CHINA SILK ROAD RALLY. PETERHANSEL ET LE 2008 DKR PEUGEOT FILENT VERS LEUR 1ére VICTOIRE AU SCRATCH

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-le-2008-DKR-de-STEPHANE-PETERHANSEL

 

CHINA SILK ROAD RALLY PETERHANSEL et qDESPRES bien detendus apres l etape

CHINA SILK ROAD RALLY _ PETERHANSEL et DESPRES bien détendus après l’avant-dernière étape – Photo Eric VARGIOLU – DPPI

 

 

Stéphane Peterhansel impérial, en pole position pour la victoire demain…Et Cyril Despres assure le doublé des Peugeot boys !

Confirmant sur la totalité de ce CHINA Silk Road Rally, les progrès du 2008 DKR et dont l’évolution type 2016, va rouler ces prochains jours en essais sur les pistes sud Marocaines du côté d’Erfoud et les dunes de Merzouga, avec Carlos Sainz et aussi le duo Sébastien Loeb-Daniel Eléna !

Après avoir effectué plus de 5000 kms depuis le départ, ça sentait presque les vacances ce matin pour nous, avant de retrouver les concurrents tout près, peu avant l’arrivée de la spéciale du jour, longue de 161 kms, qui se terminait par la traversée d’un magnifique canyon où nous les attendions.

Pour eux, la route avait été un peu plus longue, étant donné qu’ils avaient  parcouru  142 kms pour rejoindre le départ de cette étape, assez rapide, disputée sur des pistes « mixtes » un peu sablonneuses, mais dures, qui et qui selon l’organisateur Hubert Auriol, avaient été bien « lissées » depuis l’année dernière,  les pilotes ayant bouclé la spéciale avec presque une heure de moins pour effectuer la même distance !

 

05 MONLEON HERNANDEZ KTM 450 2R during the 2015 China Silk Road rally, stage 12, from Dunhuang to Dunhuang on september 10th 2015, China. Photo Eric Vargiolu / DPPI

CHINA Silk Road Rally 2015 – MONLEON HERNANDEZ KTM 450 2R  Photo Eric Vargiolu / DPPI

 

En moto, après sa mésaventure de la veille où ol s’était trouvé nez à nez avec un véhicule de police en pleine spéciale, lui faisant perdre fort heureusement pour lui, seulement beaucoup de temps, l’Espagnol Monleon, avait à cœur de « remettre les pendules à l’heure », mais surtout de mettre un peu de distance entre lui et Su Wenmin, le second au général, pour  se mettre à l’abri d’une (autre) mauvaise surprise, avant l’arrivée finale en cette fin de semaine, histoire de finir sans pression aucune.

C’était chose faite à l’arrivée puisque le pilote KTM,  reléguait son plus proche poursuivant à un peu plus de six minutes, ce qui lui laissait une bonne marge au général de presque trente-deux minutes pour la prochaine et dernière étape !

Bonne stratégie de sa part et il se montrait  particulièrement content à l’arrivée :

« C’était encore une étape incroyable aujourd’hui… je me suis régalé, car ça roulait vite et le décor était sublime, surtout le canyon à la fin. Comme l’autre jour dans les dunes, comme j’étais à l’aise j’ai attaqué et j’en ai profité pour creuser l’écart. Je suis super content, surtout après la galère d’hier. »

Sans surprise les trois suivants étaient exactement les mêmes qu’au général, Monleon creusant également l’écart avec eux, mais cela n’a plus guère d’importance, car pour eux la « messe est dite » depuis plusieurs jours et sauf accident  toujours possible – on l’a vu avec Monléon hier – leurs positions au classement ne changeront plus avant l’arrivée, les écarts avec le premier, mais également entre eux, étant beaucoup trop importants pour maintenir un quelconque suspense à  ce niveau !

 

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-le-2008-DKR-de-STEPHANE-PETERHANSEL

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-le-2008-DKR-de-STEPHANE-PETERHANSEL

 

En voiture, étape « sans histoires » également, avec comme seule péripétie notable, la crevaison de Despres, qui l’a retardé et ne le fait occuper seulement que la 4ème place à l’arrivée.

 

 CHINA SILK ROAD RALLY LIU KUN et son PANDA ex MITSUBISHI.j

CHINA Solk Road Rally 2015 – LIU KUN – LIAO MIN – PANDA MRP11  Photo Eric Vargiolu  DPPI

 

En tête, le festival Peterhansel continue puisqu’il remporte de nouveau et haut la main sa septième victoire d’étape, avec presque 4’ d’avance sur Liu Kun, le 5ème au général et très e forme en cette deuxième semaine de course.

