AU MONDIAL DE QUAD A PONT DE VAUX, VICTOIRE POUR LE TRIO COUPRIE-GILLOIN-JAY

QUAD 2015 - PONT DE VAUX Le Team VICTORIEUX.
QUAD 2015 - PONT DE VAUX - Les grands VAINQUEURS

QUAD 2015 – PONT DE VAUX – Les Grands VAINQUEURS  – Photo Gilles VITRY

 

Romain Couprie vainqueur pour la cinquième fois au mondial du quad avec Yoann Gilloin et Clément Jay

Même si les quatre manches de course SSV furent appréciées par un certain public, la majorité de la foule des grands jours envahissant le Stadium des sports mécaniques de Pont de Vaux s’était déplacée dans la perspective d’admirer les exploits des équipages de quad, que la tradition amène dans cette charmante petite ville bressanne, pour la 29 ème année consécutive.

La cuvée 2015 se révéla, dès les essais, comme particulièrement tonique avec un plateau international très éclectique. Les français entendaient bien démontrer d’entrée de jeu, que sur leurs terres ils étaient prêts à défendre leurs positions, face aux assauts conjoints des américains, des britanniques et des italiens notamment.

Yamaha en force, trouvait sur sa route un quad Honda écossais, un autre américain et un Suzuki anglais pour contester la suprématie numérique et technique, en vue de la constitution de la grille de départ, façon 24 heures du Mans.

Avant d’aborder les faits marquants ayant émaillé les 12 heures de course, il convient sans doute de préciser les données de l’équation de ce Mondial du quad Maxxis.

Les équipages constitués de deux ou trois pilotes disputent trois manches réparties ainsi:

– 4 heures le samedi après-midi

– 5 heures le samedi soir

– 3 heures le dimanche en début d’après midi

Ce format s’avère depuis des années comme étant très sélectif tant au niveau des machines que des pilotes et, même si l’on peut se faire remorquer contrer une pénalité forfaitaire de 6 minutes, les deux premières manches éliminent un certain nombre de quads.

 

QUAD 2015 PONT DE VAUX - Cheurlin-Marin-Naveaux Photo Gilles VITRY.

QUAD 2015 PONT DE VAUX – Cheurlin-Marin-Naveaux Photo Gilles VITRY.

Traditionnellement, les cadors tiennent à marquer leur territoire comme des roquets agressifs dès les premiers tours de la première manche. Cette année nous n’avons pas manqué d’assister à cette volonté d’intimider l’adversaire. Sous un soleil copieux, l’empoignade du départ constitua un grand moment pour les nombreux spectateurs massés aux points stratégiques du circuit. Les français Jeremy Warnia N° 62, Romain Couprie N°1 et Antoine Cheurlin N°4, ne voulaient pas baisser la garde face aux éléments d’une légion étrangère conduite par les américains du team B&B for USA N°100, les italiens  du team MGM N° 8 ou encore des anglais de Rocketman N° 29.

Les premiers passages sur les zones très techniques permettaient d’observer la puissance de ces quads largement supérieurs en termes d’accélération mais aussi de la maitrise des trajectoires malgré les luttes en paquets souvent viriles, même si, au sein de ce peloton de curieux quelques équipages féminins ne laissaient pas leur part aux chiens.Warnia qui voulait tout dévorer sur son passage en fut rapidement empêché par un bris de cosse de batterie, laissant ainsi partir les autres furieux et revenant dans le jeu, à fond de poignée, avant de renoncer sur bris moteur.

 

QUAD 2015 PONT DE VAUX - Mcgill-Upperman-Rastrelli Photo Gilles VITRY

QUAD 2015 PONT DE VAUX – Mcgill-Upperman-Rastrelli Photo Gilles VITRY

 

Ensuite au jeu des ravitaillements et des changements de pilotes, cette première manche sélectionnait le trio suivant:

1- Cheurlin-Marin-Naveaux du team Dragon

2- Couprie-Gillouin du team Yamaha Audemar

3- McGill-Upperman- Rastrellis du team B&B for USA

Après ce premier round et les stratégies de ravitaillement différentes -soit en fin de première manche soit au début de la manche de nuit- on repartait pour 5 heures avec un peloton un peu moins étoffé.

Les responsables de stand lançaient souvent des plans visant la régularité plus que la performance pure mais on ne musardait pas en tête, en tentant de ne pas se faire piéger dans une embrouille quelconque. Cette péripétie est pourtant arrivée aux américains et le sorcier belge Verstappen qui manage le team américain déplorait le fait que le Yam N° 100 se soit fait harponné part une autre machine, entrainant une cascade d’ennuis mécaniques non déclarés lors du premier retour au stand. Biellette, rotule et barre de direction furent à changer et, quand l’équipage remontait c’est un autre arrêt qu’il fallait observer.

