MOTOCROSS DES NATIONS 2015 À ERNÉE : 26 ET 27 SEPTEMBRE, À NE RATER SOUS AUCUN PRÉTEXTE.

 

Pascal Haudiquert  a juste eu le temps de rentrer des USA pour rejoindre le MXON, alias Moto Cross des Nations, championnat du monde par équipes sur un week end, titre gagné par la France l’an dernier.

Cette année, l’épreuve a lieu à Ernée, en France, avec une équipe de folie pour représenter le pays.

Les meilleurs pilotes du monde, y compris les Américains seront là.

Mais ils n’alignent pas l’équipe qui tue…

Sur le papier nous sommes donc imbattables, et c’est bien ça qui me chagrine car en sports mécaniques encore beaucoup plus qu’ailleurs, jamais une course n’a été gagnée d’avance.

Mais on ira quand même à Ernée, public et pilotes, en vainqueurs !

Voici donc comment Pascal Haudiquert, un des meilleurs experts au monde en matière de Moto Cross, présente l’événement.

La Mayenne centre du Monde du MX !

PASCAL HAUDIQUERT

PASCAL HAUDIQUERT

 

Plus que deux jours à attendre avant que les pilotes des trente cinq nations engagées au Motocross des Nations foulent enfin le circuit d’Ernée, qui les attend depuis des mois !

Ce retour du MX des Nations, dix ans après l’édition 2005 dont tout le monde parle encore, le Moto Club d’Ernée le prépare depuis plus d’un an si bien que tout, absolument tout est prêt pour accueillir ces 35 Nations et les 20, 30, 40000 fans qui ont fait de cette épreuve l’un de leurs objectifs de l’année.

Une météo favorable est annoncée, le spectacle devrait être au rendez vous !

L’Equipe de France au complet

LA FRANCE A GAGNÉ EN 2014

 

Marvin Musquin, absent de l’équipe de France depuis deux ans.  « Je me suis blessé au poignet cet été pendant le championnat de MX, et au guidon de la 450 ce weekend les vibrations ont réveillé une douleur que je n’ai pas quand je suis sur ma 250. Il n’y avait aucun réel enjeu pour moi à Glen Helen, et je n’ai pas voulu prendre de risques. Je veux tellement être au top de ma forme à Ernée ! » dit-il  lundi après midi au moment d’embarquer pour Paris.

Un voyage finalement plus compliqué que prévu, une défaillance technique sur son avion retardant son vol d’une douzaine d’heures. Comme tous les pilotes ayant participé au GP US, Marvin va avoir très peu de temps pour récupérer du décalage horaire et de la fatigue du voyage, puisque c’est mercredi soir qu’il  a rejoint ses équipiers dans un hôtel en Mayenne.

Favoris déclarés

GAUTIER PAULIN NO 21

GAUTIER PAULIN NO 21

 

Porteurs ce weekend des plaques de n°1, 2 et 3 suite à leur victoire l’an passé, les Français présentent une équipe aux 2/3 renouvelée du fait des blessures de Dylan Ferrandis et Steven Frossard.

Titulaire en Equipe de France pour la septième année consécutive, Gautier Paulin sera cette fois encore le capitaine des bleus, au sortir de sa meilleure campagne mondiale puisqu’il vient de terminer vice champion du Monde MXGP.

Si Marvin Musquin connaît cette épreuve pour l’avoir déjà disputée à quatre reprises et être monté à deux reprises – 2009 et 2011 – sur la seconde marche du podium, Romain Febvre est lui un novice de cette compétition.

Il débarque dans l’équipe au terme d’une extraordinaire saison, qui l’aura vu remporter huit des dix huit Grands Prix de l’année, et coiffer le titre mondial dès sa première saison en MXGP !

Insatiable et titré dès le GP des Pays Bas, Romain est encore allé s’imposer au Mexique et aux Etats Unis et fait figure d’homme à battre à Ernée, une piste qu’il a découvert cet été lors d’un stage estival.

Attention aux Américains

 

Les rivaux n°1 des Français, ce sont eux plus que toute autre équipe. Les Américains n’ont pas forcément envoyé leurs pilotes les plus titrés en Mayenne, mais la motivation de Justin Barcia, Cooper Webb et Jeremy Martin ne fait aucun doute.

Si Cooper Webb  a participé au GP des USA, ses équipiers ont  préféré faire l’impasse sur ce GP pour arriver plus tôt en Europe, et mieux s’acclimater aux conditions de course que tous leurs rivaux qui sont arrivés en Europe mardi, après un long vol depuis Los Angeles et avec neuf heures de décalage horaire.

Barcia troisième du championnat US de Motocross et vainqueur de trois manches sera un sérieux client, tout comme Jeremy Martin qui a finalement battu de peu Marvin Musquin dans la course au titre 250 en Motocross.

Les Américains n’ont plus gagné depuis 2011 à Saint Jean d’Angely, et ils rêvent de terrasser les « Frenchies » sur leurs terres.

Des équipes diminuées

KEN DE DYCKER

KEN DE DYCKER

 

Considérés avec les Américains comme les principaux rivaux des Français, les Belges et les Britanniques vont malheureusement débarquer à Ernée diminués.

Côté Belge, les blessures de Clément Desalle et Kevin Strijbos ont contraint Joël Smets le sélectionneur à rappeler Ken De Dycker qui a très peu roulé cette saison des suites d’une blessure.

Et le malheur des belges continue !

Jeremy Van Horebeek sera le pilier de l’équipe, mais la blessure de Julien Lieber aux Etats Unis,le jeune Belge a chuté aux essais et s’est blessé à la hanche, peut entrainer son forfait et son remplacement de dernière minute à Ernée !

Les Britanniques ont eu peur quand Shaun Simpson s’est retrouvé au sol au départ de la première manche du GP des Etats Unis !

Il pourrait ne pas être à 100% ce weekend aux côtés de ses équipiers Dean Wilson et Max Anstie.

Une course d’équipe

PASCAL FINOT, ENTRAÎNEUR, AVEC MUSQUIN ET PAULIN

PASCAL FINOT, ENTRAÎNEUR, AVEC MUSQUIN ET PAULIN

 

Le Motocross est un sport individuel par excellence.

Dans la quasi totalité des équipes les trois pilotes défendent des intérêts différents du fait des contrats qu’ils ont avec constructeurs et teams, mais ce weekend il s’agit de faire cause commune et de partager dans l’intérêt de leur pays.

Côté Français, une forte cohésion existe pour tenter d’accrocher un troisième titre mondial par équipe après ceux acquis en 2001 et 2014.

Rappelons au passage que chaque équipe possède un joker, puisque samedi lors des qualifications comme dimanche lors des courses un résultat sera ôté au moment du décompte final.

Deux des trois résultats du samedi seront retenus, et cinq des six résultats du dimanche décideront du nom des vainqueurs.

Un gros programme

ROMAIN FEBVRE

ROMAIN FEBVRE

 

Les pilotes prendront la piste samedi matin pour les premiers essais.

Une séance par catégorie – MXGP, MX2 et Open – et l’après midi se disputeront les trois manches qui permettront a dix neuf nations de se qualifier pour l’épreuve du dimanche.

La vingtième nation sera celle qui s’imposera dans la « consolante » du dimanche matin, réservée aux équipes n’ayant pas terminé parmi les dix neuf meilleures.

Enfin dimanche après midi trois courses sont au programme, regroupant à chaque fois pilotes de deux catégories : MXGP + MX2, MX2 + Open, MXGP + Open.

Et c’est en retenant les cinq meilleurs des six résultats que l’on connaitra le nom de l’équipe victorieuse, tout simplement !

 

ERNÉE LIEU MAGIQUE PAR EXCELLENCE

ERNÉE LIEU MAGIQUE PAR EXCELLENCE

 

Voilà, maître Pascal a parlé.

Je regrette que les imbéciles qui décident des dates en début d’année aient collé un GP à dache la semaine avant le Moto Cross des Nations, risquant de priver le spectacle de certains de ses acteurs principaux.

Cela dit, toutes les fédés font la même connerie, en foot ou en rugby les joueurs arrivent en mondial sur les rotules.

Bon, la France défie le monde entier, à vous d’aller l’encourager, et surtout de vivre un moment rarissime !

Même si vous n’êtes pas branché ou initié motocross, c’est un spectacle qui mêle une extrême violence et une fabuleuse précision de pilotage, du grand art.

Ernée est entre Laval et Fougères,  les détails sur les itinéraires, les horaires, les tarifs de billetterie, l’histoire du club, bref tout ce qu’il faut savoir est sur http://www.mxon2015.fr/

Liste des participants sur

http://docs.mxgp.com/tvinfo/2015_Monster_Energy_MXoN_EntryList.pdf

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI ET PASCAL HAUDIQUERT

PHOTOS MEDIACROSS ET ORGANISATION

 

 

 

 

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis