CHINA SILK ROAD RALLY 2015. DOUBLÉ DES 2008 DKR ET VICTOIRE DE DESPRES

CHINA SILK ROAD RALLY 2015 - CYRIL DESPRES la grosse attaque avec le 2008 DKR

 

 

CHINA SILK ROAD RALLY 2015 - CYRIL DESPRES la grosse attaque avec le 2008 DKR

CHINA SILK ROAD RALLY 2015 – CYRIL DESPRES la grosse attaque avec le 2008 DKR

 

Nouveau doublé Peugeot… mais avec la victoire pour Despres cette fois-ci !

Après 80 kms de spéciale, les concurrents s’élançaient donc ce matin pour une longue spéciale de 244 kms de pistes dures et rocailleuses, rapides, entrecoupées d’oueds sablonneux. Le temps était couvert mais sans pluie et cette fois-ci la météo n’allait avoir aucune incidence sur le déroulement de l’étape.

 

 CHINA-SOLKROAD-RALLY-2015-6-le-team-Red-Bull-KTMR2R-Star-avec-Zhao-Hongyi-et-Monleon-Hernandez-en-tête-du-classement-moto

CHINA-SOLKROAD-RALLY-2015-6-le-team-Red-Bull-KTMR2R-Star-avec-Zhao-Hongyi-et-Monleon-Hernandez-en-tête-du-classement-moto

 

En moto l’étape aurait pu être une simple formalité, avec les mêmes pilotes aux avant-postes et dans l’ordre (presque) habituel, à une « petite » différence près…

En effet, l’Espagnol Monleon,  alors qu’il menait la course, se retrouvait soudainement, face à face avec une voiture de police remontant la spéciale à contresens peu avant le CP 1!

Lancé à haute vitesse, le pilote KTM ne pouvait éviter l’accident et perdait de précieuses minutes (11’) avant de pouvoir, fort heureusement poursuivre la spéciale.

Il était commre on peut facilement l’imaginer, très, très remonté, à l’arrivée :

« C’est incroyable, cette voiture sortait de nulle part, près du CP 1, alors qu’il n’y a même pas de route à proximité ! Regardes j’ai déchiré mon pantalon et dû retaper un peu ma moto… J’ai failli tout perdre. »

Dans son malheur, il avait de la chance puisque la course aurait effectivement fort bien pu s’arrêter là et malgré le temps perdu, eu égard à sa confortable avance au général, le pilote de la KTM leader, conservait la tête sur son dauphin au général, Su Wenmin,  bien content pour sa part de gagner l’étape.

Derrière les positions semblent définitivement figées, sauf incident bien sûr,  Zhao Hongyi terminant 3ème alors qu’il dispose lui aussi, déjà d’une très large avance au général sur son poursuivant Zhou Tian, qui semble avoir jeté l’éponge pour un éventuel podium.

Loin derrière eux c’est toujours Hu Aidong qui est 5ème et premier quad, avec lui aussi une marge conséquente.

 

CHINA SILK ROAD RALLY 2015 le quarteron des PEUGEOT BOYS

CHINA SILK ROAD RALLY 2015 le quarteron des PEUGEOT BOYS

 

En voiture, l’équipe Peugeot réalisait de nouveau un doublé, à une différence près par rapport aux succès précédents, puisque cette fois, c’est Cyril Despres qui terminait en tête, Peterhansel ayant été victime d’une crevaison,  la première depuis le début de la course.

Il nous racontait :

« En venant chercher une trajectoire idéale, j’ai mordu un peu sur ce que je pensais être un talus de terre, amis il y avait une pierre qui a causé cette crevaison »

Malgré son succès, Despres était furieux à l’arrivée, ayant passé 190 kms dans la poussière de Ĺiu Kun,  sans pouvoir le dépasser, celui-ci semblant ne pas l’avoir vu, bien que sa voiture et comme toutes les autres, soit équipée d’un système Sentinel, qui signale instantanément au véhicule rattrapé, la présence d’un autre véhicule derrière lui !

Pour sa part ce dernier semblait se plaindre du même mal avec le concurrent 104, mais finalement toutes ces péripéties n’auront aucune incidence sur le classement général, ni viendront fausser la course et c’est bien là l’essentiel.

 

 CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Christian-Lavieille-Jean-Pierre-Garcin-et-Philippe-Gache-le-Team-Manager-du-Team-HAVAL


CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Christian-Lavieille-Jean-Pierre-Garcin-et-Philippe-Gache-le-Team-Manager-du-Team-HAVAL

 

Christian Lavieille terminait un peu en retrait, victime lui aussi d’une crevaison, alors qu’il maintenait un bon rythme… Une fois de plus, il connaît donc des soucis et semble poursuivi par la malchance cette année.

Après cela la spéciale terminée, il ne restait plus qu’à parcourir les 247 kms qui nous séparaient de Dunhuang, terme du rallye où les pilotes auront encore deux jours de course,  de spéciales tracées autour de la ville.

 

José CAPARROS

Photos : Éric VARGIOLU -DPPI

 

 

  Le classement de l’étape moto

 

  1. Su Wenmin: 3h 15’46
  2. Monleon Hernandez: 3h 26’52
  3. Zhao Hongyi: 3h 33’54
  4. Zhou Tian: 3h 51’18
  5. Hu Aindong: 3h 57’27

 

Le classement général provisoire auto

 

  1. Peterhansel : 19h 29’45
  2. Despres à 27’24
  3. Han Wei à 43’47
  4. Lavieille à 54’12
  5. Ĺiu Kun à 1h 15’54

 

Le classement général provisoire en moto

 

  1. Monleon Hernandez : 24h 11’24
  2. Su Wenmin à 25’38
  3. Zhao Hongyi:  à 2h 56’32
  4. Zhou Tian: à 3h 40’07
  5. Hu Aidong: à 4h 11’01

 

  1. CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Vue-de-l-interieur-du-2008-DKR-PEUGEOT

    CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Vue-de-l-interieur-du-2008-DKR-PEUGEOT

     CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Christian-LAVIEILLE-Une-page-du-Road-Book.


    CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Christian-LAVIEILLE-Une-page-du-Road-Book.

     CHINA-SILK-ROADD-RALLY-2015-Une-certaine-assistance-ici-en-CHINE.

    CHINA-SILK-ROADD-RALLY-2015-Une-certaine-assistance-ici-en-CHINE.

GRAND CHINA Rally

About Author

gilles