 

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Couprie-Gillouin-Jay-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Couprie-Gillouin-Jay-Photo-Gilles-VITRY

 

Au baisser du drapeau à damier à 1 heure du matin les leaders avaient changé, Couprie-Gillouin-Jay ayant conquis de haute lutte la première place au détriment de Cheurlin-Marin-Naveaux, alors que les italiens du team MGM très constants dans leurs efforts s’emparaient de la troisième place de la manche avec Cesari-Mastronardi-Perrazzolo .

Le classement cumulé des deux manches correspondait exactement à celui de la seconde.

La pluie ravageuse

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-NO-COMMENT


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-NO-COMMENT

 

Tout ce petit monde de la course avait bien évidemment consulté tous les sites météo possibles et tentait de se persuader des erreurs de prévision.

Rien n’y fit et la tuile arriva progressivement et inéluctablement . La pluie, d’abord éparse puis drue, ne tarda pas à faire ses ravages sur cette piste très glaiseuse et glissante, notamment dans la côte du pont au-dessus du tunnel.  Des dispositions furent prises pour pallier cette situation critique.

 

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX : No COMMENT ...


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX : No COMMENT …

 

Après un départ lancé derrière le quad du directeur de course, la troisième manche fut lancée avec un léger retard, alors que le public ne se pressait guère et que les démonstrations de freestyle avaient du être annulées, pour des raisons de sécurité.

Après quelques tours, tous les pilotes se trouvaient repeints de boue et les glissades avaient parfois bien du mal à être contrôlées, quelque soit le niveau du pilote.

 

 

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Sous-la-pluie-les-assistances-ne-manquauent-pas-de-boulot

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Sous-la-pluie-les-assistances-ne-manquauent-pas-de-boulot

 

Les Karcher entraient en jeu pour « débarbouiller » machines et pilotes lors des passages aux stands et nous avons même pu observer un gros Canam s’équiper de pneus à clous ! C’est dire si la piste ressemblait plus à une patinoire. La course pouvait presque prétendre au label « Holliday on Ice ».

Pour corser l’affaire des problèmes de chronométrage empêchaient de poursuivre dans ces conditions climatiques et de piste, exécrables.

 

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Le-Directeur-de-course-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Le-Directeur-de-course-Photo-Gilles-VITRY

 

Le directeur de course prenait une décision d’importance: la troisième manche était interrompue et ne comptait pas pour l’établissement du classement final. On retenait donc le classement des deux premières manches cumulées.

 

QUAD 2015 - PONT DE VAUX Le Team VICTORIEUX.

QUAD 2015 – PONT DE VAUX Le Team VICTORIEUX.

 

Le team Audemar Yamaha avec son quad N°1 retrouvait le chemin de la victoire avec trois pilotes radieux mais aux combinaisons bien maculées et, nous les avons retrouvés juste après  l’annonce de l’annulation de cette troisième manche.

Romain Couprie, cette course qui se termine un peu en eau de boudin, qu’est ce que vous en dites ?

« Nous sommes heureux parce qu’on a gagné. Après ça n’est de bonnes conditions de finir de cette manière. C’est toujours sympa de passer le drapeau à damiers et de monter ensuite sur le podium. Néanmoins on a fait deux belles manches, la vitesse était là et on a prouvé qu’on pouvait gagner, ça n’est pas un coup de chance. Nous sommes vraiment contents, notre machine Yamaha était parfaite. »

Clément Jay, course difficile, avec une forte concurrence :

« Oui tout à fait. C’est sûr que la concurrence était relevée mais le but était de ne pas avoir de soucis et de faire de gros relais de deux heures. Nous n’avons pas connu de problèmes mécaniques. Tous les trois nous sommes réguliers et avons pu dérouler le plan prévu. »

Yoann Gillouin, vous êtes également un habitué des podiums ?

« Oui c’est mon deuxième Pont de Vaux. Après c’est vrai qu’à la fois les conditions sont différentes mais comme toujours, la concurrence est rude. Ce fut une belle édition malgré cette dernière manche compliquée. Avec mes camarades nous avons toujours été aux avant postes lors des deux premières manches. Nous avons pu bien dérouler notre stratégie, nous sommes très contents de cette victoire. »

 

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-il-y-a-ausi-des-feminines-bien-courageuses-et-mignonnes-aussi


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX il y a aussi-des-féminines brillantes, bien courageuses et mignonnes aussi ! Photo Gilles VITRY

 

Pas loin de cet équipage français tout à sa joie, l’ambiance est tout aussi euphorique chez les filles. Il faut dire que nous devons leur tirer un grand coup de chapeau . Justine Lesselingue, la française et Kelly Verbraeken  la belge ont réussi cet exploit de disputer la course à deux et de se hisser avec leur Yamaha du team Clody à la 15 ème place du classement général.

