VICTOIRE DE SEBASTIEN BUEMI A PEKIN POUR LA 1ére COURSE EN FORMULE E 2015

FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-vainqueur-ce-samedi-24-octobre-SEBASTIEN-BUEMI

 

 

 FORMULE E 2015 - PEKIN 1ére victoire de la saison 2015-2016 pour Sébastien BUEMI le samedi 24 octobre.


FORMULE E 2015 – PEKIN 1ére victoire de la saison 2015-2016 pour Sébastien BUEMI le samedi 24 octobre.

 

 

Le pilote Suisse de l’écurie Française e- Dams Renault, Sébastien Buemi qui s’était élancé depuis la pole, a ensuite remporté la premiére épreuve de la seconde saison du Championnat du monde le Pékin ePrix.

Buemi qui a également signé le meilleur tout en course  triomphe à l’arrivée en devançant dans l’ordre, le Brésilien  Lucas di Grassi de l’équipe Abt Schaeffler FE01 second à 11”006 et l’Allemand  Nick Heidfeld du Team Mahindra M2Electro, troisième à 15”681.

Suivent,  les deux pilotes de l’équipe Américaine Dragon Racing, le Français Loïc Duval, à 16”009 et le Belge Jérôme d’Ambrosio, à 16”514 et qui complètent ce premier Top 5 de la saison 2015-2016

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-départ-avec-BUEMI-en-pole-et-Nicolas-PROST-les-deux-pilotes-e-DAMS-RENAULT-en-1ére-ligne.j


FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-départ-avec-BUEMI-en-pole-et-Nicolas-PROST-les-deux-pilotes-e-DAMS-RENAULT-en-1ére-ligne

Buemi foudroyant en ouverture à Pékin

 

Début de saison parfait pour Sébastien Buemi dans le Championna de Formula E. Le pilote Renault e.dams remporte l’ePrix de Pékin, avec talent depuis la pole position, et signe au passage le meilleur tour en course. La manche d’ouverture 2015-2016 a toutefois un léger goût doux-amer pour l’écurie Française qui voit Nicolas Prost abandonner suite à un problème d’aileron arrière.

Le tout nouveau propulseur Z.E. 15, développé spécialement pour Renault e.dams cette saison, prouve de nouveau l’étendue de son potentiel, Buemi et Prost réalisant des temps très rapides tout au long de l’épreuve Chinoise.

Si le Renault Z.E. 15 fait étalage de ses performances dès les essais libres du samedi matin, c’est véritablement en qualifications qu’il permet à l’équipe d’asseoir son statut aux avant-postes. Après avoir dominé leur groupe respectif, les deux pilotes Renault e.dams accèdent à la toute nouvelle Super Pole. Nicolas détient longtemps le meilleur chrono, mais c’est sans compter sur son coéquipier Sébastien qui lui ravit la pole position avec un tour lancé électrique conclu en 1’37’’297.

 

 FORMULE E 2015 - PEKIN - SEBASTIEN BUEMI file vers la victoire dans la 1ére course de la saison 2015-2016.


FORMULE E 2015 – PEKIN – SEBASTIEN BUEMI file vers la victoire dans la 1ére course de la saison 2015-2016.

 

Le pilote Suisse livre ensuite une course quasi-parfaite et va décrocher une première victoire pour lui et son écurie cette saison. Prost connaît un envol plus compliqué et perd sa deuxième place au profit de Nick Heidfeld du Team Indien Mahindra, avant de céder également une position à Lucas di Grassi de chez ABT Schaeffler Audi. Les trois hommes se livrent une bataille acharnée durant la première moitié de course, tandis que Buemi s’échappe en tête.

Le Français profite ensuite d’un superbe arrêt de Renault e.dams à mi-parcours pour récupérer le troisième rang aux dépens d’Heidfeld. La chance de Prost tourne néanmoins rapidement puisque sa voiture est jugée trop dangereuse par la direction de course suite à un problème d’aileron arrière.

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-SEBASTIEN-BUEMI-Equipe-e-DAMS-RENAULT.

FORMULE-E-2015-PEKIN-SEBASTIEN-BUEMI-Equipe-e-DAMS-RENAULT.

 

Devant, Sébastien continue d’imprimer un rythme très élevé et remporte la première manche de la saison avec 11 secondes d’avance sur son dauphin Di Grassi, Heidfeld complétant le podium après l’abandon forcé de Prost.

Auteur d’une belle victoire, du meilleur tour en course en 1’39’’993, et de la pole position, Buemi inscrit le score parfait de 30 points. Sébastien abordera la deuxième épreuve en leader du championnat Pilotes, Renault e.dams occupant la première place chez les Équipes.

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-NICOLAS-PROST-Equipe-e-DAMS-RENAULT

FORMULE-E-2015-PEKIN-NICOLAS-PROST-Equipe-e-DAMS-RENAULT

 

L’écurie va analyser en détails le souci d’aileron arrière qui a mis un terme prématuré à la première course de Prost cette saison. Son rythme et niveau de performance tout au long du week-end indiquent que Nicolas pourra rebondir immédiatement à Putrajaya.

Vincent Gaillardot, Directeur du programme Renault Formula E confiait :

« Nous avions fourni beaucoup d’efforts lors des tests à Donington. Nous sommes donc arrivés à Pékin avec le sentiment d’être bien préparés et avons connu un week-end limpide. Ceci a permis de se concentrer sur les réglages en configuration course, tandis que les pilotes exploitaient au mieux leur temps de roulage. C’est un solide point de départ même si nous avons également constaté que les autres constructeurs affichaient un niveau de performance proche du nôtre. »

Nicolas Prost, No. 8 : « C’est évidemment frustrant de conclure le week-end de cette façon-là. Je sentais qu’on avait les moyens de lutter pour le podium, ce qui aurait été un très bon résultat pour l’équipe. Nous ne connaissons pas encore l’origine du problème au niveau de l’aileron arrière. On dirait que quelque chose s’est desserrée, ce qui m’a empêché de continuer. Cela fait partie des aléas de la course automobile. Maintenant, j’espère rebondir dès la prochaine manche en signant une solide performance à Putrajaya. »

Sébastien Buemi, No.9 : « Remporter la première course de la saison procure un sentiment extraordinaire, d’autant que je repars de Pékin avec le maximum de points : une première pour moi ! Le nouveau propulseur Renault, la batterie, l’équipe, tout était parfait. Après, pour être honnête, mon départ n’était pas idéal mais j’ai réussi à conserver ma position jusqu’à l’arrivée en vainqueur. Après de tels débuts et autant de points marqués, je n’ai qu’une hâte : aller courir en Malaisie. »

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-SAM-BIRD-Team-DS-VIRGIN

FORMULE-E-2015-PEKIN-SAM-BIRD-Team-DS-VIRGIN devant LOIC DUVAL du Team DRAGON

 

Concernant l’autre équipe Française DS Virgin, Sam Bird, meilleur des deux pilotes di Team confessait à l’arrivée.

« C’était une course frustrante. Il est toutefois bon d’inscrire nos premiers points. Il y avait des signes positifs, mais beaucoup de travail nous attend avant la Malaisie. J’aimerais également remercier tous les fans qui nous ont permis d’obtenir le FanBoost. Leur soutien envers l’équipe et moi a été vraiment incroyable! »

Auteur du deuxième meilleur tour en qualifications, son équipier Français Jean-Éric Vergne, connaissait aussi une première épreuve compliquée sous les couleurs de DS Virgin Racing.

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-JEAN-ERIC-VERGNE-Equipe-DS-VIRGIN.


FORMULE-E-2015-PEKIN-JEAN-ERIC-VERGNE-Equipe-DS-VIRGIN.

 

‘JR’ demeurait toutefois confiant sur les performances montrées par la voiture tout au long du week-end.

« Nous avons été très rapides en qualifications. C’était néanmoins une course très difficile de mon côté. Dans l’ensemble, Pékin était une expérience très sympa avec la Formula E, mais nous devons maintenant nous assurer que tout aille bien dans deux semaines. »

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-LOIC-DUVAL-Equipe-DRAGON

FORMULE-E-2015-PEKIN-LOIC-DUVAL-Equipe-DRAGON

 

Côté Français,  outre Loïc Duval bien classé dans le Top 5, le ‘ rookie ‘ le Clermontois Nathanaël Berthon de l’équipe Team Agurin, se classe huitième avec sa monoplace de chez Aguri et pour sa 1ére apparition dans la discipline, à 58”620 et score ainsi ses premiers points rn Formule e.

 

 FORMULA-E-2015-PEKIN-STEPHANE-SARRAZIN-Team-VENTURI.


FORMULA-E-2015-PEKIN-STEPHANE-SARRAZIN-Team-VENTURI.

 

Stéphane Sarrazin de l’équipe Monégasque Venturi, se classant neuvième, lui, à 1’07”814, après la pénalité infligé à Christian Abt et Jean-Éric Vergne donc de l’écurie DS Virgin, douzième.

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-les-deux-pilotes-AGURI-NATHANAEL-BERTHON-et-ANTONIO-FELIX-DA-COSTA


FORMULE-E-2015-PEKIN-les-deux-pilotes-AGURI-NATHANAEL-BERTHON-et-ANTONIO-FELIX-DA-COSTA

 

Berthon, jusqu’alors pilote en GP2 et en endurance en ELMS et qui découvrait la Formule e et qui confiait :

« C’est incroyable. Si vous m’aviez dit que je marquerais des points et que je terminerais huitième au début de la course, j’aurais certainement signé. Je suis donc forcément très heureux pour l’équipe et très content pour ma découverte de la discipline de rentrer à la maison avec quelques points dès ma première course. La stratégie était super mais nous avons eu beaucoup de chance car le niveau ici est très élevé avec des pilotes qui ont l’habitude de ce type de pilotage et vous ne recevrez pas souvent ce genre de chance dans un championnat comme celui-ci. Nous avons beaucoup de travail à faire si nous voulons répéter ce résultat à la prochaine course car nous avons eu quelques problèmes, et la deuxième voiture – celle d’Antonio da Costa – n’a pas vraiment fonctionné. Cela dit, je fais confiance à l’équipe et je suis sûr que nous pouvons aller de l’avant à partir de notre perf ici. »

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-ABANDON-pour-le-CHAMPION-en-titre-le-BRESILIEN-NELSON-PIQUET-Junior

FORMULE-E-2015-PEKIN-ABANDON-pour-le-CHAMPION-en-titre-le-BRESILIEN-NELSON-PIQUET-Junior

 

A retenir l’abandon du Brésilien, Nelson Piquet Junior – le Champion en titre de la discipline- le Portugais Antonio Félix da Costa et la Suissesse, pilote en Indycar, Simona de Silvestro.

 

FORMULA E 2015 - PEKIN - LES VINGT PILOTES DE LA SECONDE SAISON 2015-2016

FORMULA E 2015 – PEKIN – LES VINGT PILOTES DE LA SECONDE SAISON 2015-2016

FOCUS SUR LE TRACE DE PÉKIN

 

Localisé au même endroit que l’an dernier, autour du stade où se sont déroulés les Jeux Olympiques de 2008, le circuit a subi quelques modifications.

Comme nous l’explique Serge Grisin de Michelin, le manufacturier exclusif de cette discipline :

«  Les virages 3, 4 et 5 ont été adoucis et la première chicane supprimée, ce qui rendait la piste plus rapide à cet endroit et offrait une opportunité de dépassement supplémentaire. L’asphalte est d’assez bonne qualité, offrant une adhérence standard mais certaines portions sont bosselées. Il s’agit du circuit le plus long de la saison -3,439 km- lequel comporte 17 virages. Les concurrents roulaient dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les freinages tardifs et les possibilités de dépassements étant assez nombreux, cela promettait assurément un spectacle de forte intensité.

Et il précisait :

« D’une dimension de 18 pouces – une première en monoplace – le MICHELIN Pilot Sport EV qui équipe les Formules  e, ressemble fortement à un modèle de grande série, car il possède en outre une bande de roulement sculptée. Il s’agit d’un concentré de technologie qui permet aux pilotes non seulement de couvrir l’ensemble de la journée de course (essais libres, séance de qualification et ePrix) avec un seul train par voiture, mais aussi de prendre la piste quelles que soient les conditions météorologiques.»

Serge Grisin, concluant :

« Le MICHELIN Pilot sport EV, est le premier pneu de compétition pour monoplace capable d’assurer performances et sécurité aussi bien sur piste sèche que mouillée. Cette polyvalence permet à Michelin de n’amener que 200 pneus sur chaque course, ce qui réduit l’impact environnemental du Championnat. »

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS-MICHELIN  

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-podium-aved-le-vainqueur-BUEMI-et-ses-dauphins-LUCAS-DI-GRASSI-et-NICK-HEIDFELD

FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-podium-aved-le-vainqueur-BUEMI-et-ses-dauphins-LUCAS-DI-GRASSI-et-NICK-HEIDFELD

