ALPINE PART A LA CONQUÊTE DE LA CHINE… AUX SIX HEURES DE SHANGHAI

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANCIATICI-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

 

WEC-2015-FUJI-ALPINE-SIGNATECH.

WEC-2015-FUJI-ALPINE-SIGNATECH.

 

Deuxième au Japon, Alpine poursuit sa campagne asiatique en Chine à l’occasion des 6 Heures de Shanghai qui se dérouleront ce week-end..

L’arrivée de l’Alsacien Tom Dillmann qui remplace le Sarthois Vincent Capillaire, aux côtés de Nelson Panciatici et de Paul-Loup Chatin, constitue la principale nouveauté de cette septième épreuve et avant-dernière manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC 2015 pour l’équipe Signatech.

​Un nouveau podium et la quatrième place finale du Trophée LM P2 sont désormais les objectifs de l’équipe Signatech-Alpine.

 

WEC-2015-AUSTIN-1ére-sortie-pour-l-ALPINE-A450b-hors-d-Europe.

WEC-2015-AUSTIN-1ére sortie pour l’ALPINE-A450b hors d’Europe.

 

Passé tout près d’un podium lors des 6 Heures du Circuit des Amériques à Austin, Alpine avait concrétisé ses excellentes performances, en terminant ensuite à la deuxième position  de la catégorie LM P2 sur le Fuji Speedway, au début du mois d’octobre.

L’Alpine A450b poursuit son tour du monde dans la troisième ville la plus peuplée du globe, à Shanghai. Sur ce circuit ouvert en 2004, Nelson Panciatici et Paul-Loup Chatin seront donc rejoints par un nouvel équipier : Tom Dillmann!

Lequel jusqu’alors pilote de monoplaces – exception d’une saison en Porsche Carrera Cup – effectuera ses premiers tours de roue en endurance avec Alpine, après s’être récemment illustré essentiellement en GP2 Series et en Formula Renault 3.5 Séries.

Si l’équipe et Nelson Panciatici ont déjà pu apprécier ce tracé en 2012, il s’agira d’une découverte pour Paul-Loup Chatin et Tom Dillmann et de la première participation d’une Alpine en Chine, deux ans après l’exposition du concept Renault Alpine A110-50 au Salon de Shanghai.

Cet engagement en Chine va permettre accroître la notoriété d’Alpine sur le premier marché automobile mondial. Un an avant le lancement de la future Alpine de route !

32 équipages seront au départ, dont neuf dans la catégorie LM P2. Et, l’équipe Signatech-Alpine sera la seule écurie 100 % Française du plateau.

 

Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT.

Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT.

 

 quelques heures des premiers tours de roue, Philippe Sinault, Team Principal Signatech-Alpine, confie :

« Après notre deuxième place au Japon, nous espérons faire une aussi belle performance en Chine et monter, à nouveau, sur le podium. Nous savons que le niveau est particulièrement relevé, il faudra donc être très compétitifs. Vincent Capillaire ayant d’autres engagements en cette fin de saison (Championnat VdeV au Portugal à Estoril), il est remplacé par Tom Dillmann pour Shanghai et Bahreïn. Vincent avait fait un travail remarquable au Japon, Tom n’aura pas la tâche facile, mais nous connaissons son talent de pilote de monoplace. A lui de montrer qu’il peut acquérir l’esprit endurance dès ce week-end. Le circuit est très compliqué, car il faut une grande efficacité aérodynamique pour la première partie, sans sacrifier la vitesse de pointe dans les deux longues lignes droites. Nous aurons donc beaucoup de travail dès les essais libres. »

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANCIATICI-Photo-Thierry-COULIBALY.

WEC 2015 – ALPINE-SIGNATECH-Nelson PANCIATICI- Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Côté pilote, Nelson Panciatici, lâche :

« La deuxième place acquise à Fuji était très encourageante. Ce résultat a donné un surcroit de motivation à toute l’équipe. Nous devons faire au moins aussi bien à Shanghai. La course dépendra également des conditions météorologiques. J’aime beaucoup ce circuit, mais il faudra s’appliquer lors de la définition des réglages, car la dégradation des pneumatiques est importante. Depuis la rentrée, nous avons montré que nous étions performants dans ce domaine, je suis donc plutôt confiant ! »

 

ALPINE-A450b-Paul-Loup-CHATIN

ALPINE-A450b-Paul-Loup-CHATIN

 

Paul-Loup Chatin, poursuivant :

« Notre podium conquis au Japon était mérité, nous l’avions prouvé depuis Austin. Il faut donc continuer à travailler avec le même engagement pour pouvoir viser un résultat équivalent à Shanghai. La quatrième place du championnat est également en jeu. J’ai vraiment hâte de découvrir ce nouveau circuit et de commencer à travailler avec Tom. Un podium est jouable, mais il ne faut pas pêcher par excès d’optimisme. »

 

 TOM-Dillmann-PORTRAIT

TOM-Dillmann-PORTRAIT

 

Le mot de la fin revenant au p’tit nouveau, le très rapide Tom Dillmann :

« Je vais découvrir le pilotage d’un prototype. L’endurance m’attire depuis longtemps et je suis heureux de saisir cette opportunité de rejoindre l’équipe Alpine pour terminer la saison 2015. Je devrai m’adapter rapidement à l’Alpine A450b avec l’objectif de pouvoir me battre pour un podium avec Nelson et Paul-Loup. Je suis heureux de porter les couleurs d’une Marque aussi emblématique qu’Alpine, dans une équipe 100 % française ! »

Premiers tours de roues, des ce vendredi, avec les deux premières sessions des essais libres, de quatre-vingt-dix minutes chacune.

Une troisième et ultime séance libre longue, elle de soixante minutes, étant programmée samedi matin et ce avant la séance des qualifications en début d’après-midi, d’une durée de vingt minutes.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA -Thierry COULIBALY et TEAM

 

WEC-2015-NURBURGRING-Le-stand-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-NURBURGRING-Le-stand-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

WEC Championnat du monde

About Author

gilles