À ESTORIL, LA VICTOIRE DE L’ORECA THIRIET, LE TITRE ELMS À LA GIBSON GREAVES.

ELMS 2015 17 MAI - ORECA05 NISSAN Equipe THIRIET by TDS   - Photo Antoine CAMBLOR
 ELMS-2015- Victoire à ESTORiL de l'ORECA-05-NISSAN-Team-THIRIET.


ELMS-2015- Victoire à ESTORiL de l’ORECA-05-NISSAN-Team-THIRIET.

 

Victoire ce dimanche dans la cinquième et ultime manche du Championnat d’Europe d’Endurance WEC de l’ORECA 05-Nissan de l’équipe Française Thiriet by TDS, du trio formé des Français, Ludovic Badey, Pierre Thiriet et le petit nouveau, remplaçant pour cette épreuve finale, de Tristan Gommendy, Nicolas Lapierre.

 l’arrivée, ils devancent la Gibson 015S du Team  Britannique Greaves Motorsport, de l’équipage composé de Jon Lancaster, Bjorn Wirdheim et Gary Hirsch et la première des deux BR de l’équipe Russe  SMP- AF Racing, la N°21 que se partageaient Mikhail Aleshin, Victor Shaytar et Kirill Ladygin.

La seconde Gibson 015S, de l’autre Team Anglais, celle du JOTA Sport, de Filipe Albuquerque, Simon Dolan et Harry Tincknell se classe quatrième.

Ensuite, on pointe la seconde BR de l’équipe Russe  SMP- AF Racing, la N°20 retardé par un accrochage provoqué par la Gibson Greaves en début de course et qui complète le Top 5

Et c’est donc le Team Greaves qui est sacré CHAMPION d’Europe ELMS 2015 totalisant ce dimanche 93 points contre 91 à l’équipe Thiriet et 89 à JOTA Sport et qui succède à l’équipe Française Alpine-Signatech, couronnée les deux années précédentes

En 2013, avec le tandem que formait, la paire Française Nelson Panciatici et Pierre Ragues et en 2014, avec cette fois le trio composé des deux tricolores, Nelson Panciatici et Paul-Loup Chatin, associés au Britannique Oliver Webb.

 

 ELMS 2015 ESTORIL La GIBSON 015 S du GREAVES MOTORSPORT de LANCASTER WIRDHEIM HIRSCH Sacrée CHAMPIONNE ELMS 2015


ELMS 2015 ESTORIL La GIBSON 015 S du GREAVES MOTORSPORT de LANCASTER WIRDHEIM HIRSCH Sacrée CHAMPIONNE ELMS 2015

 

L’ORECA 05 la N°46 de l’écurie Française Thiriet by TDS Racing, est passée la première sous le drapeau à damier des 4 Heures d’Estoril, mais ce sont bien les Britanniques de l’écurie Greaves Motorsport, avec la Gibson Nissan N°41 qui sont couronnés Champions LMP2 de la saison ELMS 2015.

Après une course de tous les instants, dans des conditions changeantes et compliquées, l’ORECA de l’équipe Thiriet by TDS Racing, entre les mains du vainqueur des 24 Heures du Mans LMP2, Nicolas Lapierre, remporte la victoire, sa seconde cette saison après un premier succès au printemps, lors de l’épreuve Italienne d’Imola.

Mais ce sont bien les Britanniques de l’écurie Greaves Motorsport avec leur Gibson Nissan, qui sont couronnées en cette fin d’aprés-midi du dimanche 18 octobre, Champions LMP2 de la saison ELMS 2015, remportant les titres Équipe et Pilotes!

L’autre Gibson Nissan, la N°38 de JOTA Sport qui occupait la tête du classement provisoire du Championnat, avant le départ de ce dernier meeting du calendrier, ne termine ces 4 Heures d’Estoril qu’au quatrième rang, au pied du podium. Du coup, l’écurie et ses pilotes voient ainsi le titre ELMS 2015, leur filer entre les doigts!

 

 ELMS-2015-IMOLA-BMW-Z4-Team-MARC-VDS-Photo-Max-MALKA


ELMS-2015-IMOLA-BMW-Z4-Team-MARC-VDS-Photo-Max-MALKA

 

Dans la catégorie LMGTE, la victoire du jour revient à la BMW Z4 N°52 de l’écurie belge BMW Team MarcVDS, qui clôt en beauté son aventure en sport automobile, en remportant sa dernière course qui est aussi sa première en ELMS cette saison.  La Ferrari N°60 du Formula Racing s’offre toutefois la couronne de la catégorie LMGTE, en terminant à Estoril, à la 5ème place.

