LA PORSCHE IMSA CONSERVGE SON TITRE DE CHAMPIONNE DE FRANCE EN GT TOUR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Les-CHAMPIONS-de-FRANCE-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSA-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

T-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-PORSCHE-IMSA-sacrée-CHAMPIONNE-de-FRANCE-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR.

T-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-PORSCHE-IMSA-sacrée-CHAMPIONNE-de-FRANCE-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

 

Ce dimanche sur le circuit Paul Ricard, à l’issue de  la dernière manche du Championnat de France GT Tour de la saison 2015, le Sébastien Loeb Racing conclut pas un doublé et l’équipe Normande IMSA Performance Matmut, remporte le titre de Champion de France GT, renouvelant ainsi sa performance de la saison  2014 et son titre !

Il faut bien reconnaître que cette ultime course du Championnat de France GT, n’a pas manqué de rebondissements !

Explications

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-AUDI-SEB-LOEB-Raving-de-HALLYDAY-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL RICARD-AUDI du SEB-LOEB-Racing de HALLYDAY- GAILLARD-PARISY ce dimanche 25 octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Tout d’abord, l’équipe du Sébastien Loeb Racing, termine la saison par un doublé.

Partie de la pole, l’Audi N°3 du trio que forme David Hallyday, Philippe Gaillard et Mike Parisy et hélas éliminé la veille de la course au titre et par la voiture-sœur, s’impose justement devant celle –ci, la N°5 de Lonni Martins, Christophe Hamon et Christian Bottemanne.

L’une des Ferrari F458 de chez Sport Garage, celle de Gilles Vannelet, Paul Lamic et Enzo Guibbert, complétant ce dernier podium 2015.

Ensuite, malgré une course mouvementée, l’équipage composé de Raymond Narac, Olivier Pernaut et Sébastien Dumez, décroche le titre de Champion de France GT !

Et, l’équipe de Jérôme Policand, AKKA-ASP étant d’ores et déjà assuré de remporté le ‘Trophée Teams’,  David Loger et Éric Mouez étaient eux couronnés au Gentlemen Challenge, cependant que Valentin Simonet décrochait, lui, le Junior Challenge.

 

 GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Le-départ-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Le-départ-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

LE FILM DE LA COURSE

 

Auteur de sa cinquième pole consécutive avec l’Audi du Sébastien Loeb Racing, la N°3, le Palois Mike Parisy conserve la tête à l’extinction des feux. Il est rapidement suivi de la voiture-sœur confiée à Lonni Martins, qui gagne un rang dès le premier freinage, tandis qu’Enzo Guibbert complète ce tiercé au volant de l’une des Ferrari de Sport Garage, la N°12.

Le départ est mouvementé, avec plusieurs contacts dans la meute après les deux premiers virages, et plusieurs concurrents sont contraints à l’abandon.

 

 GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-FERRARI-VICTOEIEUSE-DU-TEAM-AKKA-ASP-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-LaFERRARI du TEAM-AKKA-ASP-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

C’est hélas le cas de la Ferrari de chez AKKA-ASP, la N°20, victorieuse la veille, qui doit rendre les armes alors que ses pilotes étaient les principaux challengers pour le titre !

Une autre Ferrari F458, celle du Rinaldi Racing, l’Audi Saintéloc N°23 ou encore la Renault R.S. 01de l’équipe Duqueine Engineering, font malheureusement aussi partie des autres victimes de ce premier tour…

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-FERRARI-SPORT-GARAGE-de-CAYROLLE-SANTAMATO-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-FERRARI-SPORT-GARAGE-de-CAYROLLE-SANTAMATO-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Tandis que Mike Parisy creuse un petit écart sur Lonni Martins et Enzo Guibbert, Arno Santamato – malchanceux la veille et contraint d’abandonner – connait de nouveau quelques soucis et il doit quant à lui batailler, avec une porte gauche qui s’ouvre constamment, suite à un contact.

Arno doit céder coup sur coup devant les attaques de Nelson Panciatici, dans le 6éme tour, puis d’Anthony Beltoise un tour plus tard.

Le premier quart d’heure atteint, quatre secondes séparent les deux hommes de tête. L’ordre n’évolue plus avant le premier arrêt au stand, mais au cœur du peloton on note que la Porsche IMSA Performance, partie en fond de grille, est déjà remontée dans le Top 10 !

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-de-VANNELET-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-FERRARI-F458 de VANNELET ce dimanche 25 octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Après cette 1ére salve des ravitaillements, qui voit la Renault R.S. 01 du Boutsen Ginion Racing, rester dans la ligne des stands après un début d’incendie, l’Audi du Sébastien Loeb Racing N°3 de Philippe Gaillard précède désormais la Ferrari Sport Garage N°12 de Paul Lamic et l’une des Ferrari du Team Duqueine, la N°36 de Bruno Strazzer.

Quatrième compte tenu du handicap-temps, Christian Bottemanne remonte fort. Il dépasse Strazzer à la mi-course, puis Lamic cinq minutes plus tard pour se hisser à la deuxième place.

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-PORSCHE-IMSA-sacree-CHAMPÏONN-de-FRANCE.

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-PORSCHE-IMSA qui va être finalement sacrée-CHAMPIONNE de FRANCE.

 

Un autre Bottemanne s’illustre – son fils –  Sacha, qui remonte jusqu’à la sixième position. Mais au même instant, tous les regards sont braqués vers la Porsche de chez IMSA Performance-Matmut, leader du Championnat… qui vient de percuter un ‘marqueur’.

Raymond Narac parvient à rejoindre les stands et repartir après une réparation efficace à l’avant-droit. Autre malheureux, une autre des Ferrari du Team Duqueine, la N°8 qui doit repasser par la pit-lane pour un changement de roue alors qu’elle pointait au 5éme rang.

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-AUDI-SEB-LOEB-Racing-de-BOTTEMANNE-MARTINS-HAMON-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-AUDI-SEB LOEB Racing de BOTTEMANNE-MARTINS-HAMON ce dimanche 25 octobre -Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Les deux Audi du Sébastien Loeb Racing mènent les débats avant les deuxièmes arrêts réglementaires. Elles sont suivies des deux Ferrari Sport Garage, les N°12 et N°6, et de la Ferrari AKKA-ASP N°16.

Le classement reste inchangé à l’entame de la dernière demi-heure, hormis pour la Ferrari AKKA-ASP de Fabien Barthez qui perd plusieurs positions suite à un problème de démarreur.

La Porsche StratégiC est pour sa part arrêtée en piste alors qu’elle occupait le sixième rang !

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-AUDI-Team-SEB-LOEB-Raving-de-HALLYDAY-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-AUDI-Team SEB LOEB Racing de HALLYDAY-GAILLARD – PARISY  -Photo-Antoine-CAMBLOR

 

David Hallyday conforte son leadership sur son équipier Christophe Hamon, creusant l’écart au fil des tours. Les deux hommes du Sébastien Loeb Racing possèdent d’ailleurs une belle marge sur les Ferrari Sport Garage de Gilles Vannelet et de Stéphane Lémeret, tandis que la Ferrari N°36 du Team Duqueine complète le quinté devant l’Audi N°24 du Saintéloc Racing et que la Porsche IMSA Performance-Matmut pointe alors , huitième.

Après quatre-vingt-dix minutes intenses, le drapeau à damiers s’abaisse finalement sur la saison 2015 avec un beau doublé du Sébastien Loeb Racing.

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Le-podium-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Le-podium-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Hallyday, Philippe Gaillard et Mike Parisy l’emportent devant Lonni Martins, Christophe Hamon et Christian Bottemanne.

Gilles Vannelet qui a résisté à Stéphane Lémeret jusqu’au bout, offre le podium à ses coéquipiers Paul Lamic et Enzo Guibbert, la voiture sœur suivant de près avec Arno Santamato et Eric Cayrolle.

 

 GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-FERRARI-DUQUEINE-de-PANCIATICI-BRANCELLA-STRAZZER-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-FERRARI-DUQUEINE-de-PANCIATICI-BRANDELLA-STRAZZER-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Derrière, on pointe la Ferrari F458 du Team de Gilles Duqueine celle du trio que compose Bruno Strazzer, Nelson Panciatici et Romain Brandela, qui compléte le Top 5.

Quant à Valentin Simonet, accompagné de Grégory Guilvert et Marc Sourd, lui, il s’assure du sacre au Junior Challenge.

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Les-CHAMPIONS-de-FRANCE-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSA-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Les-CHAMPIONS-de-FRANCE-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSA-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Et, la pourtant modeste huitième place finale, permet pourtant aux pilotes IMSA Performance-Matmut d’être couronnées.

Raymond Narac, Sébastien Dumez et Olivier Pernaut sont les nouveaux Champions de France après une saison marquée par deux belles victoires et aussi et surtout une régularité à toute épreuve.

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-RAYMOND-NARAC-PORSCHE-IMSA

GT-TOUR-2015-PAUL RICARD-RAYMOND NARAC-PORSCHE-IMSA : 3éme titre de CHAMPION de FRANCE GT

 

Raymond Narac, le Rouennais décochant ainsi son troisième titre dans la catégorie reine au niveau nationale.  La seconde consécutive après son sacre l’an passé déjà ici au Castellet !

Contraints à l’abandon prématurément, Morgan Moullin-Traffort et Jean-Luc Beaubelique terminent donc vice-champions.

 

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-FERRARI-AKKA-ASP-de-DEBARD-PANIS-BARTHEZ-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-La-FERRARI-AKKA-ASP-de-DEBARD-PANIS-BARTHEZ-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Pour sa dernière course en Championnat de France GT, Olivier Panis se classe neuvième avec Fabien Barthez et Éric Debard. Le Team AKKA-ASP confirme ainsi sa suprématie dans le Trophée Teams dont il était déjà assuré.

 

PAROLES DE PILOTES

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Inteview-des-pilotes-du-SEB-LOEB-Racing-victorieux-ce-dimanche-25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-PAUL-RICARD-Interview des pilotes du SEB LOEB Racing victorieux ce dimanche 25-octobre-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

David Hallyday, vainqueur de la course 2 (Audi/Sébastien Loeb Racing n°3, avec Philippe Gaillard et Mike Parisy) : « J’ai effectué le dernier relais, mais tout l’effort avait été réalisé en amont par Mike et Philippe. La saison a été constituée de hauts et de bas, mais ce qui a fait la différence, aujourd’hui, comme tout au long de l’année, c’est la solidarité énorme qui a existé entre nous. Comme le disait Yves Montand, un artiste se doit de bien réussir son entrée et sa sortie. Voilà. Je suis très content de cette saison, nous avons passés de supers moments tous les trois et avec toute l’équipe. Bravo à IMSA Performance Matmut. C’est un team que je connais bien. Ce sont des lions. Félicitations à eux. »

 

Olivier Pernaut, Champion de France FFSA GT (Porsche/IMSA Performance Matmut n°1, avec Raymond Narac et Sébastien Dumez) : « J’ai débarqué dans cette aventure en Championnat de France un peu à la dernière minute. IMSA Performance Matmut a pensé à moi, cela a été un peu une surprise et un extraordinaire changement par rapport à tout ce que j’avais pu connaitre en dix petites années dans le sport auto. En début de saison, il était assez impensable de gagner le championnat. Mais nous avons été réguliers, nous avons scorés à chacune des manches, même hier, malgré l’incident en qualifs. C’est assurément le plus grand moment de ma carrière ».

 

Jérôme Policand, team manager d’AKKA-ASP, vainqueur du Trophée « Teams », deuxième du championnat « Pilotes » : « Ce week-end, cela aura été « Jean qui rit, Jean qui pleure ». Il y a de la frustration pour Morgan (Moullin-Traffort) et Jean-Luc (Beaubelique) car ils ont l’impression ne de ne pas avoir pu se battre. Nous avions fait une bonne partie du chemin hier et aujourd’hui nous perdons deux voitures dans le troisième virage. C’est comme ça. Je pense que les quatre équipages de tête auraient pu être sacrés, chacun l’aurait mérité. Mais nous remportons notre troisième Trophée « Teams » consécutif. Cela prouve que nous sommes toujours là. Toute la saison, nous avons été compétitifs, performants. Il nous aura simplement manqué la régularité ».

Valentin Simonet, vainqueur du « Junior Challenge » (Audi/Saintéloc n°24) : « Nous étions le seul équipage 100% junior du championnat, je pense même que c’est la première fois qu’un équipage comme le nôtre dispute une saison en Championnat de France FFSA GT. Il s’agit aussi du premier titre remporté par l’Audi R8 LMS ultra en France, donc il y a vraiment de quoi être satisfait. Saintéloc a pris des risques en misant sur nous et nous avait confié cet objectif de remporter ce Junior Challenge. Nous avons réussi, tous les trois avec Romain (Monti) et Pierre (Sancinena). C’est tout l’équipage de l’Audi n°24 qui a gagné, pas seulement moi. Nous aurons vraiment vécu une super saison tous ensemble ».

David Loger et Eric Mouez, vainqueurs du Gentleman Challenge (Porsche Lorient Racing n°14) : « Tout s’est bien déroulé. Au final, nous n’avons jamais subi d’abandon de la saison, jamais abimé la voiture. Nous nous sommes montrés réguliers. Nous avons fait beaucoup moins d’erreurs que nos rivaux, puisque nous n’avons dû écoper que d’une seule pénalité durant toute l’année. Mais, surtout, nous avons progressé sans cesse. Les débuts se sont avérés un peu compliqués, mais à partir du Val de Vienne, nous avaons réduit l’écart avec les meilleures voitures du plateau. Nous avons alors pris beaucoup de plaisir. Ce Gentleman Challenge vient récompenser tout cela ».

Voilà la saison 2015 est terminée avec une nouvelle fois le couronnement en Provence de la Porsche IMSA, laquelle renouvelle son titre de Champion GT décroché en 2014 et déjà on l’a dit sur ce circuit Paul Ricard

 

Laurie GAUTIER

Photos : Antoine CAMBLOR- Nicolas PALUDETTO

GT-TOUR-2015-PAUL-Derniere-course-en-GT-TOUR-pour-OLIViER-PANIS-ce-dimanche-25-octobre-2015

GT-TOUR-2015-PAUL-Derniere-course-en-GT-TOUR-pour-OLIViER-PANIS-ce-dimanche-25-octobre-2015

GT Tour

About Author

gilles