BERNIE ECCLESTONE MENACE RED BULL D’UN PROCÈS SI LA FIRME SE RETIRE DES GP ET DE LA F1!

F1-2014-A-BAHREIN-BERNIE-ECCLESTONE-Chris-HORNER-et-Donald-Makenzie-le-CEO-de-CVC-Capital-Partners

 

 BERNIE ECCLESTONE menace RED BULL d'aller en justice tribunal

BERNIE ECCLESTONE menace RED BULL d’aller en justice tribunal

 

 

Dans un entretien accordé au journal ‘The Independent’ Bernie Ecclestone a tenu à rappeler aux dirigeants de la firme Red Bull, les problèmes auxquels, la firme de boissons énérgétiques Autruchienne, s’exposait si elle venait à se retirer de la F1 à la fin de l’actuelle saison.

En effet si l’on en croit ce qu’affirme Mister Ecclestone, les deux écuries – Red Bull et Toro Rosso – propriété de l’homme d’affaires de Fuschl al See près de Salsburg  sont engagées par contrat pour courir en F1, jusqu’à la fin de la saison 2020, selon les termes d’un accord passé avec la FOM (Formula One Management) et signé il y a quatre ans.

 

 F1-2014-A-BAHREIN-BERNIE-ECCLESTONE-Chris-HORNER-et-Donald-Makenzie-le-CEO-de-CVC-Capital-Partners


F1-BERNIE-ECCLESTONE-Chris-HORNER, le Team principal de RED BULL et Donald MACKENZIE le CEO de CVC Capital Partners

 

Et Bernie Ecclestone précise que si la maison Red Bull décidait de quitter les Grands Prix à la fin de la saison 2015, elle devrait s’acquitter d’un demi-milliard de dollars d’indemnités, soit 100 millions par saison manquée jusqu’en 2020 !

Et Bernie Ecclestone de prendre les devants et d’indiquer :

« Naturellement Red Bull dirait à la cour : « Oui, nous avons un engagement, mais nous n’avons pas de moteur. »

Et le grand patron de la F1 de répondre :

« Vous avez signé un contrat pour courir. Vous auriez dû vous assurer d’être certain de disposer d’un moteur »

Du coup les dirigeants se retrouvent coincés et pris à leur propre piège

Car après avoir longuement critiqué leur fournisseur de moteurs, le motoriste Français Renault, lorgnant du coté de Mercedes qui a le premier dit non, puis de Ferrari qui a répondu également à son tour par la négative,  il ne reste plus qu’aux dirigeants de Red Bull et au cher Docteur Helmut Marko qu’à faire amende honorable et s’excuser des flots de critiques répandu depuis un an

Oubliant un peu vite que si Red Bull a décroché huit titres mondiaux – quatre de Champion du monde des pilotes avec Sebastian Vettel et quatre des constructeurs – il le devait en grande partie à son moteur … Renault !

Reste une question mais LA question :

Renault a-t-il vraiment toujours envie de rester en F1 et d’équiper encore les monoplaces de Dietrich Matechitz ?

La réponse ne devrait pas tarder …

 

 CARLOS-GHOSN-au-Salon-de-FRANCFORT-le-mardi-15-Septembre-2015


CARLOS-GHOSN-au Salon de FRANCFORT le mardi 15 Septembre 2015

 

Mais on n’a pas oublié la petite phrase lâché (Voir lien) le mardi 15 septembre lors de la journée presse au Salon de Francfort, début septembre par le tout puissant patron du Groupe Renault, Carlos Ghosn, un homme qui en général parle peu de sport automobile :

« Nous avons été clairs avec Red Bull en disant de ne plus compter sur nous en tant que fournisseur de moteurs. Nous savons bien que dans notre position de fournisseur moteur, quand vous gagnez, vous ne vous en souvenez pas, mais quand il ya des problèmes, la-vous êtes critiqué. Donc, nous renégociations notre accord avec eux »

Et il précisait :

« Nous avons dit très clairement, c’est terminé. Nous avons déjà alerté les autorités de la Formule 1 en leur disant ‘ne comptez pas sur nous en tant que fournisseur de moteur. C’est fini’. »

On ne pouvait être plus clair…

 

John ROWBERG

Photos : Bernard BAKALIAN – Claude MOLINIER et RED BULL

 

NOTRE ARTICLE SUR LA CONFÉRENCE DE CARLOS GHOSN AU SALON DE FRANCFORT

http://www.autonewsinfo.com/2015/09/16/carlos-ghosn-confirme-le-divorce-avec-red-bull-au-salon-de-francfort-168882.html

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles