VICTORIEUX AU PETIT LE MANS, LA BELLE HISTOIRE DE PATRICK PILET CHEZ PORSCHE

PATRICK-PILET-Team-PORSCHE-2015-

 

 PETIT-LE-MANS-2015-VICTOIR-et-PODIUM-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-911-RSR-Richard-Lietz-Patrick-Pilet-Nick-Tandy


PETIT-LE-MANS-2015-VICTOIR-et-PODIUM-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-911-RSR-Richard-Lietz-Patrick-Pilet-Nick-Tandy

 

Victorieux ce week-end sur le circuit de Road Atlanta à Braselton en Géorgie, de l’épreuve d’endurance du Petit Le Mans, au volant de l’une des Porsche 911 RSR ‘ officielle ‘ devant la meute des prototypes, Patrick Pilet le Français qui était épaulé par l’anglais Nick Tandy – l’un des vainqueurs des dernières 24 Heures du Mans – et l’Autrichien Richard Lietz, a du même coup décroché le titre de la catégorie

Superbe performance donc dans l’une des épreuves les plus réputées en endurance aux USA avec les 24 Heures  de Daytona et les 22 Heures de Srbring, du trio de la Porsche 911 RSR du Team Porsche America qui offre à la firme de Stuttgart, une  retentissante victoire de prestige

 

PETIT-LE-MANS-2015-VICTOIR-et-PODIUM-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-911-RSR-Richard-Lietz-Patrick-Pilet-Nick-Tandy

PETIT-LE-MANS-2015-VICTOIR-et-PODIUM-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-911-RSR-Richard-Lietz-Patrick-Pilet-Nick-Tandy

« Porsche est ma deuxième famille »

 

Assurément pour Patrick Pilet, il s’agit du plus grand jour de sa carrière, mais le pilote Français aurait pu espérer une meilleure météo car la course s’est disputée dans des conditions dantesques, épouvantables

Mais ce sont peut-être précisément les conditions extrêmes qui lui ont permis de décrocher le succès le plus important de sa carrière jusqu’à maintenant, seulement cinq jours avant son 34éme anniversaire, ce 8 Octobre

 

 PETIT LE MANS 2015 1er Patrick Pilet Nick Tandy et Richard Lietz avec la PORSCHE 911 RSR.


PETIT LE MANS 2015 1er Patrick Pilet Nick Tandy et Richard Lietz avec la PORSCHE 911 RSR.

 

Et ce d’autant, qu’il s’agit tout de même de plus de ​​la première victoire au général pour Porsche et ce de plus dans l’une des plus importantes courses d’endurance aux Etats-Unis  d’Amérique avec Daytona et Sebring.

Avec à la clé, le titre de Champion dans la classe GTLM fortement représentés outre Porsche, des équipes BMW, Corvette et Ferrari qui se battent annuellement pour tenter d’obtenir la couronne des constructeurs des voitures de sport.

 

PETIT-LE-MANS-2015-1er-Patrick-Pilet

PETIT-LE-MANS-2015-1er-Patrick-Pilet

 

Après la cérémonie du podium, mouillé et par la pluie et par le champagne, Patrick Pilet, heureux de ce triomphe inattendu au Petit Le Mans, confiait :

« Lors d’une telle course, il est important que vous soyez prêt à prendre toutes vos responsabilités, même dans des conditions extrêmement difficiles. Voilà exactement ce que j’ai fait aujourd’hui. »

Et il enchainait :

« Ce succès a été rendu possible parce que tout le monde dans l’équipe est allée à la limite. Je suis ravi que notre effort énorme ait été récompensé de cette façon.»

Au sujet de Patrick Pilet, il n’y avait jamais eu de doute sur ses qualités de pilote de course, le Français bien avant son exploit au Petit Le Mans, étant très apr »cié chez Porsche !

 

PETIT LE MANS 2015 le podium avec Richard Lietz, Frank-Steffen Walliser, Nick Tandy, Patrick Pilet.

PETIT LE MANS 2015 le podium avec Richard Lietz, Frank-Steffen Walliser, Nick Tandy, Patrick Pilet.

 

Comme l’explique  le patron de Porsche Motorsport, le Dr. Frank-Steffen Walliser :

« Sa volonté de gagner, sa précision et sa capacité à terminer une course sans commettre la moindre erreur me convainc dans tous les aspects. Il mérite pleinement le titre de Champion. »

Il poursuit :

«  Patrick est un pilote extraordinaire de course. »

 

PATRICK PILET et NICK TANDY A PETIT LE MANS Team PORSCHE 3 octobre 2015.

PATRICK PILET et NICK TANDY A PETIT LE MANS Team PORSCHE 3 octobre 2015.

 

De son côté, son coéquipier Nick Tandy,  l’un des vainqueurs des 24 Heures du Mans le 15 juin dernier au volant cette fois du proto 919 indique :

«  Patrick Pilet est l’une des personnes les plus rapides avec qui j’ai jamais partagé un cockpit d’une 911. Il ne craint pas de prendre parfois des risques quand il le faut et c’est aussi quelqu’un qui ne fait pas d’erreurs, même dans des conditions extrêmes. »

Que de louanges mais devant une telle unanimité, on ne peut qu’en être convaincu, qu’ils sont amplement mérités !

 

PATRICK-PILET-Team-PORSCHE-2015-

PATRICK-PILET-Team-PORSCHE-2015-

 

Dans les paroles qu’il prononça après sa victoire samedi, Patrick Pilet a exprimé deux traits qui font de lui, un pilote de classe mondiale, au-dessus et au-delà de son talent exceptionnel et la force mentale qui l’anime.

La première est qu’il est toujours incroyablement concentré sur la tâche à accomplir, il travaille minutieusement avec de grandes ambitions et une saine agressivité.

Dans le même temps, lorsque le travail est fait, il sait comment se détendre et cela lui donne une apparence facile qui lui permet d’influencer positivement l’équipe.

Pour un sportif qui a besoin d’une bonne équipe pour être en mesure de gagner, ce sont les meilleures conditions.

 

 PATRICK-PILET-et-sa-compagne-GWENAELLE-LONGY-Team-PORSCHE-2015


PATRICK-PILET-et-sa-compagne-GWENAELLE-LONGY-Team-PORSCHE-2015

 

Vu sous cet angle, Patrick Pilet, qui est marié à la journaliste de télévision, Guenaelle Longy, ne correspond pas tout à fait l’idée que la plupart des gens ont aux USA sur les Français.

L’attitude de laissez-faire, de laisser les choses suivre leur cours naturel, qui est dit typique de beaucoup de ses compatriotes, est quelque chose qu’il se permet seulement quand le job est fait.

 

 PETIT-LE-MANS-2015-1er-Patrick-Pilet-Richard-Lietz-et-Nick-Tandy-avec-la-PORSCHE-911-RSR


PETIT-LE-MANS-2015-1er-Patrick-Pilet-Richard-Lietz-et-Nick-Tandy-avec-la-PORSCHE-911-RSR

 

Directeur du programme Porsche aux USA,  Steffen Höllwarth, nous rappelle la course à Watkins Glen comme un exemple:

« Il avait beaucoup plu sur le Glen et nous avons dû partir du fond de la grille. Dans le premier tour, Patrick avait dépassé presque tout le monde et quand nous lui avons dit ce qu’il en était par la radio, il a répondu instantanément  que nous devrions tout simplement le laisser faire son travail et rapidement, il a encore ajouté 40 secondes de marge supplémentaire. C’est cela Patrick un grand pro. »

 

PATRICK PILET Team PORSCHE 2015

PATRICK PILET Team PORSCHE 2015

 

Patrick Pilet, qui semble être complètement en harmonie avec le pilotage de cette 911 RSR, est sans doute l’un des pilotes les plus populaires dans le paddock.

Les fans de partout dans le monde  adorent les pilotes comme lui.

Son sourire permanent et sa manière décontractée sont contagieux, ses yeux bleus perçants inspirent confiance…

Il est le genre d’homme qu’une mère protectrice lui permettrait d’inviter sa fille adolescente au cinéma !

En fait, dans ses temps libres, il aime regarder des films, et il aborde les greens et les fairways de golf aussi méticuleusement que ses week-ends de course.

Dans la petite ville d’Auch dans le sud-ouest de la France, où il est né, il ne manque pas de modèles de sportif.

Sa ville natale produit sans cesse de talentueux joueurs de rugby, également le Champion du monde de pentathlon Joël Bouzou

Mais cela n’était pas ce que Patrick Pilet voulait faire comme il le précise:

« Je voulais toujours être un pilote de course. »

Et il a exaucé et réussi ce rêve.

Après quelques années d’apprentissage de son futur métier dans un kart, il a remporté les Championnats de Formule France en 2001 et de Formule Renault en 2004.

 

 PATRICK-PILET-Team-PORSCHE-2015


PATRICK-PILET-Team-PORSCHE-2015

 

En 2007 il obtient la victoire finale dans la Porsche Carrera Cup France. L’année suivante, il signe en tant que pilote d’usine chez Porsche.

Sa première sortie pour la maison de Stuttgart, il l’effectue aux très célèbres 24 Heures de Daytona.

Quand il a découvert  le célèbre Daytona International Speedway, encore un peu intimidé par ce nouveau monde, il a lui a été demandé par les responsables de Porsche Motorsport pourquoi il voulait courir.

Sa réponse fut instantanée:

«  Parce que je veux gagner»

Il ne tarda pas à transformer ces paroles en actes. Avec Porsche, il a accumulé des victoires en série et  très différentes, de l’International GT Open à l’American Le Mans Series.

Dans le Championnat du Monde WEC, il a remporté la course de Shanghai et a décroché la deuxième place à quatre reprises.

 

 

24-HEURES-DAYTONA-2014-Porsche-911-RSR-Nick-Tandy-Richard-Lietz-Patrick-Pilet-NGT-Porsche-911-GT-America-Porsche-Henrique-Cisneros-Kuba-Giermaziak-Christina-Nielsen-Frederic-Makowiecki.

24-HEURES-DAYTONA-2014-Porsche-911-RSR-Nick-Tandy-Richard-Lietz-Patrick-Pilet-NGT-Porsche-911-GT-America-Porsche-Henrique-Cisneros-Kuba-Giermaziak-Christina-Nielsen-Frederic-Makowiecki.

 

Jusqu’à son triomphe au Petit Le Mans, un de ses plus grands succès, était la victoire de catégorie aux 24 Heures de Daytona en 2014.

Une fois de plus, il partageait le cockpit avec son coéquipier et ami proche Nick Tandy.

Comme un joueur d’équipe de sport collectif, Patrick, s’est immédiatement senti à l’aise au sein du Team Porsche :

« Porsche est ma deuxième famille», dit-il.

Et il ajoute :

« Je ne pouvais pas imaginer  mieux que de courir pour Porsche. »

Et il ne le dit pas seulement du bout des lèvres avec ces mots. Car en plus de ses fonctions en tant que pilote d’usine, il s’occupe également des jeunes talents de la Carrera Cup Française, pour qui, il est un modèle de mentor.

Il a démontré combien on peut apprendre avec Porsche et comment ils peuvent utiliser le talent et la détermination nécessaires pour lancer leur carrière.

Patrick  a attendu longtemps pour obtenir son premier titre dans un Championnat comme celui qu’il vient de décrocher après sa victoire au Petit Le Mans

 

 PETIT LE MANS 2015 Nick Tandy, Patrick Pilet


PETIT LE MANS 2015 Nick Tandy, Patrick Pilet

 

Quand il a ensuite  samedi soir réalisé cet exploit en plus de sa victoire au classement général à Petit Le Mans, juste une petite chose manquait pour que son  bonheur complet.

« Il est dommage que Nick ne puisse pas devenir champion avec moi. Nous sommes une équipe et j’aurai aimé partager ce succès avec lui « 

Et, il s’en expliquait :

« Mais malheureusement, il a manqué deux courses avec moi, mais il avait une bonne excuse. Pour l’une au moins d’entre elles, Il était occupé en Sarthe où il a décroché la victoire finale pour Porsche aux 24 Heures du Mans.»

Qu’ajouter ?

Que ce pilote Français a su se faire apprécié chez Porsche Motorsport, dont il devenu au fil des uns l’un des piliers…

Porsche qui aligne d’ailleurs plusieurs autres pilotes tricolores ; tels Romain Dumas ou encore Frédéric Makowievki  qui eux aussi brillent dans les Championnats, où ils roulent un peu partout sur tous les circuits aux quatre coins du monde !

 

Peter GRISWOLD

Photos :  Max MALKA et TEAM

PETIT LE MANS 2015 Patrick Pilet PORSCHE 911 RSR

PETIT LE MANS 2015 Patrick Pilet PORSCHE 911 RSR

 PETIT-LE-MANS-2015-1er-Patrick-Pilet-Richard-Lietz-et-Nick-Tandy-avec-la-PORSCHE-911-RSR


PETIT-LE-MANS-2015-1er-Patrick-Pilet-Richard-Lietz-et-Nick-Tandy-avec-la-PORSCHE-911-RSR

PATRICK PILET Team PORSCHE 2015

PATRICK PILET Team PORSCHE 2015

 WEC-2015-NURBURGRING-La-PORSCHE-911-RSR-MANTHEY-de-PILET-MAKOWIECKI-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-NURBURGRING-La-PORSCHE-911-RSR-MANTHEY-de-PILET-MAKOWIECKI-Photo-Max-MALKA

 WEC-2015-NURBURGRING-La-PORSCHE-911-RSR-MANTHEY-de-PILET-MAKOWIECKI-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-NURBURGRING-La-PORSCHE-911-RSR-MANTHEY-de-PILET-MAKOWIECKI-Photo-Max-MALKA

About Author

gilles