L’ÉQUIPE PEGASUS EN PISTE AUX SIX HEURES DE SHANGHAÏ AVEC UNE LIGIER

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi-5-septembre-MORGAN-NISSAN-Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

 

 ELMS-2015-PAUL-RICARD-La-MORGAN-du-Team-PEGASUS-de-JULIEN-SCHELL-Photo-Max-MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-La-MORGAN-du-Team-PEGASUS-de-JULIEN-SCHELL-Photo-Max-MALKA

 

L’équipe Française Pegasus Racing  que dirige Julien Schell, va effectuer dès cette fin de saison, ses grands débuts en Championnat  du monde d’endurance WEC   en s’alignant aux Six Heures de Shanghai  en Chine, programmées le 1er novembre

Autre nouvelle concernant l’écurie Alsacienne, elle s’engagera avec une toute nouvelle voiture, une Ligier JS P2, bolide qui remplacera son actuel Morgan LMP2.

 

 ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi-5-septembre-MORGAN-NISSAN-Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR


ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi 5 septembre-MORGAN-NISSAN du Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Morgan qui sera auparavant encore engagé lors de la cinquième et manche du Championnat d’Europe ELMS 2015, à Estoril au Portugal, le dimanche 18 octobre.

Pour mémoire cette Morgan Pegasus s’est classée septième dimanche dernier des 4 Heures du Paul Ricard.

 

ELMS-2015-PAUL-RICARD-23-Mars-Interview-Julien-SCHELL-avec-Gilles-GAIGNAULT-Photo-Olivier-PAIRON

ELMS-2015-PAUL-RICARD-23-Mars-Interview-Julien-SCHELL-avec-Gilles-GAIGNAULT-Photo-Olivier-PAIRON

 

Joint Julien Schell, nous a expliqué la raison de cet engagement en Championnat du monde en Chine:

«  Nous roulerons avec nos pilotes Chinois, David Cheng et Ho Pin Tung, qui ont déjà roulé au Mans avec nous et un 3éme pilote à venir. Le projet remonte au- dessus de saison à la demande de Cheng. On a d’abord privilégié la saison ELMS et Le Mans. En termes de performances, on est bien mais on manque un peu  de chance pour concrétiser un meilleur résultat en fin de course. Nous venons de finir septième au Ricard.»

Concernant la manche Chinoise du WEC, Julien nous précise :

« On loue la Ligier pour la course de Shanghai chez OAK. L’idée est de rouler en WEC et de débuter au plus haut niveau de l’endurance et de nous situer.»

Et il ajoute :

 « En 2016, on restera néanmoins encore en ELMS avec le but d’être à nouveau invité au Mans et pourquoi pas de refaire une pige en WEC. Quant à disputer une saison entière, cela dépendra essentiellement d’éventuels partenaires. Mais, l’objectif premier avant de monter en WEC, reste d’abord de gagner des courses en ELMS.»

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA –Antoine CAMBLOR- Olivier PAIRON

 

 ELMS-2015-PAUL-RICARD-Arret-ravitaillement-pour-la-MORGAN-PEGASUS-Photo-Max-MALKA


ELMS-2015-PAUL-RICARD-Arret-ravitaillement-pour-la-MORGAN-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi-5-septembre-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi-5-septembre-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi-5-septembre-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Essai-Samedi-5-septembre-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

ELMS WEC Championnat du monde

About Author

gilles