LA RED BULL RENAULT DE KVYAT VEDETTE DE LA SECONDE SESSION LIBRE À SINGAPOUR !

F1 2015 SINGAPOUR  RED BULL RENAULT de RICCIARDO
 F1 2015 SINGAPOUR La RED BULL RENAULT de DANIIL KVYAT


F1 2015 SINGAPOUR La RED BULL RENAULT de DANIIL KVYAT

 

 

Alors que les deux Mercedes avaient et comme elles en ont pris maintenant l’habitude depuis deux saisons,  survolé la première séance matinale, ce vendredi après-midi, les flèches d’argent, sont incroyablement rentré dans le rang, n’occupant que de bien modestes quatrième et septième places de la deuxième session des libres !

Et, plus surprenant ce ne sont pas, ni une Ferrari, ni une Williams-Mercedes qui  se retrouvent en haut de la feuille des temps, le chrono de référence revenant à l’une des Red Bull-Renault… celle du jeune Russe Daniil Kvyat !

On aura bien l’occasion ce samedi de vérifier ce qui ressemble un peu à une mascarade, histoire d’allécher le public… car nul ne doute que les Mercedes se baladeront lors des qualifications.

Une autre certitude, grâce aux modifications apportées sur la piste et le nouveau tracé de certaines courbes – depuis le virage n°10 jusqu’au n°13 – les chronos établis ce vendredi sur le circuit de Marina Bay, ont été les plus rapides jamais observés depuis huit ans que se produit la Formule 1 à Singapour.

 

 F1 2015 SINGAPOUR DANIIL KVYAT RED BULL RENAULT


F1 2015 SINGAPOUR DANIIL KVYAT RED BULL RENAULT

 

La référence du jour est l’œuvre de Daniil Kvyat qui, au volant de sa Red Bull chaussée des pneumatiques P Zero Rouge extra-tendres, a fixé le meilleur chrono en 1’46’’142 (performance à comparer avec le temps de 1’47’’490 réalisé lors des EL2 l’an passé).

Témoin de la faiblesse des écarts aux avant-postes, le trio de tête n’est séparé que d’un petit dixième de seconde à l’issue de la séance.

S’agissant d’un tracé urbain qui emprunte les routes utilisées par les automobilistes pendant le reste de l’année, le revêtement était encore relativement « vert », en particulier durant les EL1, ce qui provoqua une évolution des conditions supérieure à la normale.

Grâce à la gomme déposée sur l’asphalte, les pilotes ont ensuite pu élever leur niveau de jeu lors de la seconde session des libres, en dépit des quelques gouttes de pluie qui se sont abattues sur Singapour.

Le fruit de l’extrême humidité ambiante, qui fut cependant sans conséquence sur le déroulement des essais.

Comme toujours sur ce tracé, les températures de piste ont diminué au fil des deux sessions, et celles rencontrées dans la seconde préfigurent les conditions que rencontreront les concurrents, dimanche, lors du Grand Prix.

Les teams profitèrent en effet de ce roulage nocturne, organisé entre 21h30 et 23h00, pour évaluer le comportement de leurs enveloppes.

 

 F1-2015-SINGAPOUR-MERCEDES-LEWIS-HAMILTON


F1-2015-SINGAPOUR-MERCEDES-LEWIS-HAMILTON

 

Une fois n’est pas coutume, et bien qu’elles se soient révélées de loin, les plus rapides de la séance matinale, aucune Mercedes, incroyablement  ne figure finalement dans le trio de tête du jour !

Hamilton pointant au … 4éme rang, cependant que Rosberg, n’apparait lui qu’en … septième position !!!

Bizarre… vous avez dit bizarre !!!

Chaque team a en effet concentré ses efforts sur un programme destiné à simuler les performances en course afin de définir la meilleure stratégie possible.

L’écart de performance entre les deux mélanges de gomme est actuellement d’environ 1’’5 à 1’’6 au tour, mais ces valeurs seront amenées à se résorber, ce samedi, à mesure que la gomme se déposera sur la piste.

Quoiqu’il en soit, les pilotes Mercedes  domineront logiquement la session des qualifications, s’étant visiblement essentiellement contenté de procéder aux ultime réglages à l’occasion de la seconde séance après avoir surclassé la concurrence en matinée !

Nul n’est dupe…

Les Mercedes sauf catastrophe – panne ou accident, retrouveront la pole et la 1ére ligne ce samedi !

Concernant les séances du jour, Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, indiquait :

« Nous avons rencontré les conditions auxquelles nous nous attendions à Singapour, avec un revêtement encore « vert » et glissant qui évolue très rapidement. L’écart de performance entre les deux mélanges est également conforme à nos prévisions, ce qui laisse libre cours à différentes options stratégiques en vue d’une course qui s’est toujours révélée imprévisible. Nous sommes par ailleurs ravis de constater qu’une nouvelle procédure de contrôle des pressions pneumatiques a été instaurée et communiquée à toutes les équipes. C’est très important pour éliminer toute éventuelle zone d’ombre. »

 

François LEROUX

Photos : TEAM et PIRELLI

 

LE CLASSEMENT DE LA SECONDE SESSION LIBRE VENDREDI

 

1- Daniil Kvyat (Red Bull RB11-Renault) en 1’46″142  (34 tours)

2 – Kimi Raikkonen (Ferrari SF15-T) en 1’46″181 (34)

3 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB11-Renault) en 1’46″256 (29)

4 – Lewis Hamilton (Mercedes W06) en 1’46″479 (33)

5 – Sebastian Vettel (Ferrari SF15-T) en 1’46″487 (35)

6 – Sergio Perez (Force India VJM08-Mercedes) en 1’46″487 (35)

7 – Nico Rosberg (Mercedes W06) en 1’46″781 (34)

8 – Fernando Alonso (McLaren MP4/30-Honda) en 1’46″959 (26)

9 – Nico Hulkenberg (Force India VJM08-Mercedes) en 1’47″427 (32)

10 – Max Verstappen (Toro Rosso STR10-Renault) en 1’47″427 (32)

11 – Felipe Massa (Williams FW37-Mercedes) en 1’47″684 (28)

12 – Felipe Nasr (Sauber C34-Ferrari) en 1’47″755 (26)

13 – Marcus Ericsson (Sauber C34-Ferrari) en 1’47″795  (33)

14 – Jenson Button (McLaren MP4/30-Honda) en 1’47″888  (28)

15 – Carlos Sainz (Toro Rosso STR10-Renault) en 1’48″012 (23)

16 – Romain Grosjean (Lotus E23-Mercedes) en 1’48″096  (32)

17 – Valtteri Bottas (Williams FW37-Mercedes) en 1’48″118 (28)

18 – Pastor Maldonado (Lotus E23-Mercedes) en 1’50″094 (30)

19 – Alexander Rossi (Manor 04-Ferrari) en 1’56″739 (9)

20 – Will Stevens (Manor 04-Ferrari) en 1’59″932 (3)

 

F1 Sport

About Author

gilles