FUN CUP A NOGARO. JOIES ET PEINES POUR LE ZOSH COMPETITION

FUN-CUP-2015-A-NOGARO-le-podium-final-du-Championnat-dimanche-18-octobre.

 

 

Funcup-Lédenon-2015-La-179-prête-à-prendre-la-piste-Photo-Daniel-Noly

Funcup 2015-La 179 prête à prendre la piste-Photo-Daniel-Noly

 

 

La saison 2015 de la série Funcup s’est terminée le week-end dernier à Nogaro.

Un ultime rendez-vous pour le Team Zosh Compétition que manage Jean-René Defournoux.

Lequel, a connu et  c’est bien souvent le cas en sport automobile, joies et … peines aussi !!!

Car su l’une de ses quatre voitures, la 275 se place à la 3éme place finale du Championnat, l’une des troios autres, la 179 … trépasse dans ce dernier meeting Gersois !

En effet, ce fut donc un weekend étrange pour le clan Zosh Compétition avec la perte d’une voiture dès le vendredi et les essais privés. Incident qui a un peu gâché la fête, de voir la 275 de la famille Robin sur le podium final du Championnat 2015.

Ce week-end, a été particulièrement difficile pour Pascal Roux, Didier Houal et Charles Emme, les pilotes habituels de la 179.

En effet, l’épreuve de Nogaro ces 16, 17 et 18 octobre … n’a pas eu lieu pour eux.

 

 Funcup Nogaro 2015 - La 179 quitte la voie des stands et ne reviendra que sur un plateau de dépannage - Photo Daniel Noly


Funcup Nogaro 2015 – La 179 quitte la voie des stands et ne reviendra que sur un plateau de dépannage – Photo Daniel Noly

 

Pourtant, avant cette finale de la Funcup 2015, le moral était au beau fixe et les ambitions du trio, à la hausse, suite aux bonnes performances réalisées quinze jours plus tôt par cette voiture  particulièrement bien préparée par l’équipe Zosh Compétition et qu’animent avec passion Jean René Defournoux, et son mécanicien attitré à la 179, le spécialiste, le dénommé ‘JP ‘

Mais revenons à la chronologie de ce week-en dans le Gers. Pour cette finale, Pierre, un pilote totalement débutant en course automobile, après quelques expériences en Kart, était invité à partager le volant de la 179, pour ces 8 Heures de Nogaro.

Afin  de mettre tous les atouts de son côté et le préparer au mieux, lui, le ‘ rookie ‘ jeune débutant, Didier et Charles, étaient venus avec lui pour participer à cette mise en jambes, et l’épauler dans son apprentissage, lors de cette double séance d’essais non chronométrés.

 

Funcup-Val-de-Vienne-2015-La-179-Zosh-MTG-continue-de-progrersser-en-attenant-son-moteur-Evo3-Photo-Daniel-Noly

Funcup 2015-La 179 Zosh-MTG dispose maintenant de son gros moteur-Evo3-Photo-Daniel-Noly

 

Didier avait tout d’abord et en premier pris le volant, suivi de Charles. Nos deux impétrants n’ayant encore jamais mis les roues sur ce circuit, il s’agissait de le découvrir avant d’aller chercher la performance.

Car s’il semble plus simple que Lédenon, le circuit de Nogaro dans le Gers, n’en demeure pas moins technique, avec ses virages tantôt lents, tantôt rapides et cette ligne droite des stands qui se termine par un gauche droite en quatrième puis en troisième…

Nous en reparlerons.

Après les séries de cinq tours de Didier et Charles, c’est au tour de Pierre de prendre le volant et de s’installer dans le baquet.

Auparavant, Jean René Defournoux, lui a longuement expliqué le fonctionnement de la voiture et de son tableau de bord, et lui a prodigué les conseils habituels :

« C’est une séance d’essais privé, sans enjeu. On est là pour apprendre et se faire plaisir ».

Mais avec 175 ch, au lieu de 130 en début de saison, et l’injection, pour un poids identique de 750 kg, les Funcup ont dorénavant énormément progressées. Elles sont devenues plus techniques, plus difficiles aussi, ce qui emballe tous les pilotes.

Mais du coup, naturellement, elles sont peut-être plus difficiles à appréhender pour des ‘ apprentis –pilotes débutants et qui découvrent la compétition en circuit !

Toujours est-il que Pierre a bien été briefé. En particulier sur la conduite à tenir, en cas de tête à queue et de fin de parcours dans un … bac à graviers !

Il est donc ce vendredi 16 octobre environ 9 h 45 quand le ‘néophyte du volant ’quitte les stands. Durant son deuxième tour, il fait déjà un tête à queue qui se termine dans le bac à graviers, à l’autre bout du circuit.

Rien d’anormal quand on cherche ses limites et celles de la voiture. Conformément aux consignes il rentre pour faire vérifier la voiture, afin d’éviter que des gravillons viennent faire sauter les courroies moteurs.

Il repart, fait un tour et repasse devant la ligne de chronométrage…

 

Funcup-Le-Castellet-2015-Avec-le-moteur-Evo3-Une-bonne-piste-de-progres-que-Jean-René-Defournoux-explique-à-Pascal-Roux-Photo-Daniel-Noly.

Funcup 2015-Jean-René Defournoux explique à Pascal Roux ce qu’il a vu -Photo-Daniel-Noly.

 

Et là, écoutons Jean René Defournoux :

« j’étais sur le muret des stands, je l’ai vu passé en me disant que ça allait pas mal, puis je me suis retourné pour voir d’autres voitures arriver, avant de me retourner à nouveau… pour voir le fond plat d’une Funcup, celui de la 179, à deux mètres de hauteur ».

Pierre venait de rater son freinage et le passage de 5 en 4. Il avait décollé sur le vibreur en léger banking à cet endroit puis avait planté la roue avant droit dans la terre meuble.

Le résultat était inévitable : la voiture à pivoté par l’avant au-dessus de ce 1/2 train immobilisé brusquement et a fait pas moins de trois tonneaux, avant de s’immobiliser finalement sur le flanc.

 

 Funcup-Nogaro-2015-Belle-démonstration-de-la-solidite-malgré-les-multiples-tonneaux-Photo-Daniel-Noly


Funcup-Nogaro-2015-Belle démonstration de la solidité malgré les multiples tonneaux-Photo-Daniel-Noly

 

Immédiatement, le drapeau rouge était alors déployé sur tout le circuit.

Rapidement, les commissaires, les pompiers et médecins du circuit, ont sortis Pierre de la voiture et l’on emmené à l’infirmerie pour les vérifications d’usage.

Fort heureusement, plus de peur que de mal, Pierre s’en tirait avec quelques contusions et un mal de dos et aux bras, incitant tout de même à l’envoyer passer quelques radios de contrôle à Aires sur Adour.

 

 Funcup-Nogaro-2015-Cest-ainsi-que-la-valeureusse-179-rejoint-son-stand-après-ses-tonneaux-Photo-Didier-Houal.


Funcup-Nogaro-2015-C’est ainsi que la valeureuse 179 rejoint son stand après ses tonneaux-Photo-Didier-Houal.

 

Pendant ce temps, les commissaires ramenaient la voiture dans le stand sur un plateau.

Un triste spectacle qui abasourdissait tout le team Zosh et qui affectait en tout premier lieu le pauvre ‘JP’ qui avait tant œuvré à la préparation de ‘sa’ 179….

Jean René examinait rapidement l’épave. Un coup de pot est toujours possible. Hélas, sa vision de ce qui restait de la 179 n’incitait pas à l’optimisle…

Il a donc fait venir les spécialistes de WRT, l’équipe qui produit châssis et moteurs en Belgique pour un examen des deux organes.

 

Funcup-Nogaro-2015-Le-chassis-est-vrillé-en-torsion-autour-de-son-axe-longitudinal-Photo-Daniel-Noly

Funcup-Nogaro-2015-Le châssis est vrillé en torsion autour de son axe longitudinal-Photo-Daniel-Noly

 

Bilan imparable :

Le châssis est tordu, vrillé autour de son axe. Quant au moteur, il sera vidé de l’huile ayant remonté dans les cylindres, puis redémarré pour vérification. Il se révèle n’ayant pas souffert de la triple cabriole et de sa longue immobilisation sur le côté en attendant la dépanneuse.

Fin de saison anticipée donc pour la 179 et ses pilotes, atterrés, lesquels sont repartis dès le samedi matin, n’ayant pas cœur, à assister à une course qui se déroulerait sans eux…

 

 Funcup-Nogaro-2015-Les quatre roues ont été arrachées ou tordues dans l'accident-Photo-Daniel-Noly.


Funcup-Nogaro-2015-Les quatre roues ont été arrachées ou tordues dans l’accident-Photo-Daniel-Noly.