 

 CHINA SILK ROAD RALLY Christian LAVIEILLE -Jean Pierre GARCIN et leur HAVA Photo Eric Vargiolu / DPPI


CHINA SILK ROAD RALLY  2015 – Christian LAVIEILLE -Jean Pierre GARCIN et leur HAVA Photo Eric Vargiolu – DPPI

 

En troisième  position, belle performance de Christian Lavieille, qui pour une fois, n’a enfin connu, aucun pépin et bénéficiait d’un terrain adapté à sa voiture aujourd’hui, comme il nous le disait :

« Nous n’avons eu aucun souci avec la voiture, mais dans les étapes boueuses et dans les dunes, nos pneus nous ont causé quelques problèmes et nous ont handicapé… C’est dommage, car sur des pistes roulantes comme aujourd’hui, nous sommes très performants. »

C’était effectivement le cas et il ne ratait la seconde place de l’étape  que de pour sept petites secondes, alors que cette fois-ci, c’était au tour de Despres d’être victime de malchance puisqu’il crevait, perdant quelques précieuses  minutes dans l’affaire, ne terminant que quatrième.

Han Wei complétait le Top 5 de l’étape, sachant que l’on retrouve ces mêmes cinq pilotes aux cinq premières places du général, avec dans l’ordre Peterhansel, Despres, Han Wei, Lavieille et Liu Kun, chacun disposant d’une avance suffisante sur son poursuivant immédiat pour que le classement ne change plus, sauf accident bien sûr, la course n’étant pas une science exacte et, répétons-le, apportant parfois son lot de surprises…

 

CHINA SILK ROAD RALLY -Réunion de travail aprés l etape chez PEUGEOT

CHINA SILK ROAD RALLY -Réunion de travail après l’étape chez PEUGEOT

 

On ne le souhaite pas à ces pilotes et on leur donne rendez-vous pour la dernière étape, une boucle de 222 kms, avant d’en finir avec ce rallye qui a tenu toutes ses promesses et après la participation de l’équipe Peugeot cette année, pourrait donner des idées à d’autres constructeurs et Teams prestigieux !

C’est à souhaiter mais l’heure n’est pas encore aux bilans, alors à demain pour la suite et fin.

 

 CHINA-SILK-ROAD-RALLY-La-ville-de-DUNHUANG-by-night


CHINA-SILK-ROAD-RALLY-La-ville-de-DUNHUANG-by-night

 

Néanmoins la Chine étant un marché en pleine évolution-révolution, nul ne doute qu’à l’avenir, ce China Silk Road Rally pourrait bien devenir le futur rallye N°1 de la discipline, sachant qu’en Amérique du sud, les pays traversés par le Dakar  – Chili-Pérou) rechignent désormais à cher très cher, ASO !!!

Et, là les terrains de jeu ne manquent pas…

 

José CAPARROS

Photos : Eric VARGIOLU – DPPI

 

Le classement de l’étape auto

 

  1. Peterhansel: 1h 31’54
  2. Liu Kun: 1h 35’4
  3. Lavieille: 1h 35’56
  4. Despres: 1h 37’44
  5. Han Wei: 1h 38’43

Le classement de l’étape  moto

 

  1. Monleon Hernandez: 1h 48’57
  2. Su Wenmin:  1h 55’08
  3. Zhao Hongyi:  2h 01’08
  4. Zhou Tian: 2h 05’55
  5. Hu Aindong: 2h 09’50

 

Le classement général provisoire auto

 

  1. Peterhansel : 21h 01’39
  2. Despres à 33’14
  3. Han Wei à 50’36
  4. Lavieille à 58’14
  5. Ĺiu Kun à 1h 19’49

 

Le classement général provisoire moto 

 

  1. Monleon Hernandez : 26h 00’21
  2. Su Wenmin à 31’49
  3. Zhao Hongyi: à 3h 08’43
  4. Zhou Tian: à 3h 56’05
  5. Hu Aidong : à 4h 31’54
CHINA-SILK-ROAD-RALLY-Encore-plus-spectaculaire-dans-l-helico HAN WEI - PAN HONGYU - CHN - HAVAL HAVAL during the 2015 China Silk Road rally, stage 12, from Dunhuang to Dunhuang on september 10th 2015, China. Photo Eric Vargiolu / DPPI

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-Encore-plus-spectaculaire-dans-l’hélico  et au dessus du HAVAL de HAN WEI – PAN HONGYU – .Photo Eric Vargiolu – DPPI

 

 

GRAND CHINA Rally Sport

About Author

gilles