AU RALLYE D’AUSTRALIE, LA POLO D’OGIER LEADER AVEC… 3/10 éme SUR LA DS3 DE MEEKE ! INIMAGINABLE

WRC 2015 La POLO WRC de Seb OGIER et Julizn INGRASSIA.

 

 WRC 2015 AUSTRALIE- AMBIANCE sur le Rallye. En tête de la course


WRC 2015 AUSTRALIE- AMBIANCE sur le Rallye. En tête de la course

 

 

Géant, hallucinant, incroyable.

Tout simplement IMPENSABLE ET INIMAGINABLE.

Même pas en rêve!

Et pourtant…

Faites vos jeux…

À cinq spéciales de l’arrivée… Le dernier carré se tient dans un mouchoir…

 

 WRC 2015 La POLO WRC de Seb OGIER et Julizn INGRASSIA.


WRC 2015 La POLO WRC de Seb OGIER et Julizn INGRASSIA.

 

Plus que 68.76 km de chronos, et ils sont encore quatre à pouvoir gagner le Rallye d’Australie, dont les trois pilotes Volkswagen : Ogier (1er), Latvala (3e) et Mikkelsen (5éme)

Seul pilote n’appartenant pas au Team allemand et à pouvoir lui aussi triompher, le Britannique Kris Meeke de l’écurie Française Citroën toujours second au classement provisoire au soir de la deuxième journée !

 

WRC-2015-AUSTRALIE-DS3-de-MEEKE

WRC-2015-AUSTRALIE-DS3-de-MEEKE

 

Cinquième changement de leader depuis le début, la paire Ogier-Ingrassia, à pris la tête in-extremis après la dernière ES de la journée

Et… 3/10 éme de seconde séparent les deux premiers, avec le quatuor de tête en moins de 10’’ !

Quel final ! Quel suspense !

Alors qu’il reste moins de 70 km de course  ce dimanche matin (la nuit prochaine en Europe), quatre équipages – dont les trois Volkswagen – peuvent encore prétendre remporter cette dixième manche du Championnat du monde des Rallyes.

Après 242.60 km chronométrés sur un total de 311.36 km, les nouveaux leaders, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, ne précèdent la très performante DS3 Citroën des Britanniques Kris Meeke et Paul Nagle que de trois dixièmes de seconde !

 

WRC-2015-La-POLO-de-LATVALA-ANTTILA

WRC-2015-La-POLO-de-LATVALA-ANTTILA

 

Les deux autres paires de Volkswagen restent elles aussi à portée de tir : Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila sont troisièmes à 2’’3 et Andreas Mikkelsen-Ola Fløene quatrièmes à 9’’1.

Autrement dit à la veille du but, rien n’est joué !

Les deux premières journées du Rallye d’Australie ont conduit à un final à suspense, digne d’un bon polar. La succession de pistes rapides, sur lesquelles les premiers ont balayé le sable pour les suivants, et de tronçons en forêt, générateurs de poussière, a, chaque fois, redistribué les cartes. En l’espace de douze épreuves spéciales depuis vendredi, il y a déjà eu, rappelons-le, cinq changements de leader !

Dire que la situation est serrée en tête est un euphémisme : l’étroite marge de trois dixièmes de seconde, arrachée in-extremis par Sébastien Ogier dans la dernière spéciale (Valla II, en nocturne) n’équivaut finalement qu’à 8,61 mètres, soit deux longueurs de Polo R WRC. Rapportée au parcours effectué jusqu’ici, ces trois infimes dixièmes ne représentent en fait que 0.004% du total !

 

WRC-2015-AUSTRALIE-DS3-CITROEN-de-KRIS-MEEKE-Paul-NAGLE

WRC-2015-AUSTRALIE-DS3-CITROEN-de-KRIS-MEEKE-Paul-NAGLE

 

KRIS MEEKE DANS LE MATCH POUR LA GAGNE !

 

En restant en tête du rallye jusqu’au coucher du soleil et en résistant à leurs rivaux à travers la nuit et la poussière, Kris Meeke et Paul Nagle sont en course pour un grand résultat en Australie.

Le Britannique et sa DS 3 WRC pointent en deuxième position avant la dernière journée, à seulement 0,3 seconde du leader !

Contraints d’ouvrir la route aujourd’hui, Stéphane Lefebvre et Stéphane Prévot ont encore engranger de l’expérience à bord de la seconde voiture du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team.

Leader du Rallye d’Australie vendredi après-midi, Kris Meeke avait dû céder la première place à Jari-Matti Latvala dans le dernier chrono de la première journée… L’histoire s’est répétée aujourd’hui. Le pilote du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team s’était à nouveau porté en tête du classement général dès la première spéciale du samedi.