Les Champions GTC 2015 TDS Racing et leur BMW Z4 GT3, grimpent sur la deuxième marche du podium, derrière la Ferrari AF Corse N°63.

 

 ELMS-2015-ESTORIL-TEAM-LNT-La-Ginetta-Nissan-de-Michael-Simpson-et-Gaetan-Paletou


ELMS-2015-ESTORIL-TEAM-LNT-La-Ginetta-Nissan-de-Michael-Simpson-et-Gaetan-Paletou

 

Le titre LMP3, déjà entre les mains de Sir Chris Hoy et de Charlie Robertson depuis la manche précédente début septembre,  à l’issue de 4 Heures du Castellet, la victoire Portugaise, revient à la deuxième voiture du Team LNT, la Ginetta N°2, pilotée par le Français Gaetan Paletou, lequel monte pour la toute première fois sur la plus haute marche d’un podium et par son coéquipier Michael Simpson.

 

Photos : ELMS -Max MALKA- Antoine CAMBLOR

 

 ELMS 2015 ESTORIL 1ére place sur le podium pour les pilotes equipe THIRIET - LAPIERRE - BADEY et Pierre THIRIET.


ELMS 2015 ESTORIL 1ére place sur le podium pour les pilotes equipe THIRIET – Nicolas LAPIERRE – Ludovic BADEY et Pierre THIRIET.

LE CLASSEMENT DES 4 HEURES D’ESTORIL

 

  1. Thiriet-Badey-Lapierre (Oreca 05-Nissan) Thiriet by TDS : 137 tours
  2. Hirsch-Wirdheim-Lancaster (Gibson 015S-Nissan) Greaves, à 1’15”677
  3. Aleshin-Ladygin-Shaytar (BR01-Nissan) AF Racing, à 1’36”090
  4. Dolan-Albuquerque-Tincknell (Gibson 015S-Nissan) JOTA, à 1 tour
  5. Mediani-Markozov-Minassian (BR01-Nissan) AF Racing, à 1 tour
  6. De Bruijn-Jun Jin (Oreca 03R-Nissan) Eurasia, à 2 tours
  7. Munemann-Winslow-Roda (Ligier JSP2-Nissan) Algarve, à 6 tours
  8. Krohn-Jonsson-Pla (Ligier JSP2-Judd) Krohn, à 6 tours
  9. Priaulx-Hassid-Krohn (BMW Z4) Marc VDS, à 8 tours
  10. Howard-Adam-MacDowell (Aston Martin Vantage V8) AMR, à 9 tours
  11. Wainwright-Carroll-Keen (Porsche 911 RSR) Gulf Racing, à 9 tours
  12. Cameron-Griffin-Scott (Ferrari 458) AF Corse, à 9 tours
  13. Laursen-Mac-Rizzoli (Ferrari 458) Formula Racing, à 10 tours
  14. Simpson-Paletou (Ginetta-Nissan) LNT, à 10 tours
  15. Pierguidi-Talkanitsa-Talkanitsa (Ferrari 458) AT Racing, à 10 tours
  16. Munemann-Winslow-Roda (Ligier JSP3-Nissan) Graff, à 11 tours
  17. Hoy-Robertson (Ginetta-Nissan) LNT, à 12 tours
  18. Roda-Melnikov-Cioci (Ferrari 458 GT3) AF Corse, à 12 tours
  19. Perera-Lunardi-Dermont (BMW Z4 GT3) TDS, à 12 tours
  20. Rasmussen-Barreiros-Guedes (Ferrari 458 GT3) AF Corse, à 12 tours
  21. Flohr-Castellacci-Hall (Ferrari 458 GT3) AF Corse, à 13 tours
  22. Hyoluc-Hankey-Stanaway (Aston Martin Vantage GT3) TF Sport, à 14 tours
  23. Calko-Van Oostrum-Matijosantis (Ginetta-Nissan) SVK, à 14 tours
  24. Giammaria-Cressoni-Mann (Ferrari 458) AF Corse, à 15 tours
  25. Lietz-Mapelli-Ried (Porsche 911 RSR) Proton, à 37 tours

 

NON CLASSES

Berthon-Lyons-Patterson (Oreca 03R-Nissan)

Elgaard-Poulsen-Moller (Aston Martin Vantage GT3)

Calado-Butcher-Smith (Ferrari 458)

Lacorte-Sernagiotto (Ginetta-Nissan)

Roussel-Cheng-Coleman (Morgan-Nissan)

 

ELMS Sport

About Author

gilles