RALLYE OILIBYA DU MAROC. LE 2008 DE CARLOS SAINZ ENCORE VICTORIEUX

RALLYE OILIBYA MAROC 2015

 

 

Carlos SAINZ une nouvelle fois dominateur et victorirux de sa seconde étape consécutive,  conforte sa 1ère place au classement général en auto, Honda revanchard reprend les commandement, avec BARREDA en moto !

Au menu du jour, encore une grosse étape de sable attendait les concurrents, mais pas que…

En effet, après un départ sur des pistes sinueuses et ensablées, ils arrivaient très vite dans une large zone de dunes, puis rejoignaient ensuite un grand plateau où les amateurs de vitesse pouvaient largement s’exprimer, pour peut-être de gros écarts à l’arrivée…

Avant de retrouver des pistes plus techniques et empierrées.

Gare à la casse !

La navigation devait ensuite se faire impérativement au cap pour tenter au plus vite de rejoindre une piste sablonneuse et rapide, avant un dernier passage de dunettes, qui menaient les pilotes vers l’arrivée.

 

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-GONCALVES-vainqueur-du-jour

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-GONCALVES-vainqueur-du-jour

 

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas… en moto !

Après la domination écrasante de KTM hier mardi, HONDA relevait la tête aujourd’hui mercredi et démontrait que la course n’est jamais finie jusqu’au drapeau à damiers !

Sixième seulement de la première étape, puis cinquième de la deuxième, GONCALVES au guidon de sa HONDA, avait du mal à mettre en route et nous avait habitués à mieux.

Mais aujourd’hui, sur un parcours pour hommes d’expérience, il a su parfaitement faire parler la sienne.

Vainqueur du jour, il devance son coéquipier BARREDA, les pilotes HONDA répliquant au tiercé gagnant de KTM obtenu la veille par un doublé !

 

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2015-SUNDERLAND

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2015-SUNDERLAND

 

SUNDERLAND  leader avec sa KTM, devait donc ouvrir la piste,  mais il manque encore d’expérience dans ce domaine et ses équipiers, QUINTANILLA et WALKNER qui s’élançaient  juste derrière lui sont aussi de récentes recrues.

Les trois hommes allaient se suivre à faible distance pendant une bonne centaine de kilomètres, avant que SUNDERLAND ne se fasse reprendre.

QUINTANILLA, expliquait  à l’arrivée.

« Il y avait pas mal de navigation dans les dunes de début de spéciale. Après le ravitaillement, j’ai rattrapé Sam (Sunderland) et j’ai essayé d’attaquer, mais ce n’était pas facile. Après Matthias (Walkner) est revenu sur moi »

Et , WALKNER, poursuivait :

« J’ai fait une erreur de navigation en début de spéciale . C’était vraiment dur de s’y retrouver avec la poussière. Mais dans les dunes, j’ai pu suivre les traces et attaquer. J’ai fini la spéciale en tête dans les 50 derniers mètres. Je dois remercier Sam et Pablo, car ils ont fait tout le job de navigation ».

Sunderland justement avait la responsabilité d’ouvrir la piste. La tentation aurait pu être grande de ralentir un peu pour laisser revenir afin d’avoir moins de risque de faire une erreur.

Mais derrière lui, il y a ses deux adversaires pour le Championnat du monde !

Il confiait à l’arrivée :

« Je m’attendais à perdre du temps aujourd’hui… Je suis quand même content du fait que personne ne m’est repris avant le kilomètre 100. C’est un bon signe. Mais après le ravitaillement, j’étais peut-être un peu trop enthousiaste et j’ai fait une petite erreur. Je suis allé à une centaine de mètres au-delà de la piste et j’ai dû faire demi-tour. Et puisque nous roulions en groupe, je me suis retrouvé derrière la poussière des autres ».

Mais derrière les HONDA de Joan BARREDA et Paolo GONCALVES, ont réalisé pour leur part l’étape parfaite !

Sur un terrain composé de cordons de dunes et de dunettes, ils ont démontré qu’ils savaient piloter à la perfection une moto dans le sable, GONCALVES  s’imposant avec 1’18’’ d’avance sur BARREDA, 3’01’’ sur WALKNER, 5’05’’ sur QUINTANILLA et 7’48’’ sur Sam SUNDERLAND, finalement grand perdant du jour.

 

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-BARREDA-LE-NOUVEAU-LEADER-MOTO-Le-7-octobre-au-soir

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-BARREDA-LE-NOUVEAU-LEADER-MOTO-Le-7-octobre-au-soir

 

Hold up parfait pour BARREDA qui reprend donc la tête du général, avec 3’57’’ d’avance sur SUNDERLAND.

Véritable hécatombe dans le Top 10 puisque MEO (déshydratation), PRICE (état grippal) et VILADOMS (problème viral), respectivement 7ème, 8ème et 9ème du général, ne partaient pas ce matin !

RODRIGUES, le pilote YAMAHA, 6ème du général ce matin, a connu pour sa part une panne kilomètre 68. S’il a réussi à repartir, très loin derrière, il a finalement abandonné, à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée.

Ce jeudi, on peut maintenant s’attendre à un match entre les pilotes HONDA, GONCALVES-BARREDA, qui s’élanceront aux deux premières places contre les trois KTM qui suivront, de WALKNER, QUINTANILLA et SUNDERLAND.

A noter que grâce à sa victoire de ce mercredi, GONCALVES revient à 6’34’’ au classement général.

CLASSEMENT ETAPE MOTO 

 

  1. GONCALVES Paulo (PORTUGAL), en 2h47:20
  2. BARREDA Joan (ESPAGNE), à 1’18
  3. WALKNER Matthias (AUTRICHE), à 3’01
  4. QUINTANILLA Pablo (CHILI), à 5’05
  5. SUNDERLAND Sam (GB), à 7’48
  6. BENAVIDES Kevin (ARGENTINE), à 16’18
  7. FARIA Ruben (PORTUGAL), à 18’42
  8. RENET Pierre Alexandre (FRANCE), à 18’56
  9. DUCLOS Alain (FRANCE), à 19’45
  10. PEDRERO GARCIA Juan (ESPAGNE), à 20’25

 

CLASSEMENT GENERAL MOTO

 

  1. BARREDA Joan : 8h51:59
  2. SUNDERLAND Sam à 3:57
  3. WALKNER Matthias à 5:22
  4. QUINTANILLA Pablo à 6:06
  5. GONCALVES Paulo à 6:34
  6. BENAVIDES Kevin à 42:16
  7. FARIA Ruben à 43:48
  8. PAIN Olivier à 44:51
  9. PEDRERO GARCIA Juan à 48:00
  10. CERUTTI Jacopo à 1h20:13

 

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-CARLOS-SAINZ-ET-SON-PEUGEOT-2008-DKR-SURVOLENT-LES-DUNES.

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-CARLOS-SAINZ-ET-SON-PEUGEOT-2008-DKR-SURVOLENT-LES-DUNES.

REBELOTE POUR CARLOS SAINZ ET LE 2008 DKR

 

Après la victoire de SAINZ mardi, tout le monde attendait de voir si la tendance se confirmait aujourd’hui et on a vu…

En remportant la spéciale du jour, son deuxième succès en vingt-quatre heures, sur un parcours unanimement reconnu comme extrêmement exigeant et difficile, ‘ El Matador ‘  frappe un grand coup et confirme bien désormais son statut de favori,  alors que derrière lui les autres concurrents semblent marquer le pas.

A commencer par ceux des redoutables et jusqu’alors redoutées MINI de l’équipe  X-Raid, dominatrices de la discipline depuis le retrait des non moins performants auparavant, Touaregs de chez VW

Nasser AL ATTIYAH n’était cependant pourtant pas inquiet au départ de M’Hamid.

S’il n’était que deuxième du général provisoire, son retard sur SAINZ n’était que de 1’24’’ et en l’ayant en point de mire puisqu’il partait devant lui, c’était même une situation idéale !

Sauf que peu après s’être élancé, pas de bol, le Qatari était victime d’une crevaison!

Son copilote, Matthieu Baumel expliquait plus tard que c’était en fait un problème de jante, survenu après deux kilomètres de course seulement !

« Quand tu pars comme ça, tu te dis que la suite risque de promettre… »

Finalement, la MINI d’AL ATTIYAH limite bien les dégâts, en ne concédant que 3’56’’ à l’arrivée, ce qui est franchement peu et le positionne à 5’20’’ au général.

Derrière, chez Toyota Overdrive, c’est un peu la soupe à la grimace…

De VILLIERS perd encore 8’53’, VASILYEV 12’20’’ et AL RAJHI, encore plus… 14’02’’ !

De VILLIERS qui déclarait à l’arrivée :

« C’était l’étape la plus dure. C’était très mou. Après le franchissement des premières dunes, on s’est tanké. On y a perdu environ 2’. Il nous faut maintenant monter en rythme ».

Il est actuellement cinquième du général, à 27’13’’.

Pour le Russe VASILYEV, ce n’était pas non plus la journée, avec des crevaisons à répétition , des problèmes avec les amortisseurs, et des essieux hauts en température.

Il conserve néanmoins sa troisième place au général, mais avec 22’07’’ de retard.

Quant au troisième larron, AL RAJHI, lui, il était aussi victime d’une crevaison et il n’arrivait pas à enlever la roue, ce qui lui faisait perdre beaucoup de temps.

Il pointe désormais quatrième du général  certes mais à 22’15’’.

 

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-SEB-LOEB-LA-GROSSE-ATTAQUE-peur-etre-meme-un-peu-trop-ce-mercredu-7-octobre

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-SEB-LOEB-LA GROSSE ATTAQUE peut être même un peu trop ce mercredi 7 octobre

 

Carlos SAINZ signe donc sa deuxième victoire en trois étapes et consolide sa position de favori alors que pour son coéquipier, Sébastien LOEB, si l’apprentissage se  poursuit, il se fait …dans la douleur !

