MOTOGP 2015 À MISANO : ZARCO, BASTIANINI, MARQUEZ VICTORIEUX

MIS 2 bastianini

BASTIANINI PREMIÈRE VICTOIRE EN GP ET CHEZ LUI !

 

Voilà un dimanche qui commence en triomphe et en liesse pour le public énorme qui est venu assister au GP de San Marino à Misano Adriatico. Joie parce que son pilote chéri, surnommé la « bestia » par les journalistes de la botte, Enea Bastianini, qui avait décroché la pole la veille,  gagne ce GP « a casa ».

Quand retentit le « Fratelli d’Italia », le jeune champion, aux cheveux multicolores savoure longuement.

C’est sa première victoire, il est second au classement général, 55 points derrière Kent, à qui d’ailleurs il a repris un paquet de billes sur ce seul GP.

Tutto bene…

Qui plus est il est originaire de Rimini, tout à côté du circuit, un vri grand triomphe.

Pour décrocher son premier pompon, il a fait la course absolue, en bagarre avec Oliveira et Antonelli, autre pilote italien,.

La « bestia » est parti en tête, devant Fenati et Antonelli, trois ritals devant, on imagine le délire dans les gradins !

Kent est d’une discrétion absolue, vers la sixième position, que va lui ravir Alexis Masbou, qui avait pourtant mal commencé le week end.

Masbou terminera sept.

Kent, qui, comme en essais, est sorti des limites « légales » de la piste a été condamné à reculer d’une place.

Il ya eu un moment quatre Italiens dans les cinq premiers !

Superbe GP.

Mais Oliveira est venu mettre tout ce beau monde d’accord en prenant la tête, durant plusieurs touts, puis il y aura des une-deux avec Bastianini.

Dans le dernier tour, Bastianini qui est parti en pneu tendre à l’avant parvient à passer Oliveira, le podium ne sera pas 100% italien mais une première victoire en GP à quelques pas de la demeure familiale, ça le fait « molto bene ».

Arrivée, Bastianini, Oliveira, Antonelli, Fenati, Binder, Kent, Masbou.

 

Résultat Moto3 Misano 2015

http://resources.motogp.com/files/results/2015/RSM/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_804ee7d9

Classement général Moto3 après Misano 2015.

http://resources.motogp.com/files/results/2015/RSM/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_6b310023

 

MOTO2 : ZARCO TROIS SUR TROIS !

 

Non seulement Zarco a maintenant battu tous les records des pilotes français sur une seule saison, mais il se met à enfiler les victoires comme des perles, à la mode d’un Doohan, d’un Rossi grande époque, ou plus récemment d’un Marquez!

Arnaud Vincent et Alain Michel avaient cinq victoires au compteur l’année de leurs titres.

Johann est à six.

Sur ce GP de Misano Johann partait en pole, mais ses chronos étaient proches, au millième, de l’Espagnol Rins et en effet, durant la première partie du GP, il a dû se battre avec Rins et aussi avec Aegerter qui avait pris le commandement.

Il eût été logique que Johann pense un peu au titre, Aegerter n’est pas dangereux au classement général, et Rins est certes deuxième mais à un univers de points…

Mais non, quand on est pilote, la pire des choses que l’on puisse faire est d’assurer, le pied du pilote, le fantasme c’est passer les damiers en premier et point barre!

Et devant lui, quand Rins essaie de prendre Aegerter, ils s’accrochent et vont au tas tous les deux!

Et Zarco est donc en tête, avec une vraie intelligence de course, ne pas aller à la bagarre tout de suite avec les excités.

Du coup, derrière Johann, ce sont Rabat et Nakagami qui s’expliquent, avec quatre secondes dans la vue.

Zarco engrange une troisième victoire d’affilée en trois courses!

Et c’est la sixième cette année, la Marseillaise aura donc été jouée en Angleterre et en Italie..

Bravo Johann et merci pour ces moments!

