LES VOITURES FRANÇAISES AU SALON DE FRANCFORT

Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-en-mode-bivouac-Photo-Patrick-Martinoli.

 

 Salon de Francfort 2015 - La Citroën M Cactus avec sa capote en cas de pluie- Photo Patrick Martinoli.


Salon de Francfort 2015 – La Citroën M Cactus avec sa capote en cas de pluie- Photo Patrick Martinoli.

 

Les françaises au Salon de Francfort !

Certes le Salon de Francfort s’est soudainement retrouvé sous tensions, lorsqu’à brutalement éclaté ‘ l’affaire du ‘Dieselgate VW ‘. Certes on se préoccupait plus tout à coup des logiciels cachés de VW que des nouveautés présentées ici en première mondiale ou première européenne.

Mais nous tous les amoureux de la voiture, restons positifs et continuons à nous intéresser aux nouveaux modèles dévoilés, en commençant par les groupes français.

 

Salon de Francfort 2015 -Impressionnante face avant de la 308 hybride- Photo Patrick Martinoli.

Salon de Francfort 2015 -Impressionnante face avant de la 308 hybride- Photo Patrick Martinoli.

 

Chez PSA, après une année dernière bien chargée au Mondial de Paris, on se trouve un peu au creux de la vague au niveau des nouveautés. On se préoccupe d’écologie avec la généralisation des moteurs Euro6, qui permet au groupe PSA Peugeot Citroën d’être le premier constructeur à passer sous la barre des 110 g de CO2/km en atteignant 106,9 g de CO2/km lorsque la moyenne des constructeurs affiche 121,4 g de CO2/km.

Pour la partie ‘nouveaux produits’, seules une GTI et une hybride dans la gamme 308 chez Peugeot, une M Cactus chez Citroën et une DS4 renouvelée permettent d’animer les stands.

 

 Salon de Francfort 2015 -Une 308 Cup pour faire oublier les RCZ sur circuit- Photo Patrick Martinoli


Salon de Francfort 2015 -Une 308 Cup pour faire oublier les RCZ sur circuit- Photo Patrick Martinoli

 

Ainsi le stand Peugeot met en avant une 308 GTI qui promet et qui se décline également en version Cup très agressive, mais surtout une version hybride tout à fait remarquable, avec des arguments propres à enfoncer les e-tron et autres GTE du groupe VW.

Présentée sous forme de concept car, on espère une version de série certes un peu moins extrême mais tout aussi prometteuse. Car les caractéristiques du concept car le sont.

Peugeot a repris l’architecture des Hybrides 4 à moteur diesel des 3008 / 508 / DS5, avec un moteur thermique àl’avant et un moteur électrique à l’arrière, mais on est passé au moteur essence, avec le 4 cylindre 1,6 double arbre de la 308 GTI fort de 270 ch, Peugeot y donc ajouté à l’arrière un moteur électrique développant quant à lui 115 ch. Et comme cela ne suffisait pas, il a été ajouté un deuxième moteur électrique en bout de moteur thermique, de 115 ch lui aussi.

On obtient ainsi une quatre roue motrice à prépondérance sur l’avant – 25/75% – développant 500 ch. Une déclinaison radicale de la 308 qui bénéficie des études de Peugeot Sport sur la partie châssis, avec des voies avant élargies, et les freins en conséquence.

On attend plus qu’une version de série, assez exclusive vu le look de l’engin, mais qui permettrait à Peugeot d’avoir un modèle phare haute performance qui donnerait des envies à un utilisateur habituel d’AMG Mercedes ou de M-Power BMW pour ne citer qu’eux et qui fera oublier la RCZ-R dont la disparition est programmée.

 

 Salon de Francfort 2015 - Les amateurs de SUV aimeraient biren voit l Aircross en France - Photo Patrick Martinoli.


Salon de Francfort 2015 – Les amateurs de SUV aimeraient biren voit l’Aircross en France – Photo Patrick Martinoli.

 

Citroën n’a appliqué que des retouches de détail à ses différents modèles, mais il a surtout présenté deux concepts cars.

L’un, l’AirCross est un SUV de segment intermédiaire et préfigure un nouveau modèle destiné à la Chine. Les amateurs de ce type de véhicules aimeraient sans doute bien que sa diffusion se fasse aussi de l’autre côté de la célèbre Muraille.

 

 Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-en-mode-bivouac-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-en-mode-bivouac-Photo-Patrick-Martinoli.

 

L’autre cherche à faire renaître dans le cœur des sexagénaires les émotions de 68, quand Citroën faisait l’actualité avec la Méhari tout en plastique, une voiture de jeunes par excellence, hélas un peu noyée dans les manifestations de ces mêmes jeunes de l’époque.

 

Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-a-enlevé-le-haut-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-a-enlevé-le-haut-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Pour cela la firme aux chevrons a… décapsulé le C4 Cactus, tout en laissant un arceau de sécurité situé tout à l’arrière et a imaginé un ensemble d’accessoires qui permettent de transformer M-Cactus – pour Méhari Cactus – en bivouac improvisé.

 

Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-conserve-un-arceau-de-sécurité-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-La-Citroën-M-Cactus-conserve-un-arceau-de-sécurité-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Hélas de nos jours, contrairement à la fin des années 60, le camping sauvage est devenu interdit en France (en Europe ?) et ce n’est pas en Afrique qu’il faut aller actuellement pour assouvir une telle passion.

Mais l’ensemble dénote une certaine fraîcheur de bon aloi. Quand à imaginer une déclinaison en série, on n’ose y croire !

 

 Salon-de-Francfort-2015-LaDS4-classique-ou-une-certaine-idée-du-premium-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-LaDS4-classique-ou-une-certaine-idée-du-premium-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Enfin, pour terminer avec le Groupe PSA, la néo-marque DS poursuit la mise en place de son identité en réactualisant la DS4 et en la dotant d’une calandre reprenant les éléments déjà mis en place sur la DS5 à Genève.

Mais DS en a profité pour la décliner astucieusement en deux versions. En effet, ce faux SUV/berline rehaussé avait du mal à trouver son public.

 

 Salon-de-Francfort-2015-La-DS-4-Crossback-de-profil-montre-son-arriere-de-baroudeuse-du-weekend-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-La-DS-4-Crossback-de-profil-montre-son-arriere-de-baroudeuse-du-weekend-Photo-Patrick-Martinoli.

 

DS en a donc fait une DS4, berline 4 portes répondant aux canons classiques haut de gamme du segment, et une version Crossback, plus haute et dotée d’accessoires de baroudeuses du dimanche. En segmentant son offre, DS espère rallier plus de clients.

 

 Salon-de-Francfort-2015-La-nouvelle-Renault-Mégane-Elégante-et-dynamique-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-La-nouvelle-Renault-Mégane-Elégante-et-dynamique-Photo-Patrick-Martinoli.

 

De son côté, l’alliance Renault – Nissan – Infiniti misait beaucoup sur ce salon de Francfort. Une pléthore de nouveautés y ont été dévoilées, avec en vedette la marque française.

À commencer donc par la Mégane 4. La même mais en mieux, en plus grande et plus dynamique.

Une ligne au gout du jour, une calandre que l’on aime… ou pas, mais dotée d’une identité marquée avec des feux de jours en C particulièrement agréables et s’inscrivant dans la gamme Renault avec Talisman, ainsi qu’une finition toujours en hausse.

 

 Salon-de-Francfort-2015-Une-calandre-à-la-mode-RENAULT-pour-la-nouvelle-Mégane-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-Une-calandre-à-la-mode-RENAULT-pour-la-nouvelle-Mégane-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Elle reprend à son avantage les dernières avancées de Renault en termes de confort déjà présentées sur Espace V et Talisman : le système d’ambiances colorées, tablette 7’’, système audio Bose. Coté moteurs, les versions essences vont de 100 à 130 ch plus une version GT à 2015 ch, tandis que les diesels se déclinent en 95 / 110 et 130 ch, ce dernier moteur ne pouvant pas disposer pour le moment et c’est bien dommage de la boite vitesse automatique EDC pourtant bien agréable. Le combat farouche entre la 308 et la Mégane peut reprendre maintenant !

 

 Salon-de-Francfort-2015-Première-mondiale-pour-le-talisman-Estate-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-Première-mondiale-pour-le-talisman-Estate-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Si la Talisman avait été présentée avant les vacances, elle faisait sa première entrée sur un salon. Et pour ce faire, elle a emmené sa grande sœur, la Talisman Estate qui n’avait jamais eu encore l’honneur des spotlights.

 

Salon-de-Francfort-2015-Le-Talisman-fera-oublier-sans-regret-la-Latitude-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-Le-Talisman-fera-oublier-sans-regret-la-Latitude-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Avec ces deux modèles Renault dispose enfin d’un haut de gamme digne de ce nom. La Latitude, déclinaison d’un modèle Samsung, sera vite oubliée avec ces deux pointures.

 

 Salon-de-Francfort-2015-Le-talisman-Estate-et-les-feux-typiques-Renault-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-Le-talisman-Estate-et-les-feux-typiques-Renault-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Avec un gabarit statutaire de près de 5 m, une élégance des lignes, des motorisations efficaces – de 150 à 200 ch essence et de 110 à 160 ch en diesel –, une bonne boite automatique quasi généralisée, un espace à bord important et une finition en nette hausse, elle va certes séduire les particuliers, mais aussi sans aucun doute les flottes d’entreprises qui pourront enfin sélectionner un produit français valorisant.

 

 Salon-de-Francfort-2015-Profil-avec-recul-au-maximum-du-pposte-de-pilotage-sur-le-Gripz-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-Profil-avec-recul-au-maximum-du-pposte-de-pilotage-sur-le-Gripz-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Bien que nées Japonaises, ouvrons la page sur les autres marques phare de l’Alliance Renault Nissan. Chez Nissan, on attend pour l’an prochain le renouvellement de la Micra présentée à Genève, mais pas présente à Francfort.

 

Salon-de-Francfort-2015-Face-avant-du-Nissan-Gripzbien-plus-jolie-que-celle-du-Juke-Photo-Patrick-Martinoli

Salon-de-Francfort-2015-Face-avant-du-Nissan-Gripzbien-plus-jolie-que-celle-du-Juke-Photo-Patrick-Martinoli

 

Consolation, il y avait un splendide concept car répondant au nom original et décalé de « Gripz ». Ce mini SUV se positionne sur le même segment que le célèbre et lucratif Juke.

 

Salon-de-Francfort-2015-Le-rappel-de-la-Datsun-240-Z-des-années-70-sur-le-Gripzr-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-Le-rappel-de-la-Datsun-240-Z-des-années-70-sur-le-Gripzr-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Il ne faut pas être bien sorcier pour y voir, et des chuchotements encourageants le confirment, une préversion du futur Juke dont le renouvellement est maintenant proche. Les portes antagonistes et en élytres ne survivront pas à l’industrialisation, mais il reste que la ligne est vraisemblablement figée maintenant.

 

 Salon-de-Francfort-2015-Sur-le-Nissan-Gripz-les-portes-antagonistes-propre-au-concept-car-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-Sur-le-Nissan-Gripz-les-portes-antagonistes-propre-au-concept-car-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Et celle-ci est, à notre sens, bien plus jolie que le Juke actuel. Elle rappelle volontairement celle de la Datsun 240 Z des années 70 avec son cockpit reculé sur l’arrière, la face arrière noire et le béquet significatif. Si la partie dynamique est à la hauteur de son ancêtre, Nissan sortira un atout majeur de sa manche.

 

 Salon-de-Francfort-2015-Infiniti-Q30-à-la-ligne-particulièrement-réussie-Photo-Patrick-Martinoli


Salon-de-Francfort-2015-Infiniti-Q30-à-la-ligne-particulièrement-réussie-Photo-Patrick-Martinoli

 

Enfin reste Infiniti et la sortie de la splendide Q30. Visiblement là aussi, c’est une réussite esthétique, avec une ligne particulièrement dynamique, des passages de roues en plastique laqués, des versions sport et luxe très bien équipée. C’est un véhicule important pour Infiniti qui espère sortir grâce à un effet volume, du relatif anonymat dans lequel la marque se trouve actuellement.

 

 Salon-de-Francfort-2015-On-retrouve-dans-la-Q30-l-ADN-de-la-marque-Infniti-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-On-retrouve-dans-la-Q30-l-ADN-de-la-marque-Infniti-Photo-Patrick-Martinoli.

 

De plus, ce sera la toute première Infiniti à être produite en Europe, plus exactement sur le site récemment rénové de Sunderland au Royaume Uni.

Les motorisations sont à la hauteur, sauf peut-être le petit diesel 109 ch partagé comme les autres blocs diesel avec Mercedes. On attend beaucoup du 170 ch boite automatique ainsi que des modèles à essence 120 et 156 ch.

 

 Salon-de-Francfort-2015-Linfiniti-Q30-sera-produite-en-Europe-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-Linfiniti-Q30-sera-produite-en-Europe-Photo-Patrick-Martinoli.

 

La Q30 est disponible en deux versions, une «Premium» axée confort et une «Sport» plus délurée. À cela s’ajoute dès le lancement une première série spéciale, la «City Black Edition» pour bien marquer dans les esprits l’arrivée d’Infiniti sur le segment des Compactes.

 

Texte et photos : Patrick MARTINOLI

 

Salon-de-Francfort-2015-Toute-aussi-méchante-la-face-arrière-de-la-308-hybride-Photo-Patrick-Martinoli

Salon-de-Francfort-2015-Toute-aussi-méchante-la-face-arrière-de-la-308-hybride-Photo-Patrick-Martinoli

Salon-de-Francfort-2015-Peugeot-308-Hybride-Photo-Patrick-Martinoli.j

Salon-de-Francfort-2015-Peugeot-308-Hybride-Photo-Patrick-Martinoli.

 Salon-de-Francfort-2015-La-308-GTI-peut-conserver-cette-peinture-bi-ton-en-option-Photo-Patrick-Martinoli.


Salon-de-Francfort-2015-La-308-GTI-peut-conserver-cette-peinture-bi-ton-en-option-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-Le-talisman-une-berline-statutaire-très-attendue-Photo-Patrick-Martinoli

Salon-de-Francfort-2015-Le-talisman-une-berline-statutaire-très-attendue-Photo-Patrick-Martinoli

Salon-de-Francfort-2015-De-jolis-feu-arrirères-font-partie-de-la-nouvelle-signature-Renault-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-De-jolis-feu-arrirères-font-partie-de-la-nouvelle-signature-Renault-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-La-calendre-de-la-DS4-dans-la-lignee-de-celle-de-la-DS5-Photo-Patrick-Martinoli.

Salon-de-Francfort-2015-La-calendre-de-la-DS4-dans-la-lignee-de-celle-de-la-DS5-Photo-Patrick-Martinoli.

Salons

About Author

gilles