EN CHAMPIONNAT WEC, AU FUJI, PORSCHE DECROCHE LA POLE ET LA 1ére LIGNE

WEC-2015-FUJI-La-PORSCHE-919-HYBRISE-et-les-pilotes-MARK-WEBBER-TIMO-BERHARD-et-BRANDON-HARTLEY-en-pàoleb-en-LMP1-et-au-SCRATCH

 

 WEC 2015 FUJI PORSCHE décroche la pole et la 1ére ligne


WEC 2015 FUJI PORSCHE décroche la pole et la 1ére ligne

 

Au volant de la Porsche 919 Hybrid n°17, Mark Webber et Timo Bernhard signent une superbe pole position sur le Fuji Speedway, dans le cadre de la sixième manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Avec une moyenne combinée de 1’22 »763, l’Australien et l’Allemand signent leur troisième pole de la saison à l’issue d’une nouvelle séance qualificative palpitante, qui s’est déroulée sous une météo nuageuse mais sèche.

Le meilleur chrono de Webber, en 1’22 »639, est le plus rapide jamais réalisé par un prototype LMP1 à Fuji.

Précisons une nouvelle fois qu’en WEC, chaque équipe doit lors de chaque épreuve, choisir deux de ses trois pilotes pour disputer la session des qualifications !

 

 WEC-2015-FUJI-La-PORSCHE-919-HYBRISE-et-les-pilotes-MARK-WEBBER-TIMO-BERHARD-et-BRANDON-HARTLEY-en-pàoleb-en-LMP1-et-au-SCRATCH


WEC-2015-FUJI-La-PORSCHE-919-HYBRISE et les pilotes MARK WEBBER-TIMO BERHARD-et BRANDON HARTLEY en pole en LMP2 et au-SCRATCH

 

Le Team Porsche monopolise d’ailleurs la première ligne pour le départ de la course, mais ce doublé ne s’est concrétisé que dans les dernières secondes des qualifications, lorsqu’un superbe effort de Marc Lieb, alors au volant de la  919 Hybrid n°18, déloge l’Audi R18 e-tron quattro n°7, avec un chrono de 1’23.071, à 0.308

Le trio Fässler-Lotterer-Tréluyer, partagera donc la deuxième ligne avec l’autre R18 e-tron quattro, créditée d’une moyenne de 1’23 »245 obtenue par Loïc Duval et Lucas di Grassi, et quatrième chrono, malgré un arrêt prématuré au stand pour quelques réglages avant ses tours lancés.

Pendant ces vingt minutes, André Lotterer puis Benoît Tréluyer ont permis à Audi de rester proche des temps des Porsche, mais l’assaut final de Lieb améliore leur moyenne de 0 »011 seconde.!

Toyota Racing occupe la troisième ligne. Grâce à une moyenne de 1’25 »072 réalisée par Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, la TS040 Hybrid n°1 devance la n°2 de 0 »255 seconde.

Au volant de la R-One AER n°13, Daniel Abt et Alexandre Imperatori s’imposent dans la lutte interne de Rebellion Racing pour la meilleure performance des prototypes LMP1 privés. En 1’28.492, à 5.729, le tandem devance la voiture-sœur de  Nicolas Proist et Mathias Beche, cr »édités eux de 1’28.641, à 5.878

 

 WEC-2015-FUJI-La-LIGIER-JSP2-DU-Team-G-GRIVE-et-les-pilotes-SAM-BIRD-ROMAN-RUSINOV-et-JULIEN-CANAL-en-pole-en-LMP2


WEC-2015-FUJI-La LIGIER-JSP2 du Team G-GRIVE et les pilotes SAM BIRD-ROMAN-RUSINOV et JULIEN CANAL en pole en LMP2

 

Les qualifications ont abouti à un autre doublé en catégorie LMP2. Il est signé par l’équipe G-Drive Racing. Au volant de la Ligier n°26, Sam Bird et Julien Canal s’adjugent leur deuxième pole position consécutive, la troisième de la saison 2015.

Après que Canal ait d’abord pris la piste, Bird réalise une série incroyable de tours pour battre de seulement 0 »2 seconde l’autre Ligier G-Drive, la n°28 du duo Ricardo Gonzalez et Gustavo Yacaman. Cette pole position LMP2 en 1’31.529, à 8.766 de la Porsche en pole général,  parchéve une excellente journée pour Sam Bird :

Un peu plus tôt ce samedi, il a été annoncé comme l’un des pilotes sélectionnés pour le « Rookie Test » qui aura lieu le mois prochain. Le Britannique pilotera alors un prototype LMP1 Toyota à Bahreïn

 

 WEC 2015 FUJI La LIGIER JSP2 G DRIVE en pole avec CANAL BIRD RUSINOV


WEC 2015 FUJI La LIGIER JSP2 G DRIVE en pole avec CANAL BIRD RUSINOV

 

Une autre belle performance est à mettre à l’actif du Team SARD Morand, hissé en troisième position par les duettistes Pierre Ragues et Oliver Webb.  Leur moyenne :  1’32.163

C’est à ce jour le meilleur résultat 2015 de l’équipe Suisse en qualifications.

