EN CORSE, VOLKSWAGEN RASSURE SUR LA CONTINUITÉ DE SON PROGRAMME EN WRC.

WRC-2015-TOUR-DE-CORSE-JOST-CAPITO-Team-VW
WRC 2015 TOUR DE CORSE VW POLO de OGIER INGRASSIA

WRC 2015 TOUR DE CORSE VW POLO de OGIER INGRASSIA

 

 

L’implication de VOLKSWAGEN en CHAMPIONNAT du MONDE des Rallyes WRC, ne souffrira nullement du scandale qui éclabousse et touche le constructeur allemand, concernant le logiciel de ‘trucage’ des émissions de CO2, lors des tests anti-pollution.

C’est ce qu’à indiqué Jost CAPITO, le directeur de l’équipe VW MOTORSPORT, ce jeudi au Tour de Corse, rassurant ainsi le monde du WRC.

Des inquiétudes au sujet de la participation de la marque Volkswagen en WRC se sont en effet manifestées, en raison de possibles problèmes de trésorerie. En effet, la marque allemande a précisé qu’elle réservait 6,5 milliards d’€ pour éponger le scandale qui la touche depuis plusieurs semaines.

VW doit rappeler de nombreuses voitures, les mettre aux normes, et souhaite investir pour regagner la confiance de ses clients !

Sans compter les amendes qui vont inévitablement lui tomber dessus un peu partout… Et les remboursements des bonus aux états!

 

WRC-2015-TOUR-DE-CORSE-JOST-CAPITO-Team-VW

WRC-2015-TOUR-DE-CORSE-JOST-CAPITO-Team-VW

 

Mais, ce jeudi, dans le cadre du shakedown du Tour de Corse-Rallye de France, Jost Capito, directeur de VW Motorsport, a tenu à se montrer rassurant. Le budget de l’équipe engagée en WRC lui permet d’être impliquée pour, au moins, les quatre prochaines années.

«L’équipe Volkswagen WRC ne peut pas mieux réussir ce qu’elle fait, ayant remporté trois Championnats du Monde consécutivement. Tous les feux sont au vert concernant ce projet, 2019 y compris. Et nous travaillons très dur pour continuer à assurer le plus de succès possibles sur le plan sportif.»

Et revenant au déroulement du Tour de Corse, il précisait :

«Nous voici confrontés à un sacré rallye ! Les spécialistes ­météo annoncent des trombes d’eau en Corse. Nos pilotes et chacun d’entre nous dans l’équipe doit se tenir à 100% sur ses gardes. Les premiers nommés ont mis le shakedown à profit pour s’accoutumer au bitume glissant et au manque d’adhérence. Nous avons passé en revue de nombreuses variétés de réglages, et nous verrons demain si nous avons retenu les bonnes. Notre objectif, ici, est de surfer sur la vague de nos succès mondiaux en Australie, avec de nouveaux très bons résultats pour Volkswagen, et, de préférence, la victoire, bien sûr. Chacun de nos trois pilotes est parfaitement capable de la décrocher. Néanmoins, tout peut arriver dans ce rallye, en particulier dans les conditions où il risque de se dérouler»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAM

WRC

About Author

gilles