TRIAL FRANÇAIS : FINALE À REVEST LES EAUX LE 27 SEPTEMBRE

 

Il y en a des choses à faire ce week end du 26 et 27 septembre !

Ceux qui habitent du côté de Perpignan (ou plus loin !) pourront prendre la route direction l’Aragon pour le GP de vitesse moto.

Ceux qui ont envie de partir vers l’ouest décideront peut être, et ils auraient raison, d’aller voir la France tenter de gagner le titre de Champion du Monde par équipes de Moto Cross à l’occasion du MXON à Ernée, entre Angers et Laval.

 

 

Les sudistes, qui ont eu droit à un très bel événement avec le Bol d’Or au Paul Ricard le week end dernier, peuvent monter au dessus de Toulon à Revest les Eaux, dans le Var, pour assister à la finale du championnat de France de trial.

La FFM nous rappelle que plusieurs titres ne sont pas encore attribués.

La FFM qui fait donc le point selon les catégories.

Catégorie « Expert »

ALEXANDRE FERRER

ALEXANDRE FERRER

 

Après sa double victoire à Ploudiry, Alexandre Ferrer (Sherco) possède 9 points d’avance sur le Champion en titre Loris Gubian (Gas Gas).

Une avance confortable mais il devra au moins finir 4ème dans l’hypothèse où son adversaire gagnerait l’épreuve pour pouvoir être sacré.

Benoît Dagnicourt (Beta) est quant à lui est solidement accroché à la troisième place et il sera intéressant de suivre la course des jeunes Quentin Carles de Caudemberg (Beta) et Benoît Bincaz (Scorpa) qui sont tous les deux montés sur les podiums de l’épreuve précédente à Ploudiry.

Catégorie Senior 1

TEO COLAIRO

TEO COLAIRO

 

Pour Téo Colairo (Scorpa) et Pierre Sauvage (Sherco), pas de calcul à faire.

Il leur faut la victoire pour remporter le titre.

En effet, Téo Colairo a trois points d’avance avant l’épreuve Varoise mais une victoire du pilote Sherco les mettrait à égalité de points et dans ce cas c’est le dernier résultat qui les départagerait. Assuré de la 3 ème place de ce championnat, Jean-Philippe Lerda (Gas Gas) aura lui pour ambition de se mêler à la bagarre pour la victoire d’épreuve.

Catégorie Senior 2

Avec 15 points d’avance avant cette finale sur Thomas Francisco (Gas Gas), Antonin Feraud (Beta) peut aborder sereinement cette épreuve.

Julien Gantois (Gas Gas) devrait logiquement les rejoindre sur le podium final.

Catégorie Open

Le titre déjà en poche, Lambert Meyer (Beta) tentera certainement de remporter une 7ème victoire consécutive.

Il aura pour principal adversaire  Benoît Alouche (Jotagas), bien accroché à la deuxième place du classement provisoire.

Pour la dernière place du podium final, on assistera à une belle bagarre entre Benjamin Michiels (Beta) et Mathieu Feidt (Sherco) qui sont séparés d’un seul point.

Catégorie Féminines

Déjà titrée, Sandrine Juffet (Jotagas) ne participera pas à cette dernière épreuve.

Laurence Dugnas (Scorpa) et Laurie Ehrhardt (Sherco) se disputeront une première victoire en Championnat de France.

Trophée féminin

Avec 15 points d’avance, Marine Aurières (Sherco) peut aborder cette épreuve sans stress.

Catégorie Espoir 2

Hugo Dufrese (Gas Gas) possède 4 points d’avance sur Kieran Touly (Sherco), autant dire qu’il devra avoir les nerfs solides pour remporter le titre.

Fabien Poirot (Gas Gas) semble assuré de la troisième place.

Catégories Espoir 3 et Espoir 4 :

Les titres sont déjà attribués à Nathan Molinarie (Sherco) et Léo Guiraud.

Une réflexion sur cette info de la FFM.

Il y a un nombre considérable de titres et trophées, où il faut vraiment être initié pour arriver à faire le tri.

La boxe a eu ce problème, entre les catégories et les quatre différentes fédés mondiales, il y avait chaque année des dizaines de champions du monde.

Lorsque je suivais le trial  grande époque (années 80), il y avait trois titres, Inter, National et Junior, ce qui était logique.

Bon, les responsables fédéraux font ce qu’ils pensent être bon pour la discipline mais je n’ai pas entendu dire qu’elle aille bien, contrairement au trial «Classic».

C’est une réflexion strictement personnelle mais tout sport peu médiatisé doit commencer par une règle simple, la clarté…

Cela dit, qu’il y ait sept champions de France ou un, le spectacle reste le même, c’est incroyablement impressionnant.

N’hésitez pas si vous habitez dans le secteur !

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis