WSBK 2016 : APRILIA NE COURRA PAS 2016 EN TEAM OFFICIEL

JORDI TORRES SOUCIEUX, NORMAL

JORDI TORRES SOUCIEUX, NORMAL

 

On sait qu’Aprilia, marque italienne, a été championne du monde en 2014 avec le Français Guintoli. Elle a fait aussi les grandes heures de cette discipline avec Max Biaggi (même si la marque reine du WSBK reste, et de loin, Ducati). Aprilia fait son retour officiel cette année 2015 en Moto GP avec une moto de transition, qui deviendra un vrai proto usine en 2016 et le budget de ce genre d’opération est juste pharaonique.

Or, même si Aprilia est membre d’un énorme groupe industriel, Piaggio en l’occurrence, elle doit se contenter de la portion congrue et le Moto GP absorbera en 2016 la totalité de son budget sportif.

 

LE BUDGET MOTOGP VA TOUT MANGER

LE BUDGET MOTOGP VA TOUT MANGER

 

Donc les motos de WSBK seront à disposition, et courront sous les couleurs d’un team privé, à condition de trouver le financement, car même si les motos vont coûter peanuts, le coût d’une saison en WSBK est colossal.

Nos confrères italiens prétendent que Romano Albesiano, le boss de la compète chez Aprilia, aurait une touche avec un groupe allemand, 3C, spécialisé dans le carbone à destination de l’aéronautique, qui court en Superbike allemand (IBM) avec Ducati mais voudrait débarquer sur un championnat mondial.

Mais pour l’instant ce sont des discussions, l’avenir des RSV 4 est un fond de garage…

 

GARAGE? DOMMAGE!

GARAGE? DOMMAGE!

 

Il se dit aussi de l’autre côté des Alpes que l’annonce de l’arrivée de Yamaha avec Guintoli et Lowes comme pilotes est imminente, mais que Suzuki se pose aussi des questions, puisque son team support Crescent passerait avec armes et bagages chez Yamaha…

Suzuki et Aprilia ne seraient pas en grille ? Clairement, avec la diminution des effectifs en Moto GP, la symbiose que voulait instituer la DORNA entre les protos du Moto GP et les motos dérivées de série du WSBK, c’est gros échec. Ou c’est voulu, disent les mauvaises langues…

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

gilles