LE BEAU WEEK END EN GT TOUR DES AMATEURS JULIEN GOUJAT ET FLORENT PETIT

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-N°-30-de-GOUJAT-PETIT

 

 GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-Dimanche-30-Aout-FLORENT-PETIT-et-JULIEN-GOUJAT-les-vainqueurs-eb-GENTLEMEN Photo Nicolas PALUDETTO


GT-TOUR 2015-MAGNY-COURS-Dimanche 30 Août-FLORENT PETIT et JULIEN GOUJAT les vainqueurs de la seconde course en GENTLEMEN  – Photo Nicolas PALUDETTO

 

Débutant cette saison dans le Championnat de France GT Tour au volant d’une Audi R8  dont la logistique est assurée sur les circuits par l’équipe Speedcar de Pascal Destembert, le tandem Julien Goujat – Florent Petit, s’est une fois encore montré à son avantage ce week-end, lors de la manche de Magny cours.

Second de leur catégorie, celle des Gentlemen, le samedi, le duo qui découvre cette année le GT Tour, se classe 1er le lendemain dimanche, remportant ainsi une 3éme victoire  en 2015

 

 GT TOUR 2015 MAGNY COURS Dimanche 30 Aout JULIEN GOUJAT


GT TOUR 2015 –  MAGNY COURS – Dimanche 30 Août – JULIEN GOUJAT

 

A l’arrivée dimanche en milieu d’après-midi, Julien Goujat nous résumait ce que fut leur week-end nivernais :

« Je connaissais déjà bien Magny-Cours pour y avoir roulé en compagnie d’ailleurs de Florent, en Clio Cup et en Seat Super Copa, plusieurs fois, mais de le découvrir au volant d’une Audi R8, fut surprenant. Totalement différent car d’abord, tu passes d’une traction à une propulsion. Ce n’est pas du tout le même pilotage, surtout pour moi, qui avec Florent découvrons cette année, cette Audi R8. On a, jusqu’à ce jour peu de roulage et d’expérience au volant de cette voiture. N’ayant participé qu’aux sept premières manches du GT Tour, à Ledenon, au Mans, à Spa et au Val de Vienne.»

 

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-N°-30-de-GOUJAT-PETIT

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-N°-30-de-GOUJAT-PETIT

 

Et, Julien de nous raconter le déroulement de la première des deux courses, celle disputée samedi

« La première séance d’essais, j’ai eu un bon ressenti tout de suite sur cette piste que je découvrais avec l’auto. Avec Florent, on a immédiatement été dans le coup sur ce tracé conçu pour une auto rapide. En fait notre boulot consistait à travailler la partie freinage, c’est là-dessus qu’on doit s’améliorer et progresser, là où on a beaucoup à gagner. En course, on part 15. Mais, j’ai fait un très mauvais 1er relais, car j’avais très mal au dos. Cette douleur, je l’ai contractée la semaine dernière lors d’un déménagement, en portant des paquets trop lourds. Du coup, au volant j’ai beaucoup souffert pendant mon relais. En piste, j’ai eu un peu de retenue, car pendant les premiers essais vendredi, je me suis fait deux grosses frayeurs dans la courbe d’Estoril,  en arrivant trop fort.  Je suis sorti une 1ére fois dans les graviers et une seconde encore, lorsque je suis parti en travers.»

Il poursuit:

« Donc en course, j’ai été moins fougueux, faisant attention de ne pas casser l’auto qui m’appartient et dont la valeur avoisine les 200.000€. Et, je ne rentre donc que 16ème, mais malgré tout second des gentlemen.»

