VICTOIRE HISTORIQUE DE L’EQUIPE ALPINE EN CHINE AUX SIX HEURES DE SHANGHAI!

WEC 2015 SHANGHAI 1er podium en LMP2 pour les pilotes ALPINE SIGNATEXCH le 1er novembre

 

 

 

WEC 2015 SHANGHAI - ALPINE SIGNATECH - NELSON PANCIATICI

WEC 2015 SHANGHAI – ALPINE SIGNATECH – NELSON PANCIATICI

 

Après deux titres Européens décrochés en ELMS en 2013 et 2014 et un podium aux 24 Heures du Mans, l’équipe Alpine signe ce dimanche à Shanghai, son tout premier succès en Championnat du Monde d’Endurance WEC dans la catégorie LM P2 !

Après sa récente seconde place lors de l’épreuve au Fuji et un premier podium en WEC, le trio formé des Français Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Tom Dillmann, s’est en effet imposé lors des 6 Heures de Shanghai, au volant de l’Alpine A450b.

Désormais l’écurie Signatech-Alpine pointe à la quatrième place du Trophée LM P2 avant l’ultime manche de la saison 2015, prévue à la fin novembre à Bahreïn.

Déjà deuxième des 6 Heures de Fuji le mois dernier, l’équipe Signatech-Alpine traversait la Mer de Chine avec l’ambition de confirmer cette performance sur le circuit de Shanghai.

 

WEC-2015-SHANGHAI-ALPINE-SIGNATECH-TOM-DILLMANN

WEC-2015-SHANGHAI-ALPINE-SIGNATECH-TOM-DILLMANN

 

Une grande partie des essais était essentiellement mise à profit pour faciliter l’intégration du petit nouveau  Tom Dillmann dans l’équipe Berrichonne

Bien conseillé par ses nouveaux équipiers et tout le staff du Team Signatech-Alpine, l’Alsacien, lui pilote habituel de monoplaces, il roulait cette saison en Formula 3.5 des World Séries Renault, trouvait rapidement ses marques pour ses grands débuts au volant d’un prototype.

Ce dimanche matin, de fortes pluies rendaient le circuit difficilement praticable. Qualifié sur la troisième ligne, Nelson Panciatici prenait le départ après quatorze minutes de neutralisation. Au volant de l’Alpine A450b, il parvenait à rester dans le rythme des leaders et achevait son relais à la sixième place.

 

WEC-2015-SHANGHAI-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN.

WEC-2015-SHANGHAI-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN.

 

Tandis que la pluie s’atténuait, Paul-Loup Chatin entamait une impressionnante remontée. Bien aidé par une stratégie adaptée, il entrait même au stand en première position pour laisser alors le volant au débutant Tom Dillmann !

Pour sa première course au volant de l’Alpine A450b, Tom reprenait la piste au deuxième rang. Sur une trajectoire sèche, il récupérait rapidement la première place et parvenait à gérer l’écart, face à des poursuivants beaucoup plus expérimentés dans la catégorie, pour finalement au terme d’un relais exemplaire, s’imposer sous le drapeau à damier.

Ce tout premier succès en Championnat du monde d’endurance WEC s’ajoute pour l’équipe Signatech-Alpine, aux deux titres en ELMS (European Le Mans Series) conquis en 2013 et 2014 et à un podium LMen P2 aux 24 Heures du Mans en 2014.

Alpine gagne également pour la toute première fois de son histoire en Chine, sur le premier marché mondial de l’industrie automobile !

 

 WEC 2015 SHANGHAI 1er podium en LMP2 pour les pilotes ALPINE SIGNATEXCH le 1er novembre


WEC 2015 SHANGHAI 1er podium en LMP2 pour les pilotes ALPINE SIGNATECH le 1er novembre

 

C’est un Philippe Sinault, Team Principal de Signatech-Alpine, heureux qui commentait le succès de ses troupes :

« L’intégration de Tom s’est très bien déroulée, Nelson et Paul-Loup l’ont beaucoup aidé à comprendre les spécificités de l’Endurance. Durant toute la semaine, l’équipe a fait un travail extraordinaire. Nelson a pris un bon départ avec des pneus intermédiaires. Malgré des pressions de pneumatiques un peu faibles, il a réussi à tenir le rythme, sans faire de faute. Ensuite, Paul-Loup a gagné beaucoup de temps en continuant avec des intermédiaires. Notre stratégie avec un passage au stand au cours d’un Full Course Yellow et son pilotage nous ont permis de progresser au classement. Tom a pris le volant le plus tard possible pour pouvoir rouler en slicks sur une piste qui séchait. Le timing était parfait et il a réussi à terminer sans erreur et en gérant bien sa course. Cette première victoire d’Alpine en Championnat du Monde est une nouvelle étape importante pour la Marque. Notre rôle est de continuer d’écrire de belles pages de cette grande histoire et nous sommes fiers d’offrir ces succès à tous les amoureux d’Alpine. »

 

 WEC-2015-SPA-ALPINE-avec-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA-

WEC-2015-SPA-ALPINE-avec-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA-

 

Côté pilotes, Nelson Panciatici, lâchait :

« Après un début de saison difficile, cette victoire est un très grand résultat et une belle récompense pour toute l’équipe. Le premier relais était particulièrement compliqué avec des conditions délicates. Il fallait surtout réussir à ramener la voiture en bonne position. Nous ne nous attendions pas à remporter cette première victoire en Championnat du Monde et nous pouvons être fiers de ce résultat et de tous les efforts consentis pour en arriver là. »

 

WEC 2015 - -PAUL-LOUP-CHATIN-ALPINE-SIGNATECH

WEC 2015 – -PAUL-LOUP-CHATIN-ALPINE-SIGNATECH

 

 ses côtés, Paul-Loup Chatin, poursuivait :

 « Nous avons mis toutes les chances de notre côté. Tout était parfait et l’équipe a encore réalisé un travail exceptionnel. Lors de mon relais, la pression de pneus a bien été ajustée. J’ai préféré rouler avec des intermédiaires pour être plus rapide sur l’ensemble de mon passage, quitte à devoir assurer lorsque la piste était très mouillée. Ce premier succès en Mondial est un résultat extraordinaire. Nous faisons ce sport pour vivre de tels moments et pour gagner de grandes victoires ! »

 

 WEC-2015-SHANGHAI-TOM-DILMMANN-Equipe-ALPINE-SIGNATECH.


WEC-2015-SHANGHAI-TOM-DILMMANN-Equipe-ALPINE-SIGNATECH.

 

Quant au ‘ rookie ‘ Tom Dillmann, lui, il concluait :

 « J’ai fait mes premiers tours de roue en prototype avec l’Alpine A450b ce vendredi. Nous savions que nous pouvions être compétitifs sur ce circuit, mais les conditions n’étaient pas faciles. Toute l’équipe a fait un super travail et je pense que nous avons été très proches de la course parfaite. Nous avons attendu au maximum afin que je puisse commencer mon relais avec des pneus slicks. J’ai rapidement pris mes marques et l’équipe m’a bien informé pour que je puisse gérer l’avance que nous avions. Je suis heureux de terminer sur la plus haute marche du podium, même si je ne réalise pas encore que je viens de gagner dès ma première course en mondial WEC ! »

 

L’ultime épreuve de la saison 2015 sera disputée sur le circuit de Bahreïn, le samedi 21 novembre.

 

Sam HORNETT

Photos :  Max MALKA – WEC -TEAM

 

LE CLASSEMENT LMP2 DES 6 HEURES DE SHANGHAI

WEC-2015-SHANGHAI-Le-podium-avec-la-1ére-place-des-pilotes-ALPINE-SIGNATECH.

WEC-2015-SHANGHAI-Le-podium-avec-la-1ére-place-des-pilotes-ALPINE-SIGNATECH.

 

  1. Signatech-Alpine #36, 154 tours
  2. G-Drive Racing #26, à 1 tour
  3. KCMG #47, à 1 tour
  4. Team Sard Morand #43, à 2 tours
  5. Pegasus Racing #29, à 2 tours
  6. Extreme Speed Motorsports #30, à 7 tours
  7. Strakka Racing #42, à 10 tours

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT 

 

  1. G-Drive #26 153 points
  2. KCMG #47 137 points
  3. G-Drive #28 119 points
  4. Signatech-Alpine #36 73 points
  5. Team Sard Morand #43 62 points
  6. Extreme Speed Motorsports #31 58 points
  7. Extreme Speed Motorsports #30 56 points
  8. Strakka Racing #42 53 points
  9. Oak Racing #35 34 points

 

WEC Championnat du monde

About Author

gilles