toute confiance sur les capacités de nos pilotes. »

Jean-Paul Driot, ajoutant :

« Il était primordial d’assurer une continuité dans l’équipe, et le succès rencontré à Pékin prouve que nous avions vu juste. Cela nous a permis de débuter la saison du bon pied et nous espérons continuer sur cette lancée à Putrajaya. »

Et Alain Prost, de conclure :

« Nous devons néanmoins garder la tête froide, car même si nous avons vécu un week-end très prometteur, l’écart avec nos concurrents ne sera pas toujours aussi conséquent en qualifications et je suis certain que nos rivaux seront plus compétitifs dès le prochain meeting. »

Jean-Paul Driot, indiquant lui :

« La victoire décrochée à Pékin a boosté le moral des troupes, mais nous ne devons pas relâcher notre effort et continuer à progresser durant la prochaine épreuve en Malaisie, où nous entendons engranger de nouveaux gros points au championnat. »

La deuxième manche du Championnat de Formula E, le ePrix de Putrajaya, se déroule ce samedi 7 novembre.

 

François LEROUX

Photos : MICHELIN et TEAM

 

 FORMULE-E-2015-BEIJING-EPRIX-BUEMI-EQUIPE-e-DAMS-RENAULT-vainqueur.


FORMULE-E-2015-BEIJING-EPRIX-BUEMI-EQUIPE-e-DAMS-RENAULT-vainqueur.

Formule E

About Author

gilles