 

LE CLASSEMENT DU GP PRIX DE PEKIN DE FORMULE E

 

1.Sebastien Buemi (Renault Ze15) Renault e.Dams , les 26 Tours en

2.Lucas di Grassi (Abt Schaeffler FE01) ABT Schaeffler, à 11”006

3.Nick Heidfeld (Mahindra M2Electro) Mahindra, à 15”681

4.Loïc Duval (Venturi VM200 FE01) Dragon, à 16”009

5.Jérôme d’Ambrosio (Venturi VM200 FE01) Dragon, à 16”514

6.Oliver Turvey (Nextev TCR 001)  China NEXTEV TCR, à 39”466

7.Sam Bird (Virgin DSV-01) DS Virgin, à 47”531

8.Nathanael Berthon (Spark SRT_01E) Team Aguri, à 58”620

9.Stephane Sarrazin (Venturi VM200 FE01) Venturi, à 1’07”814

10.Robin Frijns (Spark SRT_01E) Andretti, à 1’09”260

11.Daniel Abt (Abt Schaeffler FE01) ABT Schaeffler, à 1’13”351*

12.Jean-Eric Vergne (Virgin DSV-01) DS Virgin, à 1’31”040

13.Bruno Senna (Mahindra M2Electro) Mahindra, à 1’50”833

14.Jacques Villeneuve (Venturi VM200 FE01) Venturi, à 1 tour

 

*Pénalisé de dix secondes pour avoir quitté la ligne des stands trop vite

 

MEILLEUR TOUR: Sébastien Buemi, en 1’39”993

ABANDONS

25° tour: Nelson Piquet

23° tour: Nicolas Prost

14° tour: Antonio Felix Da Costa

3° tour : Simona de Silvestro

 

 

 

 FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-vainqueur-ce-samedi-24-octobre-SEBASTIEN-BUEMI


FORMULE-E-2015-PEKIN-Le-vainqueur-ce-samedi-24-octobre-SEBASTIEN-BUEMI

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

 

  1. Buemi : 30 points – 2. Di Grassi : 18 pts – 3. Heidfeld : 15 pts4. Duval : 12 pts – 5. D’Ambrosio : 10 pts – 6. Turvey : 8 pts – 7. Bird : 6 pts 8. Berthon : 4 pts9. Sarrazin : 2 pts – 10. Frijns : 1pt.

 

 FORMULE E 2015 PEKIN LE PODIUM avec BUEMI DI GRASSI et HEIDFELD a cote du Stade Olympique


FORMULE E 2015 PEKIN- Le PODIUM avec BUEMI DI GRASSI et HEIDFELD a côté du Stade Olympique

 FORMULE-E-2015-PEKIN-SEB-BUEMI-devant-NICK-HEIDFELD


FORMULE-E-2015-PEKIN-SEB-BUEMI-devant-NICK-HEIDFELD

 FORMULE E 2015 - PEKIN -NICK HEIDEFELD devance alors LUCAS di GRASSI.j


FORMULE E 2015 – PEKIN -NICK HEIDEFELD devance alors LUCAS di GRASSI

 FORMULE-E-2015-PEKIN-OMIVER-TURVEY-Equipe-CHINA.


FORMULE-E-2015-PEKIN-OMIVER-TURVEY-Equipe-CHINA.

 FORMULE-E-2015-PEKIN-LUCAS-DI-GRASSI-Equipe-ABT-AUDI-SCHAEFFLER


FORMULE-E-2015-PEKIN-LUCAS-DI-GRASSI-Equipe-ABT-AUDI-SCHAEFFLER

 FORMULE-E-2015-PEKIN-BRUNO-SENNA-Team-MAHINDRA.


FORMULE-E-2015-PEKIN-BRUNO-SENNA-Team-MAHINDRA.

 FORMULE-E-2015-PEKIN-ANTONIO-FELIX-DA-COSTA-Equipe-AGURI


FORMULE-E-2015-PEKIN-ANTONIO-FELIX-DA-COSTA-Equipe-AGURI

  FORMULA-E-2015-PEKIN-DANIEL-ABT-Team-AVT-AUDI-SCHAEFFLER


FORMULA-E-2015-PEKIN-DANIEL-ABT-Team-AVT-AUDI-SCHAEFFLER déclassé de sa 9éme place et pénalisé de dix secondes finit 11éme et perd ses points

Formule E Sport

About Author

gilles