Dans les 50,80 kilomètres de Nambucca, Kris Meeke avait repris l’avantage en devançant Jari-Matti Latvala de 4,6 secondes, même si l’option de partir avec des pneumatiques Michelin tendres n’était pas optimale. Dans Valla, puis le second passage dans Nambucca, le Britannique s’accrochait à sa position en contrant le retour de Sébastien Ogier.

Mais dans l’ultime test, disputée de nuit, Kris Meeke était gêné par la poussière en partant du septième rang. Et tandis que les trois premiers à s’élancer amélioraient leurs performances du premier tour, tous les autres concurrents laissaient échapper des secondes pleines, sans visibilité.

Au terme de la deuxième journée, Kris Meeke occupait la deuxième place du classement à seulement 0,3 seconde du leader Sébastien Ogier. Les quatre premiers terminaient l’étape regroupés en 9,1 secondes.

 

 WRC-2015-AUSTRALIE-STEPHANE-LEFEBVRE-DS3


WRC-2015-AUSTRALIE-STEPHANE-LEFEBVRE-DS3

 

De retour en course après avoir manqué les derniers kilomètres de l’ES8, Stéphane Lefebvre réalisait un sans-faute aujourd’hui. En faisant la trace, il continuait son apprentissage avec la DS 3 WRC dans des conditions très difficiles et se plaçait ce soir en quatorzième position.

 

 WRC 2015 La POLO de MIKKELSEN FLOENE


WRC 2015 La POLO de MIKKELSEN FLOENE

 

LE FILM DU RALLYE

 

ES9 – Nambucca 1 (50,80 km) – Reparti en Rally2, Stéphane Lefebvre ouvrait la route ce matin. Il continuait son apprentissage en faisant la trace. Meilleur temps pour Hayden Paddon, le dixième à s’élancer, devant Andreas Mikkelsen, Ott Tänak et Kris Meeke. Kris récupérait ainsi la première place du classement général. Lorenzo Bertelli s’arrêtait à cause d’un problème mécanique.

ES10 – Valla 1 (7,94 km) – Nouveau meilleur temps pour Hayden Paddon devant Ott Tänak et Jari-Matti Latvala. À mi-journée, Kris Meeke conservait la première place du classement avec 2,3 secondes d’avance sur Latvala et 3,9 secondes d’avance sur Ogier. Stéphane Lefebvre signait le dixième temps.

ES11 – Nambucca 2 (50,80 km) – Second passage dans la plus longue spéciale du rallye et meilleure performance pour Sébastien Ogier, juste devant Kris Meeke et Andreas Mikkelsen. Les quatre premiers du classement restaient groupés en 7,1 secondes. Stéphane Lefebvre remontait au quatorzième rang.

ES12 – Valla 2 (7,94 km) – Le Collège des Commissaires donnait cinq minutes d’écart entre chaque concurrent pour laisser la poussière retomber entre chaque passage. Les trois premiers à s’élancer amélioraient leurs temps du premier passage. À partir d’Andreas Mikkelsen, les conditions devenaient plus difficiles et chaque pilote perdait du temps. Avec le scratch, Sébastien Ogier récupérait la première position du classement général devant Kris Meeke. Huitième temps pour Stéphane Lefebvre.

 

 

PAROLES DE PILOTES

Sébastien Ogier (F) WRC Rallye d' Australie 2015

Sébastien Ogier  –  WRC Rallye d’ Australie 2015

 

Sébastien Ogier :

« Dans ces conditions difficiles, je ne m’attendais pas à être en tête au terme du deuxième jour. Raison de plus pour être vraiment très content de ne plus partir devant le dernier jour ! Et encore, heureusement que Stéphane Lefebvre, reparti sous le régime Rally2 ce matin, roulait devant moi aujourd’hui. Cela m’a bien aidé, notamment cet après-midi, car j’ai pu me guider sur ses traces. Ce qui m’a servi aussi ce matin, c’est notre choix de pneus. Nous avons été bien avisés de mixer gommes dures et gommes tendres. Pour l’équipe, cela sent bon le titre constructeurs désormais. Avec Julien, nous aimerions bien concrétiser nous aussi. C’est envisageable si nous terminons devant Jari-Matti, mais le mieux serait encore de gagner. C’est notre objectif dimanche. Cela va être excitant, c’est certain. »

 

 WRC-2015-AUSTRALIE-KRIS-MEEKE.


WRC-2015-AUSTRALIE-KRIS-MEEKE.

 

Kris Meeke :

« Après deux jours de course, nous sommes à 0,3 seconde du leader. Pour être honnête, nous avons fait une erreur en choisissant de pneus tendres ce matin. Je suis néanmoins très satisfait de ma seconde boucle avec un bon temps dans la longue spéciale. Je vais faire de mon mieux demain, même si je sais que ce sera difficile.