S’il a passé plus de deux heures dans les dunes à attendre d’être tracté dans la première spéciale, c’est cette fois-ci, la fougue du nonuple Champion WRC qui le met dans l’embarras.

Sa 2008 DKR s’est soudainement retrouvée sur le flanc aux alentours du kilomètre 70 !

Il a dû de nouveau patienter et attendre un bon moment, avant de pouvoir repartir.

Puis à 14 kilomètres de l’arrivée, l’Alsacien part en tonneaux. Apparemment pas de bobos, mais roue avant endommagée, l’équipage essayait toujours de réparer sur place mais il concédait plus de trois heures et ne rejoignait le bivouac qu’à la nuit…

 

 RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-MIKKO-HIRVONEN-Bon-3éme-ce-7octobre-au-volant-de-sa-MINI.


RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-MIKKO-HIRVONEN-Bon-3éme-ce-7octobre-au-volant-de-sa-MINI.

 

La belle surprise du jour, c’est HIRVONEN ! L’ancien adversaire de LOEB en WRC – quatre fois vice- Champion du monde et qui débute lui aussi cette année en Rallye-Raid, se classe troisième à 4’57’’.

Il lâchait :

« J’essaye toujours de progresser. C’était une étape très difficile avec les dunes. Michel (PERIN) a fait un super boulot. Il y a toujours des choses que je dois améliorer, mais c’était déjà pas mal »  

Après ses soucis (crevaison) du premier jour qui l’avaient quasiment condamné pour la victoire finale dès le départ (sauf incident pour ses prédécesseurs…), le Finlandais, démontre que son apprentissage va bon train.

Ce jeudi,  SAINZ ouvrira de nouveau la piste devant AL ATTIYAH, ce qui devrait nous réserver une belle lutte au sommet.

 

 RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2015-Le-Tchèque-LOPRAIS-3ème-au-général-Open-Camions


RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2015-Le Tchèque LOPRAIS Remonte second au général Open Camions

 

En camion, mauvaise journée pour VILLAGRA qui du coup perd sa 1ère place au général et glisse en 3ème position.

Le commandement étant désormais occupé par le Hollandais Van den Brink qui devance le Tchéque Loprais

Toujours difficile pour la Portugaise Elisabete Jaconto avec son MAN qui a bien du mal face à cette meute de spécialistes …

 

CLASSEMENT ETAPE AUTO

 

  1. SAINZ Carlos (ESPAGNE) : 02:53:51
  2. AL ATTIYAH Nasser (QATAR) à 03:56
  3. HIRVONEN Mikko (FINLANDE) à 04:57
  4. DE VILLIERS Giniel (AF SUD) à 08:53
  5. VASILYEV Vladimir (RUSSIE) à 12:20
  6. POULTER Leeroy Norman (GB) à 13:51
  7. AL RAJHI Yazeed (SAU) à 14:02
  8. MALYSZ Adam (POLOGNE) à 19:05
  9. HUNT Harry (GB) à 24:32
  10. DIAS POREM Ricardo (PORTUGAL) à 27:31

 

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE AUTO

 

  1. SAINZ Carlos : 2h53:51
  2. AL ATTIYAH Nasser à 3:56
  3. HIRVONEN Mikko à 4:57
  4. DE VILLIERS Giniel à 8:53
  5. VASILYEV Vladimir à 12:20
  6. POULTER Leeroy Norman à 13:51
  7. AL RAJHI Yazeed à 14:02
  8. MALYSZ Adam à 19:05
  9. HUNT Harry à 24:32
  10. DIAS POREM Ricardo à 27:31

CLASSEMENT ETAPE OPEN/CAMIONS

 

  1. LOPRAIS Ales : 3h40:06
  2. VAN DEN BRINK Marteen à 1 :48
  3. DE ROOY Gérard à 12 :51
  4. VILLAGRA Federico à 13 :13
  5. VAN GENUGTEN Antonius à 13 :25

 

CLASSEMENT GENERAL OPEN/CAMIONS

 

  1. VAN DEN BRINK Marteen : 10:18:38
  2. LOPRAIS Ales à 01 :25
  3. VILLAGRA Federico à 07 :30
  4. GIBON Nicolas (Catégorie OPEN 1) à 36 :43
  5. DE ROOY Gérard à 40 :11

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Alain ROSSIGNOL – Marc de MATIA

 

 RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-PÄS-FACILE-POUR-TOUT-LE-MONDE-DANS-LES-DUNES


RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-PÄS-FACILE-POUR-TOUT-LE-MONDE-DANS-LES-DUNES

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-PARFOIS-IL-FAUT-LUTTER-POUR-FRANCHIR-LES-CORDONS-DE-DUNES

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-PARFOIS-IL-FAUT-LUTTER-POUR-FRANCHIR-LES-CORDONS-DE-DUNES

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-MEME-DERRIERE-ON-ATTAQUE-FORT

RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-MEME-DERRIERE-ON-ATTAQUE-FORT

 RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-WAOUH-CETAIT jUSTE


RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-WAOUH-CETAIT jUSTE

Rallye Maroc

About Author

gilles