 

Résultat Moto2 Misano 2015

http://resources.motogp.com/files/results/2015/RSM/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_c7d371bf

Classement général Moto2 après Misano 2015

http://resources.motogp.com/files/results/2015/RSM/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_1eade5a6

MOTOGP 2015 À MISANO : MARQUEZ FORMIDABLE GUERRIER ! BAZ QUATRE!

 

Rossi et Lorenzo sont en pneu dur à l’avant, medium à l’arrière, Marquez est en medium à l’avant.

Durant le warm up du matin, Marquez a enfin réussi à faire le meilleur temps d’une session.

Le ciel est menaçant mais on roule sur le sec.

Il ya 92000 spectateurs, un record,  et je ne vais pas vous répéter ce qu’ils attendent.

Comme prévu, Lorenzo est parti devant, Marquez dans ses roues, Rossi suit et est attaqué par Pedrosa.

Et c’est à ce moment que le drapeau blanc est agité, les pilotes peuvent repasser par les stands, où ils changeront de moto pour repartir en pneus pluie.

En fait, pas de bagarre Lorenzo/Marquez, pas en début de course en tous cas, les quatre pilotes les plus prestigieux au monde sont proches mais en ligne de file.

Et au troisième tour, les Honda attaquent, chacun son bleu.

Rossi a superbement réagi, il est franchement troisième mais pas largué par les deux devant.

Marquez s’accroche au pneu AR de Lorenzo qui contre en battant le record du tour.

On roule à quasiment 300 km/h, en slicks, sur une piste humide !

Drapeau blanc à croix de Saint André Rouge, course humide déclarée.

 

PIOGGIA, LA PLUIE!

PIOGGIA, LA PLUIE!

La pluie tombe !

Pedrosa et Iannone se font un joli duel, les stands sont prêts pour les changements de moto.

Lorenzo, Marquez et Rossi sont ensemble, le reste du monde est à dache, on rentre aux stands, sauf les premiers…

C’est Dovizioso, qui est resté en slicks, qui passe devant tout le monde.

Dovi décide de changer de moto…

Marquez passe Lorenzo, Rossi est trois, c’est de la folie !

On change de moto, on est en pneus pluie.

Mais il est possible que la piste sèche vite…

Marquez est large, Lorenzo passe.

Rossi est trois mais à trois secondes, sur une piste mouillée…

Il les remonte bien sûr….

Ils sont tous en pluie soft, si la piste sèche vite, les pneus vont partir en en lambeaux.

Les trois pilotes sont dans un mouchoir, tension considérable dans les stands et dans les gradins.

Marquez rate son dépassement et Rossi le passe, il est au cul de Lorenzo !

Il reste quatorze tours.

Le quatrième est encore Petrucci, décidément excellent sur piste mouillée, c’est le club des grands ça !

Par endroits, la piste sèche, Rossi ne lâche pas Lorenzo, géant !

Marquez est un peu largué.

Douze tours du bout, le public est debout, Rossi est devant, il a passé Lorenzo !

 

LA MARÉE JAUNE A TREMBLÉ DE BONHEUR

LA MARÉE JAUNE A TREMBLÉ DE BONHEUR

 

Dans les stands, Agostini est là et apprécie.

Les pneus se dégradent, Marquez rentre et change une nouvelle fois de moto, il ressort quatre.

Yamaha ordonne à Lorenzo et Rossi de rentrer, Rossi se retourne pour voir l’écart, Lorenzo rentre et change de moto.

Rossi fait un tour de trop, il perd du temps, il rentre enfin.

C’est à ce moment que Lorenzo chute, furieux, une toile énorme mais il est debout, là c’est le titre qui va être en jeu…

Mais Rossi a vraiment perdu trop de temps.

Il est cinq, derrière Marquez, Smith, Baz, Redding !

Loris Baz qui va finir devant Rossi!

 

LORIS BAZ A FAILLI MONTER SUR LE PODIUM!

LORIS BAZ A FAILLI MONTER SUR LE PODIUM!

 

Alors certes, comme les presque cent mille spectateurs de Misano, déception que Rossi n’ait pu prendre magistralement 25 points mais pour nous, voir Baz devant Rossi est une superbe surprise!

Même si Loris est conscient que tandis que chez les autres ça paniquait grave, chez lui, tout s’est passé comme un rêve!

Loris: « C’est juste incroyable! 4ème du « scratch »! J’avais les larmes aux yeux dans les deux derniers tours! . Une course ou il fallait être rapide sur le sec et sur  le mouillé et par-dessus tout, faire les bons choix! Mais derrière il y a aussi tous mes mécanos qui ont fait un travail de dingues dans le stand pour ces deux arrêts! Oui, franchement sept secondes pour enlever deux couvertures chauffantes, démarrer la seconde moto, enlever les béquilles et être prêt à faire le changement de moto, c’est dingue!!!! Me faire partir avec les bon pneus après le deuxième arrêt!!! Merci à tous!!! Merci aussi à vous tous qui croyez en moi!!!!  »

Rossi ne gagnera pas le GP.

Loin de là!

Mais je me demande si sa seule obsession ne serait pas Lorenzo.

Quand il se retourne, il vérifie juste que son coéquipier et ennemi est à à l’arrache.

Ensuite, mais il s’est fait avoir tout seul, cette machine à gagner qu’est Lorenzo est allé au gravier.

Du coup Rossi ne gagne pas autant de points qu’il l’aurait pu mais peut être qu’il s’en fout.

 

 

Ce qu’il dit à l’arrivée: « Il est vrai que le championnat est beaucoup plus important que remporter cette course, c’est notre principal objectif. Malheureusement pour lui, Jorge a chuté et j’ai pu prendre onze points de plus. C’est bon pour le championnat mais c’est dommage que je manque le podium parce que je voulais arriver dans le Top 3 ici devant tous les spectateurs. La course a été bizarre et lorsqu’on doit s’arrêter aux stands, dans ce cas-là deux fois, il faut avoir de la chance et rapidement évaluer la situation. La cinquième place est un bon résultat et nous sommes optimistes pour la prochaine course en Aragón. Il reste cinq courses, Jorge est malheureusement capable de toutes les remporter et Márquez est toujours fort, il y a donc encore beaucoup de points pour lesquels il faudra se battre. Aragón est toujours une piste difficile pour moi mais nous avons récemment fait un test là-bas et mes chronos n’étaient pas mauvais. Nous essaierons de faire une bonne course et de finir sur le podium. »

Du coup, Marquez est seul devant, très loin devant tout le monde, superbement joué !

C’est sa première victoire ici en Moto GP.

 

MARQUEZ N'AVAIT JAMAIS GAGNÉ MISANO EN MOTOGP

MARQUEZ N’AVAIT JAMAIS GAGNÉ MISANO EN MOTOGP

 

Derrière lui, Bradley Smith est deux, Redding passe Baz, Rossi va payer cher son tour de trop et rester cinq.

Mais il va prendre des points à Lorenzo, c’est tout ce qui l’intéresse.

Dommage, la rumeur du public de Misano quand son héros passe en tête, largue Marquez et Lorenzo est colossale, triomphale.

Pas de triomphe à l’arrivée, enfin moins que prévu, mais il est toujours en tête du mondial, avec 23 points d’avance sur Lorenzo.

Et après tout, un géant neuf fois champion du monde ne raisonne évidemment pas en  tifoso mais en champion du monde…

Du coup Redding est sur le podium !

Lui aussi doit avoir eu les larmes aux yeux dans les derniers tours.

Battre Rossi chez lui!

Aujourd’hui, pour Loris et Scott, le roi n’était pas leur cousin!

Chapeau.

 

Résultat Moto GP 2015 à Misano

 http://resources.motogp.com/files/results/2015/RSM/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_6e9fdb5b

Classement général Moto GP 2015 après Misano

http://resources.motogp.com/files/results/2015/RSM/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_4cae0da1

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis