OGIER DEVANCE LES DEUX AUTRES VW POLO AU RALLYE D’ESPAGNE EN CATALOGNE

WRC-2025-ESPAGNE-La-POLO-de-OGIER-INGRASSIA.

 

WRC-2015-ESPAGNE-SEB-OGIER-portrait

WRC-2015-ESPAGNE-SEB-OGIER-portrait

 

Le Volkswagen Express : les trois Polo en tête

Sébastien Ogier mène avec près d’une minute d’avance sur Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen est remonté de la sixième à la troisième place

Les Polo R WRC ont remporté toutes les spéciales de la journée

 

 WRC-2015-ESPAGNE-La-POLO-de-LATVALA-ANTTILA

WRC-2015-ESPAGNE-La-POLO-de-LATVALA-ANTTILA

 

Loin devant pour le premier, bagarre serrée entre équipiers derrière, mais tous prétendants au podium : telle est la situation samedi soir au Rallye d’Espagne entre les pilotes Volkswagen, qui, pour l’heure, occupent les trois premières places au classement général. Loin devant : Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, qui abordent la dernière étape ce dimanche avec une confortable avance de 54 secondes.

 

 

 WRC 2015 ESPAGNE La POLO de MIKKELSEN FLOENE


WRC 2015 ESPAGNE La POLO de MIKKELSEN FLOENE

 

À la pointe du combat pour la deuxième place, Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila, ralentis ce matin par une crevaison, possèdent un court avantage de 2’’9 sur leurs camarades d’écurie Andreas Mikkelsen-Ola Fløene, eux-mêmes sous la menace de la Hyundai des Espagnols Dani Sordo-Marc Martí, qu’ils devront surveiller de près ce dimanche, tout au long des 76,4 km chronométrés restants.

 

WRC 2015 ESPAGNE La HYUNDAI i20WRC de DANI SORDO

WRC 2015 ESPAGNE La HYUNDAI i20WRC de DANI SORDO

 

Après le passage, d’un jour à l’autre, de la terre au goudron, cette deuxième étape, dans la région de Salou sur la Costa Daurada, s’est déroulée sur de belles routes asphaltées s’apparentant beaucoup à du circuit. Toutes les spéciales de cette journée ont été remportées par les Polo R WRC : Sébastien Ogier en a gagné 5, et Jari-Matti Latvala 3.

 

LES DS 3 WRC SE REGROUPENT

 WRC 2015 ESPAGNE La POLO de MIKKELSEN FLOENE


WRC 2015 ESPAGNE La POLO de MIKKELSEN FLOENE

 

Kris Meeke et Paul Nagle occupent la cinquième place du Rallye de Catalogne au terme de la deuxième journée, tandis que Mads Østberg et Jonas Andersson pointent au sixième rang.

Avec deux voitures dans le top 6, le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team possède une opportunité de conforter sa deuxième position au classement des constructeurs avant l’ultime épreuve.

76,4 kilomètres sur asphalte restent à parcourir demain pour marquer des points capitaux au Championnat du Monde.

Vendredi soir, les voitures arrivaient à l’assistance en configuration terre. À tour de rôle, chaque WRC était totalement transformée pour retrouver des suspensions, des freins et des roues dédiées à l’asphalte. Quand, à 23h23, la DS 3 WRC de Khalid Al Qassimi entrait dans le Parc Fermé, un nouveau rallye pouvait commencer.

 

 WRC-2015-ESPAGNE-MADS-OSTBERG-DS3-CITROEN


WRC-2015-ESPAGNE-MADS-OSTBERG-DS3-CITROEN

 

Ce samedi matin, l’objectif des équipages était de rapidement se mettre dans le rythme sur asphalte. Mads Østberg parvenait à rester dans le Top 5 en début de journée, tandis que Kris Meeke se rapprochait de son équipier.

Le Britannique passait de la huitième à la sixième position pour conclure la demi-journée à 11,6 secondes de Mads. Durant la seconde boucle, Kris Meeke continuait de réduire l’écart jusqu’à prendre l’avantage sur Mads Østberg dans l’ultime chrono disputé sur le Front de Mer de Salou. Les deux DS 3 terminaient l’étape dans le Top 6.

 

WRC-2015-ESPAGNE-AL-QASIMMI-DS3-CITROEN

WRC-2015-ESPAGNE-AL-QASIMMI-DS3-CITROEN

 

Pour Khalid Al Qassimi, ce retour sur asphalte offrait une opportunité de retrouver de bonnes sensations. Le pilote du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team progressait lui aussi au classement. Après avoir reçu une pénalité hier à la suite d’une réparation entre deux spéciales, il gagnait cinq places et remontait jusqu’au 17éme rang.

 

WRC-2015-ESPAGNE-DS3-LEFEBVRE

WRC-2015-ESPAGNE-DS3-LEFEBVRE

 

Stéphane Lefebvre était moins en réussite. Victime d’un problème de freins à la sortie de l’assistance matinale, il était contraint à l’abandon avant même de parcourir le moindre kilomètre de spéciale. Le jeune espoir français sera de retour en course demain.

Dans la catégorie FIA Junior WRC, Quentin Gilbert laissait sa première position à Simone Tempestini à cause d’une crevaison dans l’ES 11. L’Italien crevait à son tour dans l’ES13 et redonnait l’avantage au Français. Déjà assuré de terminer le Championnat en tête, Quentin Gilbert devançait ce soir Terry Folb et Simone Tempestini.

 

LE FILM DU RALLYE

 WRC-2015-ESPAGNE-CITROEN-PNEU-MICHELIN

WRC-2015-ESPAGNE- L’importance des Pneumatiques MICHELIN

 

ES10 – Porrera (7,43 km) – Première spéciale disputée en configuration asphalte : Sébastien Ogier signait le meilleur temps devant Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Premier sur la route, Lorenzo Bertelli sortait dès les premiers kilomètres. Septième temps pour Kris Meeke qui prenait l’avantage sur Hayden Paddon, onzième temps pour Mads Østberg. Stéphane Lefebvre ne parvenait pas au départ de la spéciale avec un problème de freins qui l’obligeait à renoncer dès la sortie du parc d’assistance.

ES11 – La Figuera 1 (26,26 km) – Tandis que Sébastien Ogier signait un nouveau scratch devant Robert Kubica, Ott Tanak sortait de la route. Même si Andreas Mikkelsen prenait l’avantage sur Mads Østberg, ce dernier restait au cinquième rang du classement général. Kris Meeke gagnait une position supplémentaire pour s’installer juste derrière son équipier.

ES12 – Poboleda 1 (10,63 km) – Victime d’une crevaison, Jari-Matti Latvala passait de la deuxième à la quatrième place, laissant Sébastien Ogier en tête avec plus de cinquante secondes d’avance sur Dani Sordo. Mads Østberg et Kris Meeke conservaient les cinquième et sixièmes positions. Khalid Al Qassimi gagnait une place au classement général.

ES13 – Capafonts 1 (19,80km) – Avant le retour à l’assistance, Jari-Matti Latvala interrompait la série de Sébastien Ogier. Kris Meeke se rapprochait encore de Mads Østberg et Elfyn Evans sortait alors qu’il occupait la neuvième position.

ES14 – La Figuera 2 (26,26 km) – Après l’assistance, Jari-Matti Latvala était le plus rapide dans le plus long chrono du jour. Avec le troisième temps, Andreas Mikkelsen s’emparait de la deuxième position du classement aux dépens de Dani Sordo. Kris Meeke revenait à 6,3 secondes de Mads Østberg, tout en contrôlant le retour d’Hayden Paddon. Khalid Al Qassimi gagnait encore une position.

ES15 – Poboleda 2 (10,63 km) – Meilleur temps pour Sébastien Ogier devant Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Pas de changement au classement.