 

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-Dimanche-30-Aout-FLORENT-PETIT-Team-SPEEDCAR-AUDI-N°-30

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-Dimanche-30-Août-FLORENT-PETIT-AUDI-N°-30

 

Florent Petit prenait alors à son tour le volant. Il confie:

« Je me suis senti immédiatement bien tout de suite, très à l’aise, et j’ai réussi à rattraper puis à doubler la Porsche du Team Lorient du trio Loger- Mouez-Blasco et à m’emparer de la 1ère place de notre catégorie Gentleman. J’ai réussi ensuite à creuser l’écart qui se montait à 40 secondes, lorsque j’ai rejoint le stand pour le second relais de Julien. »

Julien qui poursuit :

« Je suis revenu en piste avec une seule idée de gagner et de ce fait totalement concentré, j’ai complètement oublié mon mal de dos, mais au bout d’un tour, on a écopé d’un stop & go pour non-respect de l’arrêt minimum au stand qui est de 92 secondes. On serait reparti un poil trop tôt. Du coup, on re-perd nos 40 secondes et on finit deuxième, car voulant rouler tranquille, sans jouer avec le feu et ne pas prendre de risque car le 3ème, la Ferrari n° 4 de l’équipe Duqueine, celle de Colançon- Dufour-Martinez, était loin, à plus d’une minute.»

Avant de nous préciser:

« Le bilan de cette première course n’est pas mal, mais on aurait bien voulu gagner. Dommage qu’il y ait eu cette petite erreur du stand qui assurément nous coûte la première place. Néanmoins, on progresse au fil des courses et on prend confiance en l’auto. Mais il faut faire gaffe à ne pas trop prendre confiance et trouver le juste milieu. Pour nous améliorer, nous bénéficions aussi des conseils judicieux de l’ingénieur David Hardy. »

 GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-Dimanche-30-Aout-JULIEN-GOUJAT-FLORENT-PETIT


GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-Dimanche-30-Aout-JULIEN-GOUJAT-FLORENT-PETIT

TROISIÈME VICTOIRE 2015

 

Confirmation dimanche de leurs progrès, car Julien et Florent remportent la victoire en gentlemen, leur 3ème succès de la saison, après Lédenon et le Mans.

Florent raconte :

« Nous étions second lorsque j’entame mon dernier relais et je ne pensais franchement pas l’emporter. Je ne pensais pas possible de remonter les 40 secondes de retard sur les leaders. Mais au fil des tours, je me sentais de mieux en mieux et gagnais entre deux et quatre secondes et soudain, j’ai aperçu la Porsche Lorient, pas très loin devant. Cela m’a super motivé. Tour après tour, je grignotais de précieuses secondes jusqu’à me retrouver finalement incroyablement dans ses échappements. Cela m’a transcendé. J’avais le cœur qui faisait boum-boum d’excitation et je l’ai passé dans le dernier tour à Adélaïde où la Porsche est sortie large. Du coup, j’ai plongé à l’intérieur et me suis emparé de la tête, dans une action franchement parfaite et corecte, nous offrant la victoire. Notre troisième triomphe cette année. »

 

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-R8-LMS-de-SPEEDCAR-de-GOUJAT-PETIT-Samedi-28-Aout-Photo-Autonewsinfo

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-R8-LMS-de-SPEEDCAR-de-GOUJAT-PETIT-Samedi-28-Aout-Photo-Autonewsinfo

 

Julien venu retrouver son équipier à la sortie du parc fermé pour rejoindre le podium, concluait tout sourire :

« C’est drôlement bien, car nous sommes des néophytes du GT tour. On ne commet que peu de fautes au milieu des pilotes aguerris et expérimentés.»

Et il lâchait encore:

« C’est vraiment génial de gagner à Magny-Cours.»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Nicolas PALUDETTO

 

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-R8-LMS-de-SPEEDCAR-de-GOUJAT-PETIT-Samedi-28-Aout-Photo-Autonewsinfo

GT-TOUR-2015-MAGNY-COURS-AUDI-R8-LMS-de-SPEEDCAR-de-GOUJAT-PETIT-Samedi-28-Aout-Photo-Autonewsinfo

GT Tour Sport

About Author

gilles