Leader du classement général provisoire LMP2, KCMG s’élancera depuis la quatrième position. Matt Howson et Nick Tandy se sont partagé le volant. Leur riposte face aux Ligier-Nissan de G-Drive Racing a malheureusement été mise à mal lorsque Tandy effectue un tête-à-queue et frôle le mur dans le virage 6!

Résultat une moyenne seulement de 1’32.275 !

Pour sa 1ére sortie en Asie, l’Alpine-Signatech du trio Nelson Panciatici, Paul Loup Chatin et Vincent Capillaire obtient  le 5éme temps avec 1’32.483 devant la plus rapide des deux Ligier JSP2 de l’écueie Américaine Extreme Soeed, la n° 30 en  1’32.558 et la Gibson du Strakka, créditée  de 1’32.483

 

 WEC-2015-FUJI-La-FERRARI-AF-CORSE-et-les-pilotes-Davide-ROGON-et-James-CALADO-en-pole-en-LMGT-PRO


WEC-2015-FUJI-La FERRARI-AF CORSE et ses Davide RIGON et James CALADO en pole en-LMGT-PRO

 

En LMGTE, après vingt minutes de qualifications très intenses, Davide Rigon et James Calado ont sauté de joie dans les garages de l’équipe AF Corse pour célébrer leur première pole position en WEC. Avec une moyenne de  1’38.295

En LMGTE Pro, Davide Rigon puis James Calado se sont succédé au volant de la Ferrari AF Corse n°71, qui a passé en tête l’essentiel des qualifications. Leur principale rivale aura été l’autre 458 AF Corse des toujours trés performants  Gianmaria Bruni-Toni Vilander dans le baquet de la F458 n°51, qui repasse par les stands en fin de séance pour monter des pneus frais. Mais sous le drapeau à damier, Bruni échoue à 0 »108 seconde de Calado.

En troisième position, on trouve l’Aston Martin Vantage n°99 de Fernando Rees et Alex McDowall, créditée d’une moyenne de 1’38 »540, à 0 »245 seconde du duo italo-britannique Rigon-Calado.

 

 WEC-2015-FUJI-La-CORVETTE-et-les-pilotes-LARBRE-EN-POLE-en-LMGT-AM


WEC-2015-FUJI- La CORVETTE et les pilotes LARBRE en pole en LMGT-AM

 

En LMGTE Am, c’est tout d’abord la Ferrari 458 n°72 de Victor Shaytar de l’équipe Russe SMP Racing, qui pointe en tête devant l’Aston Martin Vantage n°98 de Pedro Lamy. Puis Shaytar passe le volant à Basov, tandis que Paul Dalla Lana succède à Lamy. La Corvette n°50 est cinquième lorsque Paolo Ruberti prend le relais de Gianluca Roda.

La série de tours rapides de Ruberti abaisse la moyenne à 1’39 »901, qui lui assure la pole position, car Basov ne parvient pas à devancer une Corvette très rapide.**

 

 WEC-2015-FUJI-La-CORVETTE-LARBRE-signe-la-pole-avant-d-etre-declassee


WEC-2015-FUJI-La-CORVETTE LARBRE signe la pole avant d’être déclassée

 

La Ferrari Russe réalise une moyenne de 1’40 »128, à 0 »227 seconde des deux Italiens.

Les sourires étaient également de mise chez Larbre Compétition, avec la première pole position LMGTE Am de la saison pour Gianluca Roda et Paolo Ruberti, une performance que l’équipe Française n’avait plus réalisée depuis 2012.

 

DERNIÈRE MINUTE

**A la suite des vérifications techniques effectuées après les qualifications, les chronos de la Corvette n°50 de Larbre Compétition ont été annulés pour non-conformité de la soupape d’aération de la cellule de carburant (Décision des commissaires n°12).

La voiture devra repasser aux vérifications. Si elle est déclarée conforme, elle sera autorisée à prendre le départ mais héla depuis le fond de grille.

Le départ de la sixième manche WEC 2015 sera donné demain dimanche 11 octobre à 11h00 (heure locale).

 

Photos : WEC et TEAMS

 

Sport WEC Championnat du monde

About Author

gilles