ES16 – Capafonts 2 (19,80km) – Avec le scratch, Jari-Matti Latvala prenait l’avantage sur Dani Sordo et Andreas Mikkelsen au classement général pour récupérer la deuxième position, à 53,2 secondes de Sébastien Ogier. Quatrième temps pour Kris Meeke qui revenait à 1,4 seconde de Mads Østberg avant le dernier chrono du jour.

ES17 – Salou (2,24 km) – Meilleur temps ex æquo pour Sébastien Ogier et Thierry Neuville, avec Kris Meeke à seulement 0,1 seconde. Moteur calé dans un changement de direction, Mads Østberg laissait la cinquième place du classement général à son équipier pour seulement 1,5 seconde. Sébastien Ogier terminait la journée en tête devant Jari-Matti Latvala, Andreas Mikkelsen et Dani Sordo. Khalid Al Qassimi pointait au 17e rang.

 

PAROLES DE PILOTES

 WRC 2015 ESPAGNE -Andreas MIKKELSEN Portrait.


WRC 2015 ESPAGNE -Andreas MIKKELSEN Portrait.

 

Sébastien Ogier :

« Encore une journée faste pour Julien et moi-même. Ces spéciales sur le bitume sont fantastiques. Nous avons vraiment pris du plaisir sur ces routes. Sans compter que ces nouveaux Michelin me conviennent mieux que les précédents.Toute la journée, ma Polo m’a obéi au doigt et à l’œil, je l’ai placée exactement là où j’ai voulu. Nous nous serions crus sur un circuit, à cette différence près que nous ne bénéficiions pas du moindre dégagement, d’aucune échappatoire. Cela fait copieusement monter l’adrénaline ! Je savais qu’il fallait que je mette le pied dedans aujourd’hui, si je voulais contrôler la situation, Jari-Matti en particulier. Lorsqu’il a été victime de sa crevaison, cela nous a conduits à soulager un peu et à prendre moins de risques. »

Jari-Matti Latvala:

« J’ai fait une touchette, mais je suis toujours deuxième. Ce matin, j’ai eu des soucis de freinage. Une fois résolus, j’ai immédiatement cherché à me refaire, mais j’ai pris trop de risques, et au début de l’ES 12, j’ai crevé dans un virage à droite. Après cela, je peux dire adieu à tout espoir de victoire. Je me suis retrouvé troisième, mais j’ai réussi à reprendre ma deuxième place initiale tout à la fin de la journée. Maintenant, je vais essayer de la défendre jusqu’au bout. »

Andreas Mikkelsen :

« Une bonne journée dans l’ensemble. Mon plan commence à porter ses fruits. Aujourd’hui tout comme hier, j’ai cherché à ne pas commettre de bêtise, en adoptant la cadence qui convenait. Mon objectif était de rattraper Dani Sordo avant la fin du rallye, et si possible, de le dépasser. Ça, c’est fait. Nous voici maintenant en bagarre avec Jari-Matti Latvala, avec pour enjeu la deuxième place. Et j’ai bien l’intention de lui mettre la pression jusqu’à la fin ! »

Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, concluant :

« Nos trois pilotes ont été remarquables aujourd’hui, et il semble que le Volkswagen Express soit bien lancé sur les rails. Avec huit temps scratch sur huit, nous avons été comblés, à un détail près : la crevaison dont a été victi Jari-Matti Latvala, après avoir pris un peu trop de risques. Mais c’est finalement un mal pour un bien, car nous voici gratifiés d’une somptueuse bataille pour la deuxième place, dans laquelle l’un des protagonistes n’est autre qu’Andreas Mikkelsen, lequel a regagné pas mal de places au classement général. A l’instant T, il semblerait que Sébastien Ogier ait enrhumé tout le monde, mais nous ne sommes jamais sûrs de rien en WRC. Si ce n’est que notre équipe s’apprête à vivre un dimanche passionnant. Avec nos trois pilotes Volkswagen en tête, nous sommes impatients d’être à demain. »

 

 WRC 2015 ESPAGNE ASSISTANCE CITROEN MADS OSTBERG


WRC 2015 ESPAGNE ASSISTANCE CITROEN MADS OSTBERG

 

Côté firme aux chevrons, Mads Østberg, expliquait, lui : « Il a fallu retrouver de bonnes sensations ce matin. Avec l’équipe, nous avons pu améliorer les réglages pour atteindre un meilleur équilibre lors de la seconde boucle. J’ai juste fait une petite erreur dans la dernière spéciale. Toute la journée, nous nous sommes battus pour chaque seconde et nous en perdons trois en calant avant l’arrivée. Même si c’est énervant, on peut se réjouir de l’ensemble de la journée. »

Quant à Kris Meeke, il enchaînait : « Nous avons joué sur les réglages aujourd’hui pour trouver le bon compromis sur asphalte. Ces routes sont proches d’un circuit, donc la moindre modification du set-up peut avoir de grandes conséquences sur le comportement général de la voiture. Dans la dernière spéciale, c’était très encourageant. Il faut conserver ce rythme et essayer de ramener un maximum de points demain ! »

Khalid Al Qassimi, poursuivant : « J’aime beaucoup rouler sur asphalte. Durant toute la journée, j’ai essayé de trouver le bon compromis pour ne pas prendre de risques tout en me faisant plaisir au volant de la DS 3 WRC. Quand il y avait de la poussière sur la route, j’assurais, et lorsque la trajectoire était belle et propre, j’attaquais davantage. »

Cependant que Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, lâchait : « Un nouveau rallye a débuté aujourd’hui. L’objectif était de permettre à nos pilotes d’être rapidement dans le rythme. Mads et Kris ont continuellement progressé durant cette première étape sur asphalte et je pense que nous pouvons être satisfaits ce soir. Il sera capital d’être à l’arrivée et de conserver nos positions pour marquer des points. »

Six épreuves spéciales restent à disputer ce dimanche matin pour 76,40 kilomètres chronométrés, sans assistance ni changement de pneumatiques.

La Power Stage, Duesigües 2, débutera dès 12h08 et l’arrivée sera jugée à partir de 13h41.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

 WRC-2025-ESPAGNE-La-POLO-de-OGIER-INGRASSIA.

WRC-2025-ESPAGNE-La-POLO-de-OGIER-INGRASSIA.

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

  1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) en 2h34’56.4
  2. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) à 54.
  3. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 56.9
  4. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC) à 1’01.4
  5. Kris Meeke – Paul Nagle (DS 3 WRC) à 1’42.2
  6. Mads Østberg – Jonas Andersson (DS 3 WRC) à 1’43.7
  7. Hayden Paddon – John Kennard (Hyundai i20 WRC) à 1’56.5
  8. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 1’56.5
  9. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) à 4’22.9
  10. Pontus Tidemand – Emil Axelsson (Skoda Fabia R5) à 7’12.16
  11. Khalid Al Qassimi – Chris Patterson (DS 3 WRC) à 14’41.9

 

MEILLEURS TEMPS

Sébastien Ogier 7 dont 1 ex æquo, Jari-Matti Latvala 4, Ott Tanak 3 dont 1 ex æquo, Mads Østberg et Robert Kubica 2 dont 1 ex æquo, Hayden Paddon et Thierry Neuville 1 ex æquo.

 

LEADERS

ES 1 et 2 : Sébastien Ogier

ES 3 et 4 : Robert Kubica

ES 5 : Sébastien Ogier

ES 6 à 8 : Jari-Matti Latvala

ES 9 à 17 : Sébastien Ogier

WRC-2015-ESPAGNE-La-DS3-CITROEN-de-MADS-OSTBERG.

WRC-2015-ESPAGNE-La-DS3-CITROEN-de-MADS-OSTBERG.

Sport

About Author

gilles