 

 WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-JARI-MATTI-LATVALA-FX-DEMAISON

WRC-2015 – VW-POLO-WRC-Jari -MattiLATVALA et François Xavier DEMAISON

 

Jari-Matti Latvala :

« Même après deux jours de course, nous sommes encore quatre dans un mouchoir de poche. Tout va se jouer demain. Nous avons fait ce qu’il fallait pour être en mesure de nous battre pour la victoire. Après avoir conquis la première place hier soir, ce samedi n’a pas été notre jour à 100%. Je n’ai jamais réussi à trouver le bon rythme au cours des deux passages dans la longue ES de Nambucca. J’espérais faire beaucoup mieux dans ce chrono. Non pas que la prestation ait été mauvaise dans l’ensemble, mais… Quoi qu’il en soit, nous allons vivre un épilogue à suspense dimanche. Et je ne suis pas là pour finir deuxième. »

 

 WRC-2015-VW-ANDREAS-MIKKELSEN-


WRC-2015-VW-ANDREAS-MIKKELSEN-

 

Andreas Mikkelsen :

J’ai refait un peu de terrain perdu et j’ai réduit l’écart au classement général. Mais j’ai lâché quelques secondes dans la dernière spéciale de nuit. Mes phares étaient réglés un peu trop bas, et avec la poussière en suspens dans les bois, j’ai eu du mal à trouver les bons repères de freinage. Dans ce contexte, pas facile de faire des temps. Mais nous sommes toujours dans le coup, et nous n’allons rien lâcher. C’est encore une grosse journée de rallye qui nous attend demain. Nous comptons bien la mettre à profit. Tout est encore possible. »

 

WRC-2015-AUSTRALIE-STEPHANE-LEFEBVRE.

WRC-2015-AUSTRALIE-STÉPHANE-LEFEBVRE.

 

Stéphane Lefebvre :

« Je découvre ! En ouvrant la route, les spéciales étaient très glissantes. Ce matin, l’adhérence était constante. J’ai pu m’y habituer et adapter mon pilotage. Au second passage, le grip changeait tout le temps. Je me suis fait des frayeurs qui n’étaient pas dues à un excès d’optimisme, mais juste à la gestion de ces différences de revêtement. Ce n’était pas facile, mais je suis content de ma journée. »

 

 WRC 2015 VW POLO OGIER et Jost CAPITO.


WRC 2015 VW POLO OGIER et Jost CAPITO.

 

Quant au patron de l’équipe VW Motorsport, Jost Capito, lui, il expliquait :

« S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à nos pilotes, c’est de ne pas se livrer à fond. Depuis le tout premier mètre de course et jusqu’à maintenant, ils ont tout donné pour tenter de compenser le handicap d’ouvrir la route. C’est une sacrée performance sur le plan sportif! A force de courage et de hargne, ils se sont maintenus en position de vainqueurs potentiels avant la dernière journée. Cela va être palpitant jusqu’à la dernière seconde. Notre objectif de remporter les trois titres à trois rallyes de la fin est toujours d’actualité à la veille de l’épilogue. Toutefois, si nous voulons avoir quelque chose à fêter ce dimanche, l’équipe doit maintenir le sans-faute qu’elle a accompli jusque-là. »

 

La dernière journée débutera ce dimanche dès 7h10 (UTC+10). Une première boucle de trois spéciales lancera le sprint final avant un passage par l’assistance et deux derniers chronos à 11h42 (Bucca Long / 21,95 km) et 13h08 pour la Power Stage télévisée (Wedding Bells / 9,23 km).

Le podium sera célébré à partir de 15h 00.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

LE CLASSEMENT GENERAL APRÈS LA SECONDE JOURNEE

 

  1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) 2h20:51.8
  2. Kris Meeke – Paul Nagle (DS 3 WRC) à 0.3
  3. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) à 2’’6
  4. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 9’’1
  5. Hayden Paddon – John Kennard (Hyundai i20 WRC) à 19’’4
  6. Ott Tanak – Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC) à 39’’1
  7. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 1’03.9
  8. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC) à 1’10.2
  9. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 3’15.1
  10. Nasser Al-Attiyah – Mathieu Baumer (Ford Fiesta RRC) à 8’30.4
  11. Stéphane Lefebvre – Stéphane Prévot (DS 3 WRC) à 14’09.2

 

MEILLEURS TEMPS

Jari-Matti Latvala, Dani Sordo et Sébastien Ogier 3, Hayden Paddon 2, Kris Meeke 1.

 

LEADERS

 

ES 1 à 3 : Dani Sordo

ES 4 à 7 : Kris Meeke

ES 8 : Jari-Matti Latvala

ES 9 à 11 : Kris Meeke

ES 12 : Sébastien Ogier

 

WRC

About Author

gilles