CHINA SILK ROAD RALLY. DOUBLÉ DES PILOTES PEUGEOT DANS LA SECONDE ÉTAPE

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-PEUGEOT2008-DKR

 

CHINA SILK ROAD RALLY - Le PEUGEOT 2008 DKR de CYRIL DESPREZ

                  CHINA SILK ROAD RALLY – Le PEUGEOT 2008 DKR de CYRIL DESPREZ

 

 

Doublé Peugeot qui prend sa revanche sur Haval, mais naturellement rien n’est joué… le rallye ne faisant que de débuter !

Pour cette seconde journée de course, une étape 100%  dunes était proposée aux concurrents, avec une spéciale de 62,92, kms de sable qui n’a pas été facile pour tout le monde.

Après la victoire du Chinois Han Han Wei hier, chez Peugeot on avait à cœur de rectifier le tir aujourd’hui, même si les ennuis rencontrés avec leur GPS  explique et justifiait un peu leur performance un peu en retrait lors de la 1ére étape et le parcours d’une soixantaine de kms proposé par Hubert Auriol, allait leur permettre d’y parvenir.

Un curieux scénario nous attendait au départ de la spéciale, puisqu’à notre plus grande surprise nous arrivions à l’entrée d’un part d’attractions à l’endroit indiqué par le GPS pour le départ, à tel point que nous sommes allés demander notre route au vigile, pensant nous être égarés et trompés  de route!

Que nenni, c’était bien là !

 

 CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-PEUGEOT2008-DKR


                                CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-PEUGEOT2008-DKR

 

En fait, il s’agissait de la dune de Shapotou, située à 22 km à l’ouest de Zonghwei, qui descend jusqu’au fleuve jaune  et marque le début du désert de Tengger au sud. Le parc qui y est implanté propose ainsi un téléphérique, du ski sur sable, des balades en chameau ou encore la traversée du fleuve sur un radeau à flotteur… mais aucune de ces activités n’allait être offerte aux pilotes.

En lieu et place, les concurrents devaient plutôt  parcourir une soixantaine de kilomètres, dans un véritable labyrinthe de dunes, ou plus d’un, a eu du mal à trouver le nord !

 

 CHINA SILK ROAD RALLY 2015 - De sacrées cordons de dunes comme en Afrique dans les DAKAR d antan -Le N°301 LIU HAI LONG - ZHANG JIAN FENG entre Zhong Wei et Tian E Lake le 31 aout 2015 Photo Eric Vargiolu - DPPI


CHINA SILK ROAD RALLY 2015 – De sacrées cordons de dunes comme en Afrique dans les DAKAR d antan -Le N°301 LIU HAI LONG – ZHANG JIAN FENG entre Zhong Wei et Tian E Lake le 31 aout 2015 Photo Eric Vargiolu – DPPI

 

Mais ne vous y trompez pas, comme indiqué hier, les pilotes que nous avons vu franchir les difficultés devant nous, ne s’en tiraient pas mal du tout pour la plupart, aidés en cela par leurs véhicules gavés de puissance et aux moteurs performants.

En effet, à part quelques véhicules de fabrication locale, bon nombre des engins utilisés sont pour certains majoritairement d’anciens véhicules de course reconditionnés et engagés par le passé sur le Dakar (Mitsubishi, Nissan, Toyota…), et arborant curieusement  toujours, parfois même les décos et noms des pilotes d’antan, ceux qui les ont utilisés précédemment autrefois sur les pistes d’Afrique !

Pour revenir au déroulé de l’étape, cette fois-ci le scénario allait être plus favorable pour Peugeot, même si tout n’allait pas être aussi simple que le laisse croire le doublé réalisé par les deux pilotes de l’équipe Française, venue ici au fin fond de la Chine profonde préparer  la course Sud-américaine de janvier prochain.

En effet, après un départ rapide du leader, le Chinois Han Han Wei au volant de son Haval, qui passait avec 35’’ d’avance sur Peterhansel dès le 3éme km, celui-çi n’allait pas tarder à prendre les commandes de la course !

Peterhansel en tête, suivi de Despres en seconde position, les Peugeot ’boys ouvraient la piste…. Mais le sort s’acharnait encore sur l’éphémére leader puisqu’il déjantait, risque encouru du fait des faibles pressions des pneus pour éviter l’enlisement dans les dunes, si bien que Despres qui arrivait derrière, s’arrêtait pour lui prêter main forte.

