RETOUR DE YAMAHA EN 2016 AVEC LE FRANÇAIS SYLVAIN GUINTOLI EN CHAMPIONNAT MONDIAL SUPERBIKE !

YAMAHA GAGNE AUX USA ET A SUZUKA QUELLE ANNÉE!

YAMAHA GAGNE AUX USA ET A SUZUKA QUELLE ANNÉE!

 

Nous avions reconstitué l’histoire par petits morceaux, prenant ici ou là des éléments de réponse plausibles pour cette arrivée, ce retour en fait, de Yamaha en championnat du l:onde de Superbike, en l’occurrence le WSBK.

Eric de Seynes, qui dirige Yamaha Europe depuis Amsterdam, avait commencé par nous dire « pas question », puis « pas question sauf si sponsor » puis « peut-être« ..

 

ERIC DE SEYNES, QUE J'AI EM... DES DIZAINES DE FOIS SUR CE SUJET

ERIC DE SEYNES, QUE J’AI EM… DES DIZAINES DE FOIS SUR CE SUJET

 

Et j’avoue que j’en ai tellement marre d’écrire depuis le début de l’année que les pilotes Kawasaki, Rea et Sykes, prennent les pole, les victoires, les doublés.

Marre de voir que des motos phénoménales comme les Aprilia ont fait un peu de bruit en début d’année puis plus rien.

Marre de voir que Ducati, reine incontestable du Superbike mondial, arrive en effet à battre les Kawa mais cela devient alors un événement alors que ce devrait juste faire partie du suspense…

Bref, j’attendais Yamaha, tout le monde attendait Yamaha  et sa R1!

C’était le moment idéal en plus.

Yamaha sera CHAMPION  du monde en MotoGP cette année. Soit avec Valentino Rossi, soit avec Jorge Lorenzo, aucun des deux pilotes Yamaha ne pouvant être rattrapé par la concurrence

 

LE MONDE ENTIER ATTEND ROSSI

LE MONDE ENTIER ATTEND ROSSI

 

Yamaha a montré que sa nouvelle moto R1 est une vraie arme absolue en championnats Superbike nationaux.

Yamaha a gagné les 8 heures de Suzuka.

Yamaha est Champion du monde MXGP avec Romain Febvre.

Bref, c’était vraiment l’année où il fallait décider d’aller en WSBK.

Donc, on a la moto.

On a aussi le team support, il s’agira de Crescent, qui va donc quitter Suzuki.

 

CRESCENT ET LOWES PASSENT CHEZ YAMAHA

CRESCENT ET LOWES PASSENT CHEZ YAMAHA

 

J’avais appris de mes connections italiennes que Pata, marque de chips italiennes richissime, sponsor perso de Rossi, qui court cette année avec le team Honda en WSBK, avait envie de voir ses motos gagner.

Pata sera le sponsor attendu par Yamaha pour se lancer dans l’aventure.

C’était indispensable parce que Yamaha, contrairement à Honda qui est richissime, quand on court en MotoGP avec Repsol et Red Bull, on a de quoi mettre un peu de monnaie de côté, Yamaha donc doit un peu compter ses sous.

Donc on avait la moto, le team, les sous.

 

GUINTOLI ET PATA SERONT DE L'ATTAQUE YAMAHA

GUINTOLI ET PATA SERONT DE L’ATTAQUE YAMAHA

 

Pour les pilotes, il était évident que Sylvain Guintoli, pilote brillantissime, sacré CHAMPION du monde WSBK en 2014 avec Aprilia et se morfondant en 2015 sur des Honda essoufflées, devait être du package.

Et Crescent a probablement demandé de continuer avec Alex Lowes, pilote avec qui le team a fait ses preuves cette année même sur une Suzuki disons pas aussi performante qu’on eût pu l’espérer!

Donc, Guintoli et Lowes seront les pilotes de cette armada Yamaha qui va débarquer.

En somme, en 2016, Aprilia se retire officiellement du WSBK mais ses motos seront disponibles pour un team privé, ça c’est une mauvaise nouvelle mais ils mettent tout leur blé dans le MotoGP, c’est logique. Et, bonne nouvelle cette fois,  Yamaha arrive avec une moto sublime et un duo de pilotes surdoués et plein d’expérience.

 

ERIC DE SEYNES LÂCHÉ L'INFO SUR LE DEUXIEME TEAM ET POINT BARRE

ERIC DE SEYNES LÂCHÉ L’INFO SUR LE DEUXIEME TEAM ET POINT BARRE

 

Nous avons appris autre chose: Yamaha envisage très fortement de mettre un deuxième équipage en selle en 2017 en WSBK.

Ce qui veut dire une vrai arrivée en force, on sait que dans certains pays, l’image du WSBK ou du Superbike en général est plus forte que celle des MotoGP, et Yamaha est aussi dans une phase commerciale brillantissime avec sa R1 mais aussi ses roadsters qui font fureur.

J’ai évidemment essayé d’en savoir plus…

Eric de Seynes, rencontré le week-end dernier au Bol d’Or au Paul Ricard,  est resté gentleman, mais il est resté muet.

Bienvenue à bord messieurs!

Et la baston va être assez costaud, Ducati reprend du poil de la bête en cette fin se saison, et le duo moto de couleur verte-pilotes de couleur angliche, ça commence à gaver sévère!

Vivement 2016!

Au fait, il faut aller à Magny Cours cette année, certes le titre est donné, mais Ducati et Aprilia ont l’air d’avoir envie de se battre et il peut y avoir de rudes bagarres!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  Gilles VITRY  – TEAMS et WSBK

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis