MOTOGP EN ARAGON : LORENZO, OLIVEIRA, VICTOIRES PAR DÉFAUT… !

 

Bon on s’attendait à une formidable bagarre en Moto3, elle a eu lieu… mais pas jusqu’au bout.

Bastianini, Kent, Antonelli, Oliveira, Navarro, Fenati se sont fait une baston d’enfer, tout le monde, à partir de cinq tours de la fin, a testé l’aspiration de la dernière ligne droite avant le dernier virage et la ligne d’arrivée, on prévoyait donc un succulent finish.

Et puis dans le dernier tour, Bastianini s’accroche avec Binder et se met au tas.

On imagine donc que Kent va lui en mettre un gros coup derrière la cravate mais Kent se met au gravier dans le dernier virage!

En somme, aucun des deux leaders au général ne marque de points.

Kent pouvait d’un coup prendre l’air, Bastianini pouvait quasiment rattraper la moitié de son retard au général en un seul GP, et pourtant au bout rien, pas un point ni pour l’un ni pour l’autre!

Bilan, Oliveira gagne le GP, il le mérite, il a été de toutes les bagarres en tête d’un groupe de huit pilotes en paquet depuis le départ.

Navarro, le très jeune pilote espagnol, coéquipier de Quartararo, absent pour cause de blessure, est deuxième, on regrette d’autant plus le forfait de Fabio!

Le troisième est Fenati, lui aussi mérite son podium, se battant avec les « kings » durant toute la deuxième partie de la course.

Et on attaquera les quatre derniers GP avec la même différence entre les deux premiers, 55 points.

Frustrant après une aussi belle bagarre!

Résultat Moto3 Aragon 2015

http://resources.motogp.com/files/results/2015/ARA/Moto3/RAC/Classification.pdf?v6_9be0c292

Classement général Moto3 après Aragon 2015

http://resources.motogp.com/files/results/2015/ARA/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v5_7f431b1d

MOTOGP: LORENZO TOUT SEUL, CHUTE DE MARQUEZ

On s’attendait à une superbe lutte entre Lorenzo et Marquez, elle n’a pas eu lieu.

Parce que Iannone est parti deux derrière Lorenzo, a retardé Marquez, qui a fini par le passer, mais pendant ce temps, Lorenzo a fait ce qu’il fait de mieux, le rythme en tête.

Quand Marquez se débarrasse de Iannone, il faut qu’il force pour reprendre Lorenzo.

Et il se met au tas, fou furieux, tapant du poing sur sa moto puis sur la rambarde du circuit, il a, comme la veille, perdu l’avant, trahi par sa moto.

Du coup Lorenzo est seul en tête et a course gagnée dès le troisième des 24 tours!

On s’intéresse donc à Rossi, parti six, qui remonte assez vite Pol Espargaro, Andrea Iannone, et bute derrière Pedrosa.

Lorenzo se bagarre avec lui-même tout seul, à trois secondes devant.

Cette deuxième place est cruciale pour Rossi, qui ne perdrait que cinq des points d’avance au général.

Il attaquera Pedrosa six tours avant la fin, sans cesse, il le passera plusieurs fois mais « Pedro » est déchaîné, dur à cuire, et repasse.

Qui plus est dans la ligne droite, la Honda prend quelques centimètres à la Yamaha.

Rossi tentera tout, et quand on le connaît, on sait qu’il a vraiment tout fait.

Pedrosa a des ailes, on rappelle en plus qu’il n’ rien à perdre il est à dache au général.

Et il reste devant, Rossi est trois, podium certes, mais perd un paquet de billes.

Bref, à quatre GP du bout, on est quasiment revenu à zéro, Rossi est encore leader au général mais Lorenzo est dans une de ses phases intouchables, quand il a la rage de vaincre.

Et la possibilité de le faire, Marquez au tapis ou pas.

J’ai presque envie de dire, mais c’est de la mauvaise foi(assumée!) qu’il est dommage qu’un pilote classé à dache au général puisse ainsi décider quel pilote Yamaha sera champion du monde, mais bon, c’est la course et la victoire de Lorenzo est absolue et géniale, rien à dire.

Classement MotoGP Aragon 2015

http://resources.motogp.com/files/results/2015/ARA/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_36230d0a

Classement général MotoGP après Aragon

http://resources.motogp.com/files/results/2015/ARA/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_ca1beb37

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

gilles