LE TEAM BELGE MARC VDS SE RETIRE DU SPORT AUTOMOBILE MAIS POURSUIT EN MOTO GP

24 HEURES DE SPA 2015 La BMW MARC VDS de MARTIN FARFUS WERNER Photo DANY et DANIEL DELIEN

 

 24-HEURES-DE-SPA-2015-La-BMW-Z4-de-chez-MARC-VDS-Victorieuse-le-dimanche-26-juiillet-Photo-Georhges-DECOSTER


24-HEURES-DE-SPA-2015-La-BMW-Z4-de-chez-MARC-VDS-Victorieuse-le-dimanche-26-juiillet-Photo-Georhges-DECOSTER

 

 

Le team Belge Marc VDS , vient d’annoncer ce mardi qu’il allait se retirer et cesser toutes ses activités dans le sport automobile, à l’issue de la cinquième et dernière manche du Championnat d’Europe d’endurance ELMS, qui se déroulera  le dimanche 18 octobre sur le circuit d’Estoril au Portugal.

Et où l’une de ses BMW Z4 disputera la dernière course du Team.

 

ELMS-2014-PAUL-RICARD-BMW-Z4-Team-MARC-VDS-Photo-ANTOINE-CAMBLOR

ELMS-2014-PAUL-RICARD-BMW-Z4-Team-MARC-VDS-Photo-ANTOINE-CAMBLOR

 

Rappelons que l’écurie Marc VDS a remporté le dimanche 26 juillet dernier les très réputées 24 Heures de Spa avec l’équipage formé du Hollandais Nick Catsburg,  de l’Allemand Lucas Luhr et du Finlandais Markus Palttala, épreuve considérée comme le  Championnat du monde GT

 

4-HEURES-DE-SPA-2015-PREMIER-podium-pour-la-BMW-Z4-de-chez-MARC-VDS-Victorieuse-le-dimanche-26-juiilet-Photo-Georges-DECOSTER.

4-HEURES-DE-SPA-2015-PREMIER-podium-pour-la-BMW-Z4-de-chez-MARC-VDS-Victorieuse-le-dimanche-26-juiilet-Photo-Georges-DECOSTER.

 

Quelques jours à peine, après cette superbe victoire, on apprenait le 1er aout  le surprenant limogeage de son Team principal, l’ancien brillant pilote Belge, Bas Leinders et ce sans explication…le comte Marc van der Straten, propriétaire de l’équipe restant muet !

 

24-HEURES-DE-SPA-2015-Le-comte-VAN-DER-STRATEN-et-BAS-LEINDERS

24-HEURES-DE-SPA-2015-Le-comte-VAN-DER-STRATEN-et-BAS-LEINDERS

 

µCette fois, il est plus bavard et indique :

 « La décision a été difficile à prendre, le Marc VDS Racing Team ayant tout de même enregistré quelques succès lors de ces dernières années. « Mais ce succès a eu un coût ; un coût important. Courir après la victoire dans une compétition aussi disputée que la classe GT3 revient cher, mais cela coûte encore plus quand des personnes en charge de la gestion de l’équipe commettent des manquements d’ordre financier au point de mettre en péril la viabilité de l’entreprise »

Et il précise :

«  Je dois ma passion des sports mécaniques à mon regretté père, personnage bien connu et reconnu dans le monde du sport automobile. C’est lui qui m’a transmis le sens des valeurs qui ont toujours été les miennes, c’est aussi lui qui m’a inculqué le code d’honneur qui régissait il n’y a pas si longtemps encore accords et contrats. Je vous parle d’un temps où la parole donnée suffisait à sceller dans le marbre associations et projets. Pas besoin alors de tonnes de papier et de monceaux de signatures. Il y a huit ans, quand je me suis lancé de mes propres ailes à Gosselies, en tant que propriétaire de Belgian Racing pour bâtir cette ambitieuse équipe au félin pour emblème, il en était encore ainsi »

Il poursuit :

« « Force est de reconnaître que les choses ont bien changé. A tel point qu’aujourd’hui ma passion pour la course automobile s’en est allée. Des collaborateurs ont trahi ma confiance et l’esprit familial de notre équipe. Je ne peux l’accepter. A 67 ans, je n’ai plus le temps de m’embarrasser avec des comportements irrespectueux envers les principes moraux auxquels je suis attaché. Je suis las du manque de professionnalisme de certaines personnes que j’ai eu le tort de placer à des postes clefs. Je suis fatigué par ceux qui n’ont eu d’autre objectif que de profiter au risque de mettre en péril notre entreprise, la conduisant même à la faillite. Voilà pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de tirer le rideau et de faire disparaître Belgian Racing de la compétition automobile. »

Et il enchaîne:

« Bien évidemment, je n’oublie pas notre belle victoire aux 24 Heures de Spa cette saison avec la BMW Z4, mais là-encore, comment accepter qu’on essaie aujourd’hui de m’obliger à disputer l’intégralité du championnat pour avoir le droit de disputer cette seule épreuve ? Celui qui me dira quoi faire chez moi, en Belgique, et bien il n’est pas encore né ! »

Avant de conclure:

« Mais que les mauvaises langues se rassurent. Marc VDS Racing n’est pas mort pour autant. Bien au contraire. Adieu l’auto, place à la moto ! Depuis le début de notre aventure en Moto2, il y a de cela cinq ans, je ne vis que du bonheur. Un titre de champion du monde, deux titres de vice-champion du monde… Des performances de haut vol qui ont fait de l’équipe Marc VDS Racing une référence dans le monde des Grands Prix et que j’ai le plaisir de vivre et partager avec des professionnels qui sont aussi des gens exceptionnels. Obtenir de super-résultats et bâtir de nouveaux projets dans la joie et la bonne humeur, que pourrais-je demander de mieux ? »

 

François LEROUX

Photos : Georges de COSTER -Dany DELIEN-Antoine CAMBLOR- Max MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Le-stand-MARC-VDS-BMW-Photo-Max-MALKA.

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Le-stand-MARC-VDS-BMW-Photo-Max-MALKA.

 24 HEURES DE SPA 2015 La BMW MARC VDS de MARTIN FARFUS WERNER Photo DANY et DANIEL DELIEN


24 HEURES DE SPA 2015 La seconde BMW MARC VDS de MARTIN FARFUS WERNER – Photo DANY et DANIEL DELIEN

24-HEURES-DE-SPA-2015-La-BMW-Z4-de-chez-MARC-VDS-Victorieuse-le-dimanche-26-juiillet-Photo-Georges-DECOSTER

24-HEURES-DE-SPA-2015-La-BMW-Z4-de-chez-MARC-VDS-Victorieuse-le-dimanche-26-juiillet-Photo-Georges-DECOSTER

24H de SPA Evenements GT Personnalités

About Author

gilles