 

Car les choses sérieuses commençaient pour le Zosh Compétition. En effet, il restait trois voitures à manager, dont une qui visait ni plus ni moins que le podium au classement final du Championnat.

Dès les essais libres, Arnold mettait la 275 dans le Top 10, tandis que la 29 et la 71 terminaient 38 et 39ème. Des résultats bien loin des possibilités de ces deux dernières voitures.

Les essais qualificatifs remettaient les choses en place, puisque la 71 finissait à la 31ème et la 29 à la 36ème place. La 275 gagnait une place en demeurant malgré tout à 1’’4 de la 199 du Groupe Lemoine pilotée notamment par un Alain Ferté qui venait tout juste de fêter ses 60 ans par une victoire en VdeV le dimanche précédent à Magny cours

La course longue de huit heures démarrait sous la pluie. C’était prévu, ainsi que l’assèchement progressif de la piste dans l’après-midi.

Dans ces conditions difficile,  le Zosh team maintenait sa 9ème position à l’issue de la première heure et voyait ses deux autres voitures remonter, à la 16ème place pour la 71 et à la 22ème pour la 29.

En jouant habilement avec les fenêtres de changement de pilotes et les ravitaillements en carburant, Arnold et Didier Robin sur la 275 pointaient 3èmes  à l’issue de la deuxième heure de course. Les ‘sister cars’ se maintenant, elles, sur leurs positions.

La piste demeurait détrempée et les temps restaient au-dessus des 2’08 pour les meilleurs.

La troisième heure voyait ensuite la piste sécher. La 29, dans laquelle des pilotes débutant (ils étaient six à prendre des relais) se succédaient maintenant tombait en 36ème position. Quant à la 275, elle restait dans le peloton de tête en 5ème position.

A mi-course, sur une piste devenue complètement sèche, mais un peu moins rapide que la veille car trop lavée, la 261 Bâti Confort et la 118 Spi se battaient comme des chiffonniers en tête de la course.

 

 Funcup-Nogaro-2015-Suprbe-performance-de-la-de-la-famille-ROBIN-qui-termine-à-la-3éme-place-du-championnat-Photo-Daniel-Noly.


Funcup-Nogaro-2015- Superbe performance de la N°275 de la famille ROBIN qui termine à la 3éme place du Championnat- Photo Daniel-Noly.

 

Derrière, à un tour, un paquet de six voitures dont la 275 de chez Zosh, se maintenait en moins de 30 secondes. Une bagarre somptueuse se déroulait entre ces six Funcup.

Les deux autres  Zosh progressaient chacune d’une place.

Tout le reste de la course, la 275 continuera sa lutte pour la troisième place. Elle finira finalement 4ème, éjectée du podium par une 137 Eurodatacar, déjà vainqueur 15 jours plus tôt à Lédenon, et revenue en force dans la dernière heure.

Pour la 71, cette même dernière heure a été très pénible, puisque victime d’un accrochage, elle a perdu en raison du dépannage sur le circuit et des réparations, douze tours et a dégringolée de la 13ème à la 30ème place.

La 29 terminant juste derrière  à la 33ème place.

 

 

FUN-CUP-2015-A-NOGARO-le-podium-final-du-Championnat-dimanche-18-octobre.

FUN-CUP-2015-A-NOGARO-le-podium-final-du-Championnat-dimanche-18-octobre.

 

Mais la Funcup 137 n’avait pas couru toutes les courses cette année. Aussi la 275 de la « Robin Family » terminait la saison sur la troisième marche du podium au classement final.

La cérémonie de podium se déroulait hélas en l’absence du ‘jeunot’ Maxime, 17 ans, resté au Mans pour courir les Championnats internationaux IAME de Karting, et qui a pourtant en Funcup, parfaitement bien joué son rôle pour sa première saison en course automobile avec trois podiums en six courses.

Au classement général final de cette saison 2015, le titre revient à la N°261 de Défi Baticonfort qui remporte cette édition 2015, devant la N° 219 de TFE et la 275 de Zosh.

La saison de Funcup est maintenant terminée, rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures avec le Team Zosh

 

Texte : Daniel NOLY

Photos : Daniel NOLY et Didier HOUAL

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL DE LA FUN CUP FRANCE 2015

http://www.funcup.net/IMG/PDF/2015/chronos/nogaro/Classement%20General%20SAISON%20FC%202015.xls.pdf

Fun Cup FUN Cup

About Author

gilles