TRIPLE HISTORIQUE AU RALLYE D’ALLEMAGNE WRC : VW ENFIN MAÎTRE CHEZ LUI !

WRC 2015 ALLEMAGNE Le triplé à la maison
 WRC-2015-ALLEMAGNE-Podium-100%-VolkswagenJari-Matti Latvala (FIN), Miikka Anttila (FIN), Jost Capito, Sébastien Ogier (F), Julien Ingrassia (F), Andreas Mikkelsen (NOR), Ola Fløene (NOR), Dr. Heinz-Jakob Neußer WRC Rally Germany 2015


WRC-2015-ALLEMAGNE-Podium-100%-Volkswagen avec Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Jost Capito, Sébastien Ogier , Julien Ingrassia, Andreas Mikkelsen , Ola Fløene,  et le Dr. Heinz-Jakob Neußer 

 

Les responsables du Team Allemand l’attendaient cette victoire. Et à l’arrivée, c’est un formidable triplé Volkswagen à domicile.

Voilà qui est fait !

Ogier, Latvala et Mikkelsen étaient imbattables devant plus de 225.000 spectateurs. Désormais, la Polo R WRC a gagné au moins une fois chaque manche du WRC et le titre mondial 2015,  ne peut plus échapper à l’un des trois pilotes Volkswagen. Trois balles de match les attendent en Australie pour les titres pilote, coéquipier et constructeur

Un triplé à domicile, un triplé pour l’histoire : Volkswagen a dominé le Rallye d’Allemagne du début à la fin, et s’est imposé pour la première fois sur son propre sol. Les Français Sébastien Ogier-Julien Ingrassia sont les premiers de l’époque WRC à s’imposer à domicile sur une voiture allemande. Le constructeur de Wolfsburg a également raflé les deuxième et troisième places, grâce aux Finlandais Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila et aux Norvégiens Andreas Mikkelsen-Ola Fløene.

Après ce succès total – et celui qui fait le plus chaud au cœur, dès lors que l’Allemagne était la seule épreuve à se refuser encore à la Polo R WRC – une chose est certaine désormais : le Champion du monde des Rallyes 2015 sera encore une fois un pilote Volkswagen. Il se peut d’ailleurs que l’on n’ait pas à attendre plus longtemps que l’issue du prochain Rallye d’Australie pour connaître le nom de l’élu.

 

W

WRC-2015-ALLEMAGNE-La-30e-dOgier-Ingrassia

 

Grâce au 30éme succès de leur carrière, la paire Ogier-Ingrassia possède une réelle chance de décrocher leur troisième titre mondial d’affilée prochainement, ainsi que Volkswagen chez les Constructeurs.

« Ce triplé au Rallye d’Allemagne constitue un formidable succès pour Volkswagen », a commenté le Dr Heinz-Jakob Neußer, Membre du Directoire, en charge du Développement Technique, qui a reçu, cet après-midi, le trophée des vainqueurs au nom de la marque de Wolfsburg sur le podium installé Porta Nigra à Trèves.

Avant d’enchaîner et de lâcher:

« Ce triomphe a été rendu possible grâce à un e préparation idéale, à une concentration maximale et à un énorme esprit d’équipe. La Polo R WRC a prouvé une fois encore qu’elle était aussi la plus rapide sur l’asphalte, et à parfaitement maîtrisé l’exigeant parcours du Rallye d’Allemagne. Je tiens à remercier de tout cœur ceux qui ont contribué, de près ou de loin, à cette importante victoire. Je voudrais aussi féliciter les organisateurs : l’ADAC et ses milliers de bénévoles ont mis sur pieds un événement de très haut niveau, avec le concours de la Bundeswehr. Une performance qui a aussi été soulignée par l’énorme succès populaire d’une manifestation à laquelle ont assisté plus de 225.000 spectateurs. »

 

La Volkswagen la plus globale, et la plus titrée dans l’histoire du Championnat du monde : la Polo R WRC

WRC-2015-ALLEMAGNE-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

WRC-2015-ALLEMAGNE-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

 

Suède, Mexique, Portugal, Grèce, Italie, Finlande, Australie, France, Espagne, Grande-Bretagne, Monte-Carlo, Argentine, Pologne… et maintenant : Allemagne. Le triplé sur le parcours tracé aux environs de Trèves a vu se combler une petite mais importante lacune dans le CV de la Polo R WRC.

