RENCONTRE AVEC MATHIEU JAMINET, LE JEUNE LEADER DE LA PORSCHE CARRERA CUP

PORSCHE-CUP-2015-VAL-DE-VIENNE-Mathieu-JAMINET-Photo-Alain-RAGU

 

 

 PORSCHE-CARRERA-CUP-2015-VAL-DE-VIENNE-JAMINET-Photo-Nicolas-PALUDETTO


PORSCHE-CARRERA-CUP-2015-VAL-DE-VIENNE-JAMINET-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 

Mathieu Jaminet, le jeune virtuose de la Porsche Carrera Cup France 2015 !

En tête du classement général provisoire de la Porsche Carrera Cup 2015, vingt ans à peine et étudiant en management international, Mathieu Jaminet a non seulement du talent derrière un volant mais fait aussi preuve malgré son jeune âge d’une belle maturité.

Lucide sur son sport tout en se donnant les chances de réussir, Mathieu revient sur ses débuts et sur les raisons qui l’ont conduit jusqu’à la Porsche Carrera Cup France.

 

PORSCHE-CUP-2015-VAL-DE-VIENNE-Mathieu-JAMINET-Photo-Alain-RAGU

PORSCHE-CUP-2015-VAL-DE-VIENNE-Mathieu-JAMINET-Photo-Alain-RAGU

 

Avant de te retrouver au volant d’une Porsche 911 GT3 Cup, quel a été ton parcours ?

« J’ai commencé comme beaucoup par le kart, en 2005, j’avais déjà 10 ans. Ce fut d’abord une expérience « familiale » et il n’était pas question de faire des projets sportifs au long cours. Au fil des ans, c’est devenu plus sérieux et le niveau s’est élevé avec des courses internationales jusqu’à ce fameux test avec l’Auto Sport Academy. Le test s’est révélé concluant et j’ai fait une saison complète en terminant 3ème du championnat, c’était en 2010. J’ai enchainé l’année suivante avec l’Eurocup Formula Renault 2.0. La saison a été difficile car je ne disposais pas d’un budget suffisant pour me permettre de jouer la gagne et d’assurer un double programme comme mes adversaires. J’ai rapidement compris que poursuivre en monoplace ne serait pas facile mais j’ai aussi réalisé que la monoplace n’était pas la seule alternative.»

Pourquoi ce choix de la monoplace à la berline ?

« J’ai compris qu’il y avait beaucoup de monde pour très peu d’élus en monoplace, mais aussi que ce n’était pas forcément la seule voie pour accéder au statut de pilote pro. Alors en 2012, j’ai changé d’horizon en participant à mon premier championnat en berline, en RCZ Racing Cup. J’ai vécu une superbe saison avec le titre au bout mais aussi la possibilité de participer au Championnat de France GT en 2013. Cette année d’apprentissage en GT, avec Marc Sourd, s’est révélée riche en enseignements et m’a permis de passer un cap au niveau pilotage. J’ai aussi appris le partage et à travailler avec un autre pilote sur la même voiture. Ce n’est pas évident car il faut sans cesse s’adapter.»

2014, année blanche?

« Oui, 2014 a sans doute été l’année la plus difficile psychologiquement pour moi, une année blanche où je n’ai pas roulé, faute de budget. C’était un peu compliqué mais avec du recul, cela m’a permis de beaucoup réfléchir sur mes objectifs réels et de me poser les bonnes questions quant à l’impulsion que je voulais donner à cette toute jeune carrière en sport auto. Mais le fruit de cette « longue » réflexion fut la Porsche Carrera Cup et les possibilités qu’offrait la filière Porsche pour espérer peut-être un jour devenir pilote professionnel. Je crois que le meilleur exemple aujourd’hui, c’est Earl Bamber, qui en peu de temps est passé de la Cup au Proto pour gagner les 24 Heures du Mans avec Porsche. Une telle ascension ne peut que faire rêver. Tout est possible.»

Pour 2015, ton objectif demeure le titre ?

« La saison est bien partie et assez rapidement, je me suis retrouvé dans le coup. Il faut dire que Sylvain (Noël)  – le boss du Team – fait tout ce qu’il faut pour que les choses fonctionnent. Je dispose en plus avec Jim (Pla) d’un équipier qui a beaucoup d’expérience. Nous avons un but commun, faire progresser la voiture et faire avancer l’équipe. Entre nous, il n’y a pas de rivalité, nous partageons les informations, c’est aussi pour cela que tout se passe aussi bien avec l’équipe et que nous sommes en tête du championnat. Mais chaque course prouve que rien n’est joué et le titre est encore loin. Il y a de nombreux bons pilotes qui ont toutes leurs chances de s’imposer. J’essaye de construire au mieux la saison mais il est un peu tôt pour tirer des plans sur la comète. Chaque meeting est un nouveau challenge à relever. Nous visons à chaque fois un podium car pour gagner le titre, il faut être régulier. Il faut aussi être réaliste, nous serons mieux sur certaines courses que sur d’autres. En tout cas, nous ne baissons jamais les bras en gardant comme objectif de marquer des points. Pour le moment, cette philosophie est payante… »

 

 PORSCHE-CARRERA-CUP-2015-LE-MANS-JAMINET-Photo-THIERRY-COULIBALY


PORSCHE-CARRERA-CUP-2015-LE-MANS-JAMINET-Photo-THIERRY-COULIBALY

 

Il retrouvera ses adversaires directs pour la conquête du titre des ce week-end, à l’occasion de la course de rentrée qui se déroule sur la piste de Magny cours.

D’une part son propre équipier Jim Pla, mais aussi  Jules Gounon, Julien Jousse, Steve Palette et Julien Beltoise, les plus dangereux après les quatre premières épreuves de la saison 2015.

 

François LEROUX

Photos : Alain RAGU – Nicolas PALUDETTO-Claude MOLINIER et Thierry COULIBALY

 PORSCHE CARRERA CUP 2015 LE MANS - JAMINET -GOUNON - DE NARDA - Photo Thierry COULIBALY


PORSCHE CARRERA CUP 2015 LE MANS – JAMINET -GOUNON – DE NARDA – Photo Thierry COULIBALY

 

Classement général provisoire

 

  1. M. Jaminet (A) Racing Technology : 80 pts – 2. J. Pla (A) Racing Technology : 73 pts – 3 ex. J. Gounon (A) Martinet by Almeras, et J. Jousse (A) Sébastien Loeb Racing : 66 pts – 5. S. Palette (A) Martinet by Almeras : 64 pts – 6. V. Beltoise (A) Saintéloc : 57 pts…

 

 

 PORSCHE-CARRERA-CUP-2015-LE-MANS-MATHIEU-JAMINET-Photo-Claude-MOLINIER


PORSCHE-CARRERA-CUP-2015-LE-MANS-MATHIEU-JAMINET-Photo-Claude-MOLINIER

Porsche Cup Sport

About Author

gilles