Le duo des 2008 DKR, terminait ensuite ensemble l’étape, Peterhansel franchissant le premier la ligne d’arrivée.

Derrière eux, le vainqueur de la veille, le Chinois Han Han Wei se classait 3ème , renouvelant ainsi sa belle performance et prouvant que son résultat d’hier, n’était pas le fruit du hasard.

Derrière lui, joli tir groupé du team Panda qui place ses deux pilotes, avec Liu Kun, n°111 en 4ème position et Liu Yangui le n° 101, déjà auteur d’une belle prestation hier (5ème). Lavieille terminant pour sa part en 6ème position, perdant hélas pour lui beaucoup de temps, après s’être planté dans une dune…

Le classement de la seconde étape :

  1. Peterhansel, en 1h 19’09
  2. Despres, en 1h 20’01
  3. Han Han Wei, en 1h 20’51
  4. Liu Kun, en 1h 21’22
  5. Liu Yangui, en 1h 24’53
  6. Lavieille, en 1h 28’50

En moto, le classement du jour est le suivant :

  1. Monleon Hernandez, en 1h16’50
  2. Su Wenminn, en 1h 27’24
  3. Hu Aidong , en 1h 32’36
  4. Zhou Tian, en 1h 33’46

À l’heure où je vous adresse depuis la Chine ce compte-rendu, tous les classements ne sont pas encore disponibles, mais le tiercé du classement  général provusoireauto s’établit comme suit

  1. Peterhansel, en 2h42’41
  2. Han Han Wei à 1’35
  3. Despres à 2’04

 

 CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Christian-Lavieille-le-coéquipier-du-Chinois-Han-Han-au-sein-de-léquipe-HAVAL 115 CHRISTIAN LAVIEILLE - JEAN-PIERRE GARCIN - FRA - HAVAL HAVAL during the 2015 China Silk Road rally, stage 2, from Zhong Wei to Tian E Lake on august 31th 2015, China. Photo Eric Vargiolu / DPPI


CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015-Christian-Lavieille-le-coéquipier-du-Chinois-Han-Han-au-sein-de-l’équipe-HAVAL, navigué par Jean-Puerre Garcin entre Zhong Wei et Tian E Lake le 31 août. Photo Eric Vargiolu – DPPI

 

Les impressions du jour, à la fin de l’étape:

Peterhansel : « Put..n », bref mais précis…

Li Hexin (n°112) : « Très belle étape où je me suis planté 2 fois… J’ai été aidé par mon coéquipier (n°113) la première fois, puis me suis débrouillé seul la 2ème, mais je suis vraiment enthousiasmé par cette spéciale. »

Zhou Tian (Moto) : « J’ai eu du mal avec le road book et en plus j’ai beaucoup souffert avec ma clavicule cassée en cours de convalescence… Dure journée. »

Hu Aidong (ATC) : « J’ai adoré cette spéciale… C’était trop court, j’en veux encore ! Le road book était parfait et j’ai passé une journée incroyable. « 

De toute évidence tout le monde était d’accord pour dire que cette étape était enthousiasmante, ce qui ne lui retire rien de son niveau de difficulté, à en croire le pilote moto interrogé et l’incident survenu au Toyota d’assistance Peugeot , qui restait planté dans une dune durant l’étape.

Voilà pour aujourd’hui et rendez-vous demain où les concurrents resteront à Alxa Zuoqui pour disputer une boucle de 152 kms.

 

José CAPARROS

Photos : Eric Vargiolu. DPPI

VHINA-SOLK-ROAD-RALLY-2015 112 LI HE - WU DAJUN - CHN - PANDA MRP10 during the 2015 China Silk Road rally, stage 2, from Zhong Wei to Tian E Lake on august 31th 2015, China. Photo Eric Vargiolu / DPPI

CHINA-SILK-ROAD-RALLY-2015 – Le N°112 LI HE – WU DAJUN – Team PANDA MRP10 entre Zhong Wei et Tian E Lake le 31 aout – Photo Eric Vargiolu – DPPI

 

GRAND CHINA Rally

About Author

gilles