Cela valait bien une coupe de champagne en direct dès l’annonce de l’interruption de la troisième manche.

 

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-A-voir-l-etat-des-casques-on-imagine-en-piste


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-A-voir-l-etat-des-casques-on-imagine-en-piste

 

Nous déplorons vraiment ces caprices météorologiques,qui ont torpillé cette journée du dimanche, tant au plan de la pratique sportive que de la présence du public.

Tous les efforts consentis par une équipe organisatrice composée d’une armada de bénévoles dévoués et compétents n’ont pas été vains. Les courses du samedi avec le Kenny Contest, les courses des Kids et les deux manches du Mondial se déroulées superbement sans accident et avec un niveau de prestations sportives de très haut niveau.

Les enseignements de cette édition vont servir pour préparer une très grande fête en août 2016 pour marquer les 30 ans des 12 heures de Pont de Vaux.

 

Alain MONNOT

Photos: Gilles VITRY

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Les-deux-équipages-vainqueurs-et-troisièmes


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Les-deux-équipages-vainqueurs-et-troisièmes

 

LE CLASSEMENT FINAL

1- N°1 COUPRIE Romain F 80- GILLOUIN Yoann F 01- JAY Clément F 38- TEAM RC1 YAMAHA AUDEMAR MAXXIS Yamaha YFZR 450

2- N°4 CHEURLIN Antoine F 10- MARIN Julien F 30- NAVEAUX Randy B -TEAM DRAG’ON/ESPRIT QUAD/MOTOR Yamaha 450

3- N°8 CESARI Andrea I MASTRONARDI Simone I PERAZZOLO Mauro I- TEAM MGM EXT ITALY Yamaha R 450

4- N°42 SEAL Sheldon GB- COWAN David NL- VAN GRINSVEN Mike NL TEAM SJS SERVICES Yamaha YFZ R 450

5- N°5 MENGELIS Edgars L- MANGIEU Adrian F- RAMEL Florent F- TEAM PSR /BY RAPPORT Yamaha YFZR

6- N°14 REID Justin N. Irl- MC LERNON Mark N. Irl- TEAM JUSTWIN RACING BY McLERMO Yamaha YFZR

7- N°6 THIRY Arnaud B- RENSON Valentin B- BRUNO Salvatore B- TEAM THIRY LOCATION/PSR Yamaha YFZ R

8- N°100 MCGILL Adam USA- UPPERMAN Josh USA- RASTRELLI Jeffrey USA- TEAM B&B FOR USA Honda TRX

9- N°114 HUMBERT Arnaud F 02- BOLLAND Marc F- FROMONT Benoit F- TEAM CLODY Yamaha YFZ 450

10- N°2 LALLEMAND Mathieu F 61- LARDELLIER P.Yves F69- MANGEOT Florent F- TEAM CLODY Yamaha YFZ R

 

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Thiry-Renson-Bruno-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Thiry-Renson-Bruno-Photo-Gilles-VITRY

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Rusconi-Pinoli-Covo-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Rusconi-Pinoli-Covo-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-CE-VAUX-Tessier-Beliveau-Sarazin.-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-CE-VAUX-Tessier-Beliveau-Sarazin.-Photo-Gilles-VITRY

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Seal-Cowan-Van-Grinsven-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Seal-Cowan-Van-Grinsven-Photo-Gilles-VITRY

Brems-Hieff-Photo-Gilles-VITRY.

Brems-Hieff-Photo-Gilles-VITRY.

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Mengelis-Mangieu-Ramel.-Photo-Gilles-VITRY.

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Mengelis-Mangieu-Ramel.-Photo-Gilles-VITRY.

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Lopez-Jonchere-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Lopez-Jonchere-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Lesselingue-Verbraeken-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Lesselingue-Verbraeken-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Legendre-Lefrancois-Sannier-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Legendre-Lefrancois-Sannier-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Mcgill-Upperman-Rastrelli-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Mcgill-Upperman-Rastrelli-Photo-Gilles-VITRY

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Humbert-Bolland-Fromont.-Photo-Gilles-VITRY.

QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Humbert-Bolland-Fromont.-Photo-Gilles-VITRY.

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Gras-Seehaussen-Oddos-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Gras-Seehaussen-Oddos-Photo-Gilles-VITRY

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Ferrari-Ferrari-Milesi-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Ferrari-Ferrari-Milesi-Photo-Gilles-VITRY

 QUAD 2015 PONT DE VAUX - Cesari-Mastronardi-Perazzolo Photo Gilles VITRY


QUAD 2015 PONT DE VAUX – Cesari-Mastronardi-Perazzolo Photo Gilles VITRY

 QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Bunce-Winrown-Maessen-Photo-Gilles-VITRY


QUAD-2015-PONT-DE-VAUX-Bunce-Winrown-Maessen-Photo-Gilles-VITRY

 

Sport

About Author

gilles