En début de semaine, le Rallye d’Allemagne était le dernier qu’elle n’avait pas encore épinglé à son palmarès. Jusque-là, Dame Chance avait boudé les pilotes Volkswagen à domicile. Le constructeur de Wolfsburg a enfin fait la paix avec son rallye, grâce à la voiture la plus globale de sa gamme.

Et ceci dans un style propre à la marque. Mis sous toutes sortes de pressions, Jost Capito, Directeur du Motorsport, a répondu par un triplé. Quelle plus belle façon de rebondir après la défaite de 2014 sur ses terres ?

Cette saison, à la déconvenue en Argentine avait immédiatement fait suite le plus grand succès de la Polo R WRC au Portugal. Volkswagen a cette fois placé la barre encore plus haut, avec le quatrième triplé de son histoire – le troisième de la saison (Monte-Carlo, Portugal, Allemagne). Et cela devant la foule des grands jours, évaluée à plus de 225.000 spectateurs tout au long du week-end.

 

Sa 30éme : Ogier rejoint Grönholm au nombre des victoires !

  WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC SEB OGIER.


WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC SEB OGIER.

 

30 s’est avéré le chiffre fétiche pour Volkswagen à domicile. Non seulement la Polo R WRC a signé sa 30e victoire en 35 rallyes, mais l’événement a également marqué le 30e succès dans la carrière de Sébastien Ogier. Le cap qu’il vient ainsi de franchir l’installe à une place de choix dans la hiérarchie de tous les temps : le voici désormais à égalité avec le Finlandais Marcus Grönholm, ex-aequo au deuxième rang mondial.

S’agissant de l’éternel duel pour le nombre de victoires en Rallyes de Championnat du monde, la France reprend l’avantage sur la Finlande, par 175 succès contre 174.

Rappelons que les pilotes Volkswagen – le Français Sébastien Ogier et le Finlandais Jari-Matti Latvala – sont les seuls à représenter régulièrement leurs nations respectives, dans le cadre du WRC.

 

Latvala et Mikkelsen complètent un podium 100% Volkswagen

WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC LATVALA ANTILLA

WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC LATVALA ANTILLA

 

De l’inédit pour le premier nommé, une habitude maintenant pour le second, qui avait déjà terminé 3éme l’an passé en Allemagne. Les remarquables performances de Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila et Andreas Mikkelsen-Ola Fløene leur ont permis de participer à la grande fête Volkswagen sur le podium.

Les trois équipages-maison se sont surpassés à domicile. Au début, Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila ont mis une sacré pression sur Sébastien Ogier-Julien Ingrassia. Ils étaient encore au coude-à-coude avec eux, jusqu’à la fameuse spéciale de Panzerplatte, dans le camp militaire de Baumholder, où les Français ont fait la différence. C’est là queces derniers ont laissé tout le monde sur place, y compris leurs camarades d’écurie. Le résultat final a marqué le 19éme podium de Latvala-Anttila et le 11éme de Mikkelsen-Fløene sous les couleurs Volkswagen.

En tout, le constructeur de Wolfsburg compte 59 résultats dans les trois premiers en 35 rallyes.

 

Consolation pour « JML » : le bonus maxi dans la Power Stage

 WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-JARI-MATTI-LATVALA

WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-JARI-MATTI-LATVALA

 

Jamais les points de bonus acquis par Volkswagen dans la Power Stage ne sont autant passés au second plan qu’au Rallye d’Allemagne, éclipsés qu’ils ont été par le triomphe de la marque dans son propre rallye ! Saluons néanmoins la performance de Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, qui se sont imposés dans cet ultime exercice, et ont empoché les 3 points que leur a rapporté leur temps scratch du deuxième passage dans Dhrontal

 Trois balles de match en Australie : Volkswagen peut s’assurer des titres dans les trois catégories

  WRC 2015 Rallye ALLEMAGNE - VW POLO WRC de SEB OGIER


WRC 2015 Rallye ALLEMAGNE – VW POLO WRC de SEB OGIER

 

Grâce au résultat de rêve acquis en Allemagne, Volkswagen s’est mis en position de pouvoir définitivement s’assurer des trois titres mondiaux, dès le prochain rallye, en Australie. Avec un maximum de 112 points encore à marquer pour les pilotes et les coéquipiers, il est acquis désormais que les titres, dans ces deux catégories, ne peuvent plus échapper à un équipage Volkswagen.

Si Ogier-Ingrassia conservaient, après le Rallye d’Australie, 84 points d’avance sur les 93 pts qu’ils comptent actuellement sur Latvala-Anttila, et s’ils maintenaient intacte leur marge sur Mikkelsen-Fløene, ils seraient assurés de leur troisième titre d’affilée, avant même le Tour de Corse.

Volkswagen pourrait également décrocher le titre constructeur dès l’Australie, sans considération du résultat des marques concurrentes. Il lui suffirait pour cela de conserver 129 pts sur les 139 pts d’avance que compte la marque après l’Allemagne.

C’est dire que cela sent bon… Pour Ogier-Ongrassia et naturellement pour VW!

 

PAROLES DE PILOTES

WRC 2015 ALLEMAGNE Le triplé à la maison

WRC 2015 ALLEMAGNE Le triplé à la maison

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Cette victoire me comble. Le privilège d’offrir à notre formidable équipe cette victoire à la maison, longtemps attendue et tant espérée, nous rend extrêmement fiers, Julien et moi. Tout le monde se donne tant de mal dans le team pour placer les pilotes et les coéquipiers dans les meilleures conditions pour gagner ! Cette victoire au Rallye d’Allemagne est notre manière à nous de les remercier, et il va sans dire que ce succès n’aurait pas été possible sans cet esprit d’équipe qui règne chez Volkswagen. Avant le départ, Jost Capito, notre directeur, nous a encore rappelé la promesse que nous avions faite au Président du Conseil d’Administration de Volkswagen, le Professeur Martin Winterkorn, lors du gala de clôture l’an dernier. Nous ne pouvions être animés par plus grande motivation que celle-là. Aujourd’hui, au cours de cette dernière matinée, je n’avais pas d’autre but que de gérer mon avance en tête, et de ramener la Polo intacte sur la ligne d’arrivée. C’est maintenant chose faite, et, en plus, avec un triplé à la clé. C’est un moment d’une très grande émotion. »

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« C’est un grand jour pour Volkswagen et pour toute l’équipe. Un triplé, c’est clairement la réponse adéquate à nos déconvenues des deux années précédentes ici. Nous avons tous bien digéré la pression, beaucoup donné pour rendre ce résultat possible. Et je voudrais délivrer un énorme compliment à tous dans le team. Personnellement, je suis très heureux de ma deuxième place. Après tout, il s’agit d’un rallye sur le goudron, et ce n’est pas précisément la surface idéale pour un Finlandais ! C’est vrai que j’aurais bien aimé réitérer mon succès de Finlande, mais je suis bien obligé de reconnaître que mon camarade Sébastien Ogier était tout simplement trop fort ce week-end. Et puis, cela m’a permis de creuser l’écart sur le troisième au Championnat du monde, ce qui demeure mon objectif. Quoi qu’il en soit, j’ai l’intention de terminer la saison très fort. »

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Quel succès formidable pour Volkswagen, quel plaisir de voir autant de visages épanouis lors du retour au parc d’assistance ! Nulle part ailleurs je n’avais vu une aussi forte envie de gagner dans le team. C’était très important pour nous de faire appel du résultat de ces deux dernières années, par une démonstration aussi phénoménale. Je suis fier d’y être impliqué. Après notre bon départ vendredi, nous nous sommes retrouvés dans une position assez confortable, relativement loin des premiers mais surtout de nos poursuivants. Les deux journées suivantes, notre préoccupation majeure a été de maintenir le statu quo, sans prendre de risques inconsidérés. C’est ce que nous avons fait. Ce n’était pas spécialement excitant, mais c’est précisément ce que nous cherchions : un rallye sans problème. »

Sébastien Ogier (F), Jost Capito WRC Rally Poland 2015

Sébastien Ogier (F), Jost Capito
WRC Rally Poland 2015

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Un triplé dans son propre rallye, c’est déjà quelque chose ! Mais là, compte tenu de notre histoire avec le Rallye d’Allemagne, qui était le seul manquant encore à notre palmarès, un tel résultat procure une émotion encore plus intense que toutes les victoires que nous avons remportées jusqu’ici. Comme toujours, chaque individu, au sein de l’équipe, était motivé à fond, et a consciencieusement accompli sa propre tâche pour rendre ce magnifique résultat possible. Mais cette fois, les gars ont réussi à élever encore le niveau. L’ensemble de l’équipe – mécaniciens, ingénieurs, logisticiens, responsables, physios, médecins, managers, ceux du marketing et de la communication, a mis encore plus de sueur et de larmes dans cette victoire. C’est ce qui lui donne toute sa dimension et sa saveur. Je tiens tout de même réserver mon plus grand compliment à nos pilotes et à nos coéquipiers : ils ont résisté à la pression, se sont montrés à la hauteur de l’énorme attente, et ont accompli un travail extraordinaire. Je pense que tout le monde chez Volkswagen est fier de ce que nous avons réussi. J’en suis même certain. »

Prochaine étape, on l’a dit, aux antipodes dans la lointaine Australie mi septembre.

 

Christian COLiNET

Photos : TEAM

 

WRC-2015-ALLEMAGNE-Podium_Porta-Nigra_Trèves

WRC-2015-ALLEMAGNE-Podium_Porta-Nigra_Trèves

Rallye d’Allemagne, classement final :

1Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (France) Volkswagen, en 3h35’49’’5

2.Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Finlande) Volkswagen, à 23’’

3.Andreas Mikkelsen-Ola Fløene (Norvège) Volkswagen, à 1’56’’6

4.Dani Sordo-Marc Martí (Espagne) Hyundai, à 2’09’’3

5.Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Belgique) Hyundai, à 2’33’’8

6.Elfyn Evans-Daniel Barritt (GB) Ford, à 2’52’’1 

7.Mads Østberg-Jonas Andersson (Norvège/Suède) Citroën, à 3’12’’5

8.Ott Tänak -Raigo Mölder (Estonie) Ford, à 4’26’’6

9.Hayden Paddon-John Kennard (Nouvelle-Zélande) Hyundai, à 4’46’’8

10.Stéphane Lefebvre-Stéphane Prévot (France/Belgique) Citroën, à 4’54’’

11.Kevin Abbring-Sebastian Marshall (Hollande/GB) Hyundai, à 9’31’’4

12.Kris Meeke-Paul Nagle (GB/Itlande) Citroën, à 11’00’’7

13.Jan Kopecký-Pavel Dresler (Tchèquie) Škoda, à 11’29’’3 – 1ers RC2

14.Eric Camilli-Benjamin Veillas (France) Ford RC2, à 15’43’’1

15.Yurii Protasov-Pavlo Cherepin (Ukraine) Ford RC2, à 16’1’’1, etc.

 

Le classement de la Power Stage

1. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Finlande) Volkswagen, en 9’07’’4 (+ 3 pts)

2.Kris Meeke-Paul Nagle (GB/IRL) Citroën, à 1’’2 (+ 2 pts)

3. Dani Sordo-Marc Martí (ESP/ESP) Hyundai, à 1’’7 (+ 1 pt).

 

Leaders successifs:

ES 1 & 2 : OGIER (Volkswagen)

ES 3 & 4 : LATVALA (Volkswagen)

ES 5 à 21 : OGIER (Volkswagen)

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT WRC 2015

 

  1. Sébastien Ogier, 207 pts
  2. Jari-Matti Latvala, 114
  3. Andreas Mikkelsen, 98
  4. Mads Østberg, 90
  5. Thierry Neuville, 80
  6. Elfyn Evans, 61
  7. Kris Meeke, 56
  8. Ott Tänak, 54
  9. Dani Sordo, 52
  10. Hayden Paddon, 46
  11. Martin Prokop, 33
  12. Khalid Al Qassimi, 9

WRC

About Author

gilles