TOUR DE CORSE SORDO GAGNE L’ES 8 MAIS LATVALA FILE VERS LA VICTOIRE.

WRC-2014-ARGENTINE-Team-HYUNDAI-Dani-SORDO-Photo-

 

 

WRC 2015 TOUR de CORSE 2015 -HYUNDAI i20WRC de Dani SORDO

WRC 2015 TOUR de CORSE 2015 -HYUNDAI i20WRC de Dani SORDO

 

ES 8- Zérubia-Martini et ses 41,43 km

Spéciale encore mythique du Tour de Corse avec des changements de rythme à n’en plus finir avec un parcours sinueux, bosselé et trés rapide. La fin jusqu’à Martini est inédite avec une vue sublime sur le golfe de Propriano.

Sur une spéciale relativement sèche, Dani Sordo au volant de sa Hyundai i20 WRC, décroche un premier temps scratch sur ce Tour de Corse. Il devance  en 25’21.4,  les deux Polo WRC d’Ogier de 3’’2 et Latvala de 6’’9.

Suivent Paddon Hayden et Bryan Bouffier à 6’’9 et 10‘’7

Grâce à ce meilleur chrono, l‘Espagnol ne pointe plus qu’à quatre secondes de Bryan Bouffier pour lav 7 ème place finale !

À retenir la sortie de route du jeune hollandais de l’équipe coréeenne, Kevin Abbring, le cinquième du classement général provisoire.

Seulement dixième de cette spéciale à 22’’, Elfyn Evans lâvhe beaucoup de temps face au leader Jari-Matti Latvala et et se voit  même menacer par le norvégien Andreas Mikkelsen, revenu désormais à moins du dix secondes du gallois avant l’ultime spéciale, la fameuse Power Stage.

Evans pointant à 32’’7 de Larvala et Mikkelsen à 42’’5 !

Quatrième, le pilote de la DS3 Citroën Kris Meeke devance toujours Hayden Paddon qui a pris le meilleur sur Mads Ostberg pour la cinquième place.

Le pilote néo-zélandais joue là un rôle important dans le duel au Championnat des Constructeurs entre Hyundai et Citroën.

 

WRC-2014-ARGENTINE-Team-HYUNDAI-Dani-SORDO

WRC-2015 -Team-HYUNDAI-Dani-SORDO

 

Victorieux de cette spéciale, le pilote Hyundai Dani Sordo confiait :

«C’est pas mal, je n’ai pas trop bien roulé à certains endroits notamment sur la fin mais dans l’ensemble c’est une très bonne spéciale»

Ogier indiquant :

C’était bon. Je pense que nous avons fait le mauvais choix de pneus mais c’est comme ça. Les conditions étaient beaucoup plus sèches. Nous attaquerons et prendrons du plaisir dans la dernière spéciale du rallye»

De son côté Latvala expliquait :

«Les 10 premiers kilomètres étaient assez humides mais après, il y avait une superbe portion que j’ai adoré. La dernière partie était de nouveau très compliquée. Je suis très content de ma spéciale, je suis resté calme et coulé dans mon pilotage»

Et Elfyn Evans ajoutait :

«Je suis déçu, les conditions étaient pires que ce que j’imaginais. J’ai perdu un peu ma confiance dans cette spéciale, c’était difficile»

Ultime et 9 ème spéciale, la Power Stage, l’ES 9, entre Bisinao et Agosta Plage, longue de 16,74 km.

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS

 

Flash Infos

About Author

gilles