F1. LE TEAM LOTUS TOUJOURS EN SURSIS !

 

 

 

F1 PLAQUE TEAM LOTUS

 

Malgré la lettre d’intention que lui a fourni Renault, le Team Lotus de Formule 1 demeure toujours en sursis !

En effet si l’écurie Lotus, toujours menacée d’une liquidation judiciaire à cause de ses dettes, a pu produire une lettre d’intention de reprise de l’équipe de GP de la part de la  firme Renault et la présenter au juge Birss de la Haute Cour de Londres ce lundi matin, rien n’est encore acté.

Et le Team de Gérard Lopez est bien encore et toujours sous la menace d’un possible dépôt de bilan !

En effet grâce au soutien que semble lui avoir apporté Renault par son courrier officiel, l’équipe Lotus basée à Enstone en Angleterre mais propriété de la Société luxembourgeoise Genii Capital, s’est vu accorder  un énième délai cette fois de dix semaines

Fort de ce courrier qui vaut de l’OR, le juge Colin Birss a fixé la future (et selon son entourage) ultime audition au lundi 7 décembre 2015

Par cette décision, il estime ainsi pouvoir permettre la finalisation des accords  entre les deux parties Lotus et Renault.

Mais cette facilité n’a été accordée qu’en échange de la promesse d’un versement de 3,6 millions d’€  dès cette semaine, somme versée à l’administration fiscale britannique.

Reste maintenant à tenir cet engagement !

Et mis à part Renault, voire Bernie Ecclestone, le tout puissant patron de la FOM, l’homme d’affaires qui gère le F1 circus, honnêtement on voit mal Lotus capable de verser cette somme importante.

Mais Ecclestone peut parfaitement avancer l’argent en avance sur les droits TV ayant la garantie que Renault reprendra le Team Lotus dont il a absolument besoin pour son plateau 2016.

Renault, par sa lettre d’intention, s’est manifestement engagé vis à vis de Gravity Motorsports, la filiale de Genii Capital, l’actuel propriétaire de l’équipe Lotus.

Et ce d’autant plus que plane désormais une autre menace celle de l’arrêt en F1 des Teams de Dietrich Matechitz, l’homme d’affaires autrichien, propriétaire, lui, des équipes Red Bull et Toro Rosso.

Et qui, à son tour, se retrouvant sans moteur ‘usine‘ pour 2016, le divorce d’avec Renault étant en cours de finalisation, menace de se retirer des Grands Prix !

 

John ROWBERG

 

 

 

Evenements F1

About Author

gilles