CHINA SILK ROAD RALLY. AMBIANCE DETENTE APRES ANNULATION DE LA 3éme ETAPE

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Ambiance détente pour les pilotes PEUGEOT

 

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015- Ambiance détente aprés annulation troisième étape

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015- Ambiance détente aprés annulation troisième étape

 

Mauvais scénario sur le Rallye: étape annulée!

Alors que tout s’annonçait pour le mieux, avec une organisation plutôt bien huilée pour un début de course, du beau temps, aucun incident à signaler, des concurrents enthousiastes après la belle journée d’hier et impatients d’en découdre avec une étape qui sur le papier était encore  plus alléchante… un coup de théâtre s’est abattu sur le rallye…

En effet, au moment de s’élancer, alors que tout était en place y compris la fanfare locale et CCTV pour sa retransmission quotidienne, un groupe de « propriétaires terriens » de la zone se conviait à la fête, mais avec des intentions nullement festives!

Argumentant que le rallye passait sur leurs terres ceux-ci empêchaient le départ, malgré de nombreuses tentatives de négociation de la part d’Hubert Auriol, très calme en l’occasion, rompu qu’il est à ce type de situations, de par son expérience en tant que pilote ou organisateur, dans des régions d’Afrique où ce genre de problèmes se posent également parfois…

Malheureusement la situation restait bloquée et la mort dans l’âme décision était prise d’annuler l’étape !

Il faut espérer que cette expérience permette aux organisateurs chinois qui épaulent Hubert Auriol d’en tirer parti en s’assurant à l’avenir que les décisions politiques et autorisations prises par le gouvernement au plus haut niveau national soient bien répercutées localement pour que tout puisse se dérouler normalement ces prpchains jours et ici si on repasse dans cette région l’année prochaine.

Nous faisons confiance aux personnes concernées dont l’intérêt rejoint celui de l’organisateur et des pilotes, mais aussi des populations locales ainsi que du tourisme, pour rectifier le tir rapidement…

 

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Ambiance détente pour les pilotes PEUGEOT

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Ambiance détente pour les pilotes PEUGEOT

 

C’est donc une journée de repos anticipée qui était au programme du jour, qui ne devait intervenir que le 7, dont nous avons profité pour faire un petit « tour » du paddock pour recueillir quelques impressions, dont voici les morceaux choisis :

Armand Monleon Hernandez (n°5), pilote catalan en moto sur KTM, en tête du classement :

Quelle est ton expérience en tout terrain ?

Je suis issu du Marc Coma Junior Team avec lequel j’ai été champion d’Espagne d’enduro en junior et vice-champion en senior (ce qui est une sacrée référence vu le niveau en Espagne,« paradis » de la moto). Sinon j’ai couru ensuite dans le cadre du « KTM World Show » (une sorte d’équipe « 2 » pour KTM) où j’ai terminé 7ème en Sardaigne, 4ème au Qatar et j’étais en tête à Dubaï quand ma moto a pris feu !

Quel est ton programme pour les mois à venir ?

Le mois prochain je roule au Maroc à Merzouga dans le but de préparer l’objectif de ma saison qui est le Dakar auquel je vais participer avec KTM (toujours dans l’équipe 2).

Quelles différences y-a-il entre ta moto et les motos de l’équipe première ?

Au niveau moteur et performances quasiment aucune… mais pour ce qui est des suspensions la différence est énorme… J’ai eu l’occasion d’essayer la moto « usine » et alors qu’à certains endroits je dois me battre parfois pour rester en ligne avec la mienne, c’est elle qui t’emmène

Ton pilotage est plus près de celui de LA référence chez KTM, Marc Coma (très « sobre » et sans attaque à outrance) ou de celui de Joan Barreda (très agressif) ?

Comme tu t’en doutes, mon modèle est Marc Coma, qui en plus est presque voisin puisque comme moi il est catalan. Parfois j’aimerais avoir ce « plus » d’agressivité pour prendre plus de risques, mais la raison est plus forte et je préfère attaquer plus fort quand je suis dans des circonstances idéales où la prise de risque est moins important pour creuser l’écart et « assurer » quand c’est délicat.

Sans nul doute ce garçon plein de bon sens est promis à un bel avenir !

 

 CHINA-2015--Han-Han-Wei


                                                        CHINA-2015–Han-Han-Wei

 

Rencontre ensuite avec la « surprise » de ce début de rallye, le Chinois Han et bien que je puisse vous cacher la vérité, je dois effectuer mon « Mea Culpa, Mea maxima culpa », même si j’ai des circonstances atténuantes… Je vous invite d’ailleurs pour en juger à lire la fiche Wikipedia de Han (Han), pilote chinois de rallye, que je pensais être notre homme, qui en fait est un homonyme !

Le nôtre se nomme lui Han (Wei) et il limite son talent au pilotage, où curieusement il a quasiment le même CV que son homonyme, à moins que ce soit le rédacteur du profil de Han Han qui n’ait fait aussi une confusion m’induisant en erreur et que celui-ci se limite à être acteur, chanteur, blogger… Allez savoir !

Tu es un inconnu pour moi journaliste espagnol, quelle est ton expérience en pilotage ?

Je suis pilote Haval pour la 2ème année consécutive, avec qui j’ai été champion de Chine. Sinon à part le rallye je roule aussi en Tourisme avec la marque « LIBAN » avec laquelle je dispute le Championnat des rallyes de Chine.

J’ai lu que tu avais d’autres cordes à ton arc, parles moi un peu de tes autres talents ?

Là silence… poliment il commence à me parler d’autres courses qu’il a disputées, mais je lui dis que je faisais référence à d’autres domaines que la course, histoire de l’aiguiller sur le sujet où je veux l’amener. Re silence et là il réalise ma confusion et me dit que ce n’est pas lui, assez amusé !

Mais il me rassure en me disant qu’il signe régulièrement des autographes à des gens qui le prennent pour l’autre Han. Mon honneur est sauf, ouf !

Après ton  super début de rallye, espères-tu aller chercher les pilotes Peugeot, Peterhansel et Desprez?

Nooooooooon, me dit-il presque gêné par ma question. S’empressant d’ajouter :

C’est mon idole, depuis que je suis petit, je rêve de piloter un jour comme lui, mais je ne peux pas le battre, ce n’est pas possible, je ne l’imagine même pas

A n’en pas douter le respect est une notion qui a un sens pour lui, mais à la place de Peterhansel, je me méfierais car je ne suis pas sûr qu’il lèverait le pied le cas échéant et il ne manque pas de talent.

 

 CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Le-vainqueur-de-la-1ére-étape-le-Chinois-HAN-HAN-WEO-Photo-ERIC-VARGIOLU-DPPI.


CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Le-vainqueur-de-la-1ére-étape-le-Chinois-HAN-HAN-WEO-Photo-ERIC-VARGIOLU-DPPI.

 

Quels sont tes projets avec Haval et la marque compte-t-elle s’engager un jour au Dakar ?

La marque est très satisfaite de nos résultats et j’espère que grâce à cela elle va continuer de collaborer avec moi et aussi de renforcer encore son programme à l’avenir. Elle travaille au développement de la voiture et même si rien n’est encore prévu dans ce domaine j’espère faire un jour le Dakar avec eux bien sûr !

Avec la voiture actuelle, qui est une base BMW ou avec un véhicule Haval entièrement conçue par la marque

Re silence étonné… sauf que cette fois-ci je n’ai fait aucune confusion et que son étonnement était feint, comme quoi il est aussi acteur. Mais c’est une Haval, me dit il… avant d’être interrompu par un membre de l’équipe qui avait besoin de lui et en me saluant il me glisse :

Tu n’écris pas que c’est moi qui t’ai dit que c’était une BMW

Sympa le garçon

 

 CHINA 2015 -CHRISTIAN LAVIEILLE et son HAVAL


                              CHINA 2015 -CHRISTIAN LAVIEILLE et son HAVAL

 

Pour en savoir plus sur le sujet, bien que je n’ai aucun doute, je m’empresse donc d’aller voir son coéquipier, le Français  Christian Lavieille…

Christian, racontes nous ton début de course.

C’est moins bien pour l’instant que l’année dernière… me dit-il avec humour. Forcément, il avait bien débuté l’épreuve et avait ensuite gagné l’édition 2014 !

 

Et de nous confier:

J’ai d’abord eu une crevaison le premier jour et à 5 kms de la fin de la spéciale d’hier, j’ai calé en bas d’une dune et quand je suis reparti, avec le temps de réponse du turbo je n’ai pas pris assez d’élan et me suis bêtement ensablé. Ca faisait longtemps que je n’avais pas sorti les plaques mais je n’ai pas eu le choix et ai perdu beaucoup de temps.

Tu as la même voiture que l’année dernière ?

Oui elle n’a subi aucune évolution… puisqu’on a gagné !

Quel sont les projets de Haval pour l’avenir ?

Ils veulent développer la voiture pour renforcer leur programme parce que la course est une très belle vitrine pour eux.

Ils veulent développer la BMW actuelle ou une voiture 100% Haval ?

Contrairement à Han, il ne détourne pas le sujet, au contraire…

Tu sais c’est difficile pour une marque de partir d’une feuille blanche pour faire ne voiture de course compétitive. Même les plus grandes marque se sont cassées les dents en s’y essayant, alors d’un commun accord nous avons décidé de partir avec une voiture performante et éprouvée, de laquelle ils peuvent s’inspirer pour utiliser les mêmes solutions techniques, tout en amassant également de l’expérience au niveau de leur équipe de course sur le terrain. C’est une bonne philosophie et comme en parallèle d’autres voitures 100 % Haval roulent également dans des courses locales, le programme de développement avance et cela peut

Tu penses pouvoir faire le Dakar avec eux ?

Cette année c’est trop tôt mais plus tard pourquoi pas… J’espère que ce sera possible un jour.

Et toi au niveau perso tu vas faire le Dakar cette année ?

J’espère aussi… je suis en discussions avec Toyota, mais de toutes les façons je ne veux pas y aller si c’est pour être derrière ! Si j’y vais ce sera avec un voiture pour pouvoir entrer dans le top 10.

Voilà pour aujourd’hui et si tout va bien ce mercredi nous repartons vers Eji Naqi, avec moins de dunes au programme et 70 % de pistes plus roulantes.

 

José CAPARROS 

Photos : ORGANISATION – Eric VARGIOLU – DPPI – et PEUGEOT

 

 CHINA SILK ROAD RALLY 2015 - Despres et Peterhansel, pensifs après l'annulation de l'étape du jour


CHINA SILK ROAD RALLY 2015 – Despres et Peterhansel, pensifs après l’annulation de l’étape du jour

GRAND CHINA Rally Sport

About Author

gilles