RENCONTRE AU SOMMET… À MERZOUGA, ENTRE DEUX NONUPLES CHAMPIONS : VINCENT PHILIPPE ET SÉBASTIEN LOEB… DANS LES DUNES !

RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-AU-MAROC-A-MERZOUGA

 

 

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-Au-guidon-de-la-SUZUKI-du-SERT-en-route-vers-son-9éme-titre


RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-Au guidon de la SUZUKI du SERT en route vers son 9éme titre! Comme LOEB

 

Obtenir un neuvième titre de Champion du monde d’endurance moto, Vincent Philippe en rêvait. Au terme d’un Bol d’or qu’il aurait aimé gagner pour la huitième fois, il a donc décroché sa neuvième étoile, comme Sébastien Loeb, également nonuple Champion du monde mais des rallyes, lui.

Ces deux Champions hors norme avaient déjà eu l’occasion de se rencontrer au hasard de certaines manifestations, notamment où Loeb roulait lui aussi à moto !

Pourtant, comme le pensait Gilles Amat, le manager de Vincent Philippe, une rencontre un peu plus personnelle, entre ces pilotes d’exception, devait leur permettre de partager des valeurs identiques, en toute simplicité.

Une rencontre souhaitée mais difficile à caler !

Naturellement…

Après la consécration du neuvième titre, Vincent Philippe avait invité Sébastien Loeb à faire un tour, avec la moto d’endurance mais le planning d’enfer, ne permettait pas au pilote auto de répondre favorablement.

 

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-AU-MAROC-A-MERZOUGA


RENCONTRE-VINCENT PHILIPPE AVEC SEB LOEB AU …. MAROC A MERZOUGA

 

Pourtant, visiblement les deux légendes souhaitaient une rencontre et, Loeb fit part d’une opportunité de se retrouver à l’occasion des essais de pré-Dakar, qu’il effectuait dans la région d’Erfoud, où se trouvent les fameuses dunes Marocaines de Merzouga. Terrain d’entrainement favori des équipes de rallyes-raid !

Après un périple un peu compliqué (avion retardé, 11 heures de voiture) Vincent arrive le 1er octobre à l’hôtel, alors que Sébastien est parti chercher son épouse à l’avion. Qu’importe, le team Peugeot Sport, met à l’aise notre motard, en l’intégrant totalement à l’équipe, de manière chaleureuse.

Un peu plus tard l’accueil de Sébastien Loeb sera exceptionnel tant par la gentillesse, la simplicité ou encore la disponibilité du champion, malgré un programme copieux, d’essais, d’interviews et d’images pour France TV et Red Bull.

 

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-Un-CASQUE-AVEC-9-ETOILES.


RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-Un-CASQUE-AVEC-9-ETOILES.

 

Avant que Vincent ne reparte au Maroc encadrer un rallye touristique pour les clients Suzuki, nous avons pu le solliciter pour qu’il nous parle de cette rencontre entre deux légendes des sports mécaniques. Notons, que l’italien Valentino Rossi en vitesse et l’espagnol Toni Bou en trial comptent, eux aussi, 9 titres mondiaux.

Vincent, avec Sébastien Loeb vous vous connaissiez très peu auparavant ?

« Oui, nous nous étions simplement croisés sur des évènements. La fois où nous avons passé le plus long moment ensemble, c’était le Scorpion Masters en 2013, où le pilote auto auréolé de ses 9 titres était venu se mesurer à tous les Champions moto sur le circuit d’Alés. Forcément ? il était à l’écoute et, il était venu me demander deux ou trois conseils quand nous roulions sur la piste. Après, nous n’avons jamais pu prendre vraiment le temps de se parler. Ensuite, nous avons raté un week-end exceptionnel d’enduro où nous devions rouler ensemble car, finalement il était en essais en Argentine en toute dernière minute. Nous nous étions revus sur le trophée Andros mais toujours un peu en coup de vent, bonjour, salut, ça va …car Sébastien est quelqu’un de très sollicité. Je lui avais proposé plusieurs fois de faire de la moto ensemble mais avec son programme dingue, ce fut à chaque fois très compliqué. Cette ouverture de le rencontrer était forcément totalement bienvenue. »

Quand deux nonuples champions du monde se rencontrent, se racontent-ils des histoires de champions du monde ?

Rires

« Oh ! On s’est félicité l’un et l’autre de manière naturelle et toute simple. Lui était dans ses essais pré-Dakar, alors naturellement nous avons parlé de la voiture et de ses projets proches et futurs en rallye-raid. Il était d’ailleurs assez préoccupé  par cette première expérience avec Peugeot. Le moment fut assez court malheureusement mais les choses se sont passées tout simplement et naturellement et ce fut vraiment un bon moment. »

Vous n’avez pas eu le temps d’échanger sur vos sports respectifs ?

«  Oui, on n’a pas eu le temps de développer beaucoup sur la moto, même si on s’est rappelé ce que l’on faisait chacun et que l’on pourrait facilement se retrouver sur une moto très prochainement. Il a répondu très naturellement aux interviews croisées et bien sûr, nous avons parlé de moto et du Dakar pour lui bien évidemment, puisque c’était un peu son actualité mais pour moi aussi, parce que j’y pense de plus en plus. Comme j’aimerais monter un projet dans ce sens d’ici trois à quatre ans, alors nous sommes recroisés là-dessus. »

Tu as eu l’occasion de découvrir un Loeb en action ?

« Oh, oui, c’était absolument génial. J’ai pu voir le pilote dans ses œuvres avec sa voiture, une Peugeot DKR version 2015. Ce fut assez exceptionnel et surtout, il m’a balancé du sable dans les bottes en passant à 1,5 mètre de moi. Le voir évoluer comme ça, d’aussi près, ce fut un peu comme un moment magique. »

Y aura-t-il des prolongements à cette rencontre ?

«  Pour moi je l’espère, même si nous n’avons pas développé cette question, nous nous sommes donnés rendez-vous au Salon de la moto à Paris. Je vais lui proposer des dates pour rouler ensemble et l’on prendra j’en suis sûr, grand plaisir à le faire sans trop tarder j’espère. »

Maintenant tu as approché un petit peu le rallye raid auto, cela t’aurait-il donné envie de passer sur quatre roues comme Christian Lavielle par exemple ?

Rires

« Non pas vraiment. J’ai très envie du rallye raid à moto et on va y aller doucement, gentiment sans brusquer les choses car j’ai encore de belles choses à réaliser en endurance. Je vais bénéficier d’une première expérience en auto avec une course d’endurance par équipes sur une Audi A3, prochainement au Castellet. Après on ne sait jamais ! »

Ton programme à venir ?

« Le rallye touristique au Maroc, quelques essais de fin de saison en novembre puis, une grosse opération de présence sur mon stand au Salon du deux roues à Paris. Ensuite, je serai un peu sur le Trophée Andros moto et participerai à des courses de ski de fond pour entretenir la forme. »

Pour l’année prochaine, on peut dire Suzuki toujours ?

« Oh, oui je pense que l’on peut l’annoncer même si on n’a pas discuté, ni signé quoi que ce soit. Bien évidemment avec la nouvelle GSXR qui va arriver, mon objectif premier c’est, bien sûr, de rester dans l’équipe du SERT et aussi de mettre au point et faire gagner cette nouvelle moto. Je souhaite que la nouvelle Suzuki grimpe en haut de l’affiche pour que d’ici à deux ans, elle reprenne sa place incontournable de première dans le sport moto. »

 

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-AU-MAROC-A-MERZOUGA


RENCONTRE ENTRE VINCENT PHILIPPE ET SEB LOEB AU MAROC A MERZOUGA

 

Les deux légendes françaises des sports mécaniques présentent à l’évidence un certain nombre de points communs, outre leurs neuf étoiles mondiales.

Talent, travail, volonté, éclectisme, simplicité, intelligence, gentillesse, curiosité, perfectionnisme constituent la même palette de qualités que l’on découvre chez les deux champions, qui trouveront bien un moment pour se donner un peu de bon temps ensemble, sur deux et quatre roues, en toute discrétion.

 

Alain MONNOT

Photos : SMS-LUX Gilles AMAT et Gilles VITRY

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-AU-MAROC-A-MERZOUGA-18-titres-de-champion-du-monde-à-bord.


RENCONTRE VINCENT PHILIPPE-SEB-LOEB au MAROC à MERZOUGA : 18 Titres de Champion du monde à bord.

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-AU-MAROC-A-MERZOUGA


RENCONTRE VINCENT PHILIPPE avec SEB LOEB au MAROC à MERZOUGA

 RENCONTRE-VINCENT-PHILIPPE-SEB-LOEB-AU-MAROC-A-MERZOUGA


RENCONTRE entre VINCENT PHILIPPE et SEB LOEB au MAROC à MERZOUGA

Evenements Moto - Endurance Personnalités

About Author

gilles