LA PEUGEOT 208 T 16 DE BREEN TOUJOURS EN TÊTE AU RALLYE DU VALAIS

 

 

 rallye du Valais 2015 Craig Breen Peugeot 208 T16 photo Jean-François Thiry.


rallye du Valais 2015 Craig Breen Peugeot 208 T16 photo Jean-François Thiry.

 

Craig Breen consolide ce vendredi son leadership en tête du 56éme Rallye International du Valais au terme de la deuxième étape.

Pour la deuxième journée de course en Valais, les concurrents avaient un planning chargé puisque aprés les trois 1éres ES disputées jeudi, sept épreuves spéciales figuraient au programme et se déroulaient autour du parc d’assistance de Sion.

Au terme de cette seconde étape, les concurrents rejoignaient le berceau du rallye, Martigny où le second parc d’assistance s’est installé sur l’esplanade et les parkings du CERM ainsi que le parc fermé de fin d’étape.

Avec sa Peugeot, Craig Breen attaquait la matinée comme il avait terminé la journée précédente en remportant à nouveau, les trois premières ES, soit Chalais, Ayer puis Veysonnaz.

 

 rallye-du-Valais-2015-Florian-Gonon-Peugeot-207-S2000-photo-Jean-François-Thiry.


rallye-du-Valais-2015-Florian-Gonon-Peugeot-207-S2000-photo-Jean-François-Thiry.

 

La spéciale de Caserne revenant, elle, à la Peugeot 207 S2000  Florian Gonon, l’enfant du pays!

L’après-midi se déroulait sur le même rythme et Breen ajoutait deux temps scratches supplémentaires (Sierre puis Veysonnaz) à son tableau de chasse!

 

 RALLYE DU VALAIS 2015 - Alexey Llukyanuk Ford Fiesta R5 photo Jean-François Thiry..


RALLYE DU VALAIS 2015 – Alexey Llukyanuk Ford Fiesta R5 photo Jean-François Thiry..

 

Dans l’ultime ES de la journée, celle de Nendaz,  c’est le Russe Alexey Lukyanuk qui réalisait le meilleur temps. Derrière Breen, la bataille faisait rage entre Burri et Lukyanuk, pour la deuxième place du général, lutte qui s’est terminée à l’avantage du Suisse tandis que Delecour, désavantagé par sa voiture, réussissait à rejoindre Martigny en quatrième position mais ne précédait Gonon que de 17″.

 

 rallye-du-Valais-2015-François-Delecour-Porsche-997-GT3-photo-Jean-François-Thiry.j


Rallye-du-Valais-2015-François-Delecour-Porsche-997-GT3-photo-Jean-François-Thiry.j

 

Dans l’ES 6, Magalhães et Hirschi tous deux sur Peugeot 208 T16 et Jakes  au volant de sa Citroën DS3 R5, ont tous trois heurté le même pont sur une partie de route rendue très glissante par l’humidité stagnante et les feuilles jonchant la route.

Magalhães  le pilote Portugais terminant l’épreuve avec une suspension endommagée et lâchant plus de cinq minutes. Hirschi reprenait la route après avoir perdu plus de deux minutes à changer une roue cassée.

 

RALLYE-DU-VALAIS-2015-La-PEIGEOT-de-MAGALHAES-photo-Jean-François-Thiry

RALLYE-DU-VALAIS-2015-La-PEIGEOT-de-MAGALHAES-photo-Jean-François-Thiry

 

Mais, malheureusement pour Jakes, il terminait sa journée au même endroit.

A noter le bon comportement du jeune Russe Nikolay Gryazin qui pilote une Skoda Fabia R5 et occupe la  9éme place au général malgré des problèmes de pneumatiques.

 

Rallye-du-Valais-2015-Botka-Mitsubishi-Lancer-Evo-9-photo-Jean-François-Thiry

Rallye-du-Valais-2015-Botka-Mitsubishi-Lancer-Evo-9-photo-Jean-François-Thiry

 

Le Hongrois David Botka au volant d’une Mitsubishi Lancer Evo IX, conserve la tête du classement de l’ERC2 et occupe la 13éme place du classement provisoire avec plus d’une minute d’avance sur la Subaru Impreza deVojtech Stajf.

Le Roumain Alexandru Filip qui dispose d’une Renault Clio R3, continue son cavalier seul en tête de l’ERC3 et occupe la 35éme place du classement.

Michael Burri a en revanche cédé le commandement du Clio Alps Trophy. Le pilote Suisse se retrouve désormais ce vendredi soir, à la 3éme place derrière les Français Jean-Pierre Gatti et Olivier Courtois.

 

Claude JULIAN

Photos : Jean François THIRY

 

RALLYE-DU-VALAIS-2015-CRAIG-BREEN-208-T16-

RALLYE-DU-VALAIS-2015-CRAIG-BREEN-208-T16-

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

  1. Breen-Martin (Peugeot 208 T16) en 1h11’37”2
  2. Burri-Klinger (Citroën DS3 Rrc) à 55”49
  3. Lukyanuk-Arnautov (Ford Fiesta R5) à 1’09”7
  4. Delecour-De Castelli (Porsche 997 GT3) à 1’31”7
  5. Gonon-Guex (Peugeot 207 S2000) à 1’48”7
  6. Bergkvist-Sjoberg (Peugeot 208 T16) à 1’54”4
  7. Perroud-Beuret (Ford Fiesta R5) à 2’03”1
  8. Carron-Revaz (Ford Fiesta R5) à 3’00”9
  9. Gryazin-Fedorov (Skoda Fabia R5) à 3’28”8
  10. Hirschi-Bellotto (Peugeot 208 T16) à 3’52”

 

 rallye-du-Valais-2015-Emil-Bergkvist-Peugeot-208-T16-phot-Jean-François-Thiry


rallye-du-Valais-2015-Emil-Bergkvist-Peugeot-208-T16-photo Jean-François-Thiry

Sport

About Author

gilles