SEB OGIER A 70 KM DU BONHEUR AU RALLYE D’ALLEMAGNE !

WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-OGIER-INGRASSIA
 WRC-2015-ALLEMAGNE-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER


WRC-2015-ALLEMAGNE-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

 

 

À moins de 70 km du bonheur ! Pour le tandem Français Sébastien Ogier et Julien Ingrassia

L’équipe Volkswagen poursuit sa domination à domicile deux de ses pilotes, Ogier et Latvala se disputent la victoire, Mikkelsen troisième étant trop loin pour espérer l’emporter

Avec 17 temps scratch sur 17, la Polo R WRC demeure invaincue pour l’instant. Et ce samedi un deuxième morceau de l’ogre qu’est ce rallye d’Allemagne est digéré ! Volkswagen a poursuivi sa domination à domicile, dans une épreuve qui n’a jamais voulu lui sourire jusqu’ici, et qu’elle appelle « l’ogre ».

Un premier morceau du monstre a été avalé hier, un deuxième dévoré aujourd’hui. La « bête » sera-t-elle enfin définitivement digérée demain ?

Toujours est-il qu’à moins de 70 km de l’arrivée, les trois Polo R WRC sont toujours solidement accrochées aux trois premières places.

 

WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC LATVALA ANTILLA

WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC LATVALA ANTILLA

 

Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila et Andreas Mikkelsen/Ola Fløene ont fait le ménage, après deux des trois journées du Rallye d’Allemagne, 17 spéciales sur 21 et 307.09 km sur 374.43 en tout.

Jusqu’ici, les Polo R WRC ont remporté tous les chronos depuis le début !

Ce rallye a souvent apporté son lot de déconvenues, survenues plus spécialement  du côté de Panzerplatte, une spéciale très… spéciale, parcourue à cinq reprises au cours de cette journée de samedi. Néanmoins, les équipages Volkswagen ont su passer au travers des embûches.

 

Andreas Mikkelsen (NOR), Ola Fløene (NOR) Volkswagen Polo R WRC (2015) WRC Rally Germany 2015

Andreas Mikkelsen (NOR), Ola Fløene (NOR)
Volkswagen Polo R WRC (2015)
WRC Rally Germany 2015

 

Mieux : Ogier-Ingrassia y ont porté leur avance à 33’’8  sur Latvala.Anttila, remportant 13 spéciales sur 17. Et les Français ont rejeté Mikkelsen-Fløene 1’13’’7 derrière.

Il reste désormais quatre ES à disputer, et 67,34 km de chronos à couvrir dimanche matin, pour en terminer avec la 9éme manche du Championnat dumonde des rallyes FIA 2015.

Qui montera sur la plus haute marche du podium demain, Porta Nigra à Trèves ?

Chez Volkswagen, on croise les doigts : le Rallye d’Allemagne est la seule et unique manche que la marque de Wolfsburg  n’a jamais remportée, depuis ses débuts en championnat avec la Polo R WRC,  en janvier 2013…

 

PAROLES DE PILOTES

  WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC SEB OGIER.


WRC 2015 ALLEMAGNE VW POLO WRC SEB OGIER.

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« C’était la journée que j’abordais avec le plus d’humilité. Mais j’ai survécu à Panzerplatte ! Ce matin, avec Julien, nous sommes partis assez prudemment, afin de confirmer nos notes. Pourtant, nos performances ont été quasiment parfaites. Dans le premier passage de Panzerplatte en configuration longue, les informations sur les temps intermédiaires des uns et des autres – « split times » – nous ont beaucoup manqué. Mais le règlement les proscrit cette année. Du coup, impossible de savoir où l’on en est par rapport aux autres. Mais au deuxième passage, c’était réellement parfait. J’ai attaqué fort, en particulier dans les dix derniers kilomètres. Les choses se présentent bien pour Volkswagen maintenant, mais ne vendons pas la peau de …l’ogre. Il y a encore une journée exigeante à venir. »

  WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-JARI-MATTI-LATVALA-FX-DEMAISON


WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-JARI-MATTI-LATVALA-FX-DEMAISON

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Aujourd’hui, je dois me montrer satisfait de ma deuxième place. Sans discussion. J’ai bien essayé d’attaquer dans Panzerplatte, mais je n’ai pas été payé de mes efforts. Je n’étais pas à mon meilleur niveau aujourd’hui, voilà tout. Par contre, mon équipier Sébastien Ogier s’est montré particulièrement brillant, et mérite tout à fait de ses retrouver confortablement installé en tête. Moi, je me contente de la deuxième place à ce stade du rallye. Mon objectif, maintenant, est de tenir mon camarade Andreas Mikkelsen à distance, et d’augmenter mon avance sur lui au Championnat. »

  WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-ANDREAS-MIKKELSEN


WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-ANDREAS-MIKKELSEN

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Ce matin, la situation était relativement simple : nos équipiers, devant, étaient trop loin pour que nous puissions réellement tenter quelque chose. Et notre avance sur le plus proche de nos poursuivants était suffisamment confortable pour nous permettre de ne prendre aucun risque. Cet après-midi, nous avons donc testé différentes solutions de set-ups, en vue du Tour de Corse, lui aussi sur l’asphalte. M’habituer à ces nouveaux réglages m’a pris du temps. J’avais trop de sous-virage pour réaliser de bons temps. Néanmoins, l’expérience acquise vaut son pesant d’or. Demain, exactement comme l’an dernier, notre mission sera d’aller au bout et de monter sur le podium. Si nous y arrivons, nous pourrons nous estimer satisfaits de notre rallye. »

  WRC-2015-ALLEMAGNE-Team-VW-JOST-CAPITO-JULIEN-INGRASSIA


WRC-2015-ALLEMAGNE-Team-VW-JOST-CAPITO-JULIEN-INGRASSIA

Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, conclut :

« Nous avons fait pas mal de chemin dans ce rallye, mais nous n’avons encorerien gagné. L’équipe, les pilotes, les coéquipiers ont accompli un sans -faute jusqu’ici, et tout le monde chez Volkswagen est fier de cette performance. Demain, la mission sera de transformer l’essai. En respectant notre principe sacré : « que le meilleur gagne! ». Néanmoins, comme dans toutes les autres manches du Championnat, l’objectif est de ramener les trois Polo R WRC à l’arrivée. Si nous y parvenons, rien ne s’opposera alors à notre première victoire au Rallye d’Allemagne. »

 

LE FILM DU RALLYE

  WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-MUKKELSEN-FLOENE


WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-MUKKELSEN-FLOENE

ES9 – Grafshaft 1 (18,35 km) – Sans le moindre abandon de la part des pilotes des WRC, l’ordre de départ était rigoureusement identique à la veille. Premier sur la route, Sébastien Ogier était le plus rapide devant Elfyn Evans. Tir groupé des DS 3 WRC de Mads Østberg, Kris Meeke et Stéphane Lefebvre entre la neuvième et la onzième place.

ES10 – Boseberg 1 (17,13 km) – Meilleur temps de Jari-Matti Latvala pour réduire l’écart sur Ogier à moins de dix secondes au classement général. Quatrième performance pour Kris Meeke, huitième pour Mads Østberg et douzième pour Stéphane Lefebvre.

ES11 – Arena Panzerplatte 1 (2,87 km) – Dans le premier passage dans la petite spéciale de Panzerplatte, Sébastien Ogier s’offrait un nouveau scratch devant Dani Sordo. Sixième temps pour Meeke, juste devant Lefebvre. Neuvième place pour Mads Østberg.

ES12 – Arena Panzerplatte 2 (2,87 km) – Deuxième temps pour Stéphane Lefebvre, juste derrière le leader Sébastien Ogier. Kris Meeke se classait au sixième rang et Mads Østberg au neuvième.

ES13 – Panzerplatte Lang 1 (45,61 km) – Premier passage dans la plus longue spéciale du rallye : Sébastien Ogier devançait Jari-Matti Latvala et Kris Meeke. Mads Østberg prenait l’avantage sur Hayden Paddon pour le gain de la huitième place. Dixième temps pour Stéphane Lefebvre. Kris Meeke terminait la matinée au 17e rang.

ES14 – Grafshaft 2 (18,35 km) – Après l’assistance, Kris Meeke continuait de progresser au classement avec un troisième temps derrière Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier. Septième, Mads Østberg était à la lutte avec Ott Tanak, tandis que Stéphane Lefebvre confortait sa dixième position.

ES15 – Arena Panzerplatte 3 (2,87 km) – Troisième temps pour Kris Meeke à seulement 0,2 seconde de la référence réalisée par Jari-Matti Latvala. Derrière, Mads Østberg et Stéphane Lefebvre se tenaient en un dixième.

ES16 – Panzerplatte Lang 2 (45,61 km) – Le second passage dans Panzerplatte Lang permettait à nouveau à Kris Meeke de s’illustrer, juste derrière Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala. Septième temps pour Mads Østberg qui s’emparait de la septième place devant Ott Tanak. Neuvième, Stéphane Lefebvre se rapprochait d’Hayden Paddon.

ES17 – Boseberg 2 (17,13 km) – Scratch de Sébastien Ogier pour terminer la journée. Cinquième, Mads Østberg mettait Elfyn Evans sous pression avant la dernière étape. Kris Meeke signait un nouveau troisième temps, tandis que Stéphane Lefebvre complétait la boucle au dixième rang.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

  WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-OGIER-INGRASSIA

WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-OGIER-INGRASSIA

LE CLASSEMENT APRÈS LA SECONDE ETAPE

 

  1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) en 2h55’42.5
  2. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) à 33’8   
  3. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 1’47.5
  4. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC) à 2’14.3
  5. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 2’23.8
  6. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 2’53.5
  7. Mads Østberg – Jonas Andersson (DS 3 WRC) à 2’56.7
  8. Ott Tanak – Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC) à 4’10.7
  9. Hayden Paddon – John Kennard (Hyundai i20 WRC) à 4’34.6
  10. Stéphane Lefebvre – Stéphane Prévot (DS 3 WRC) à 4’43.3…
  11. Kris Meeke – Paul Nagle (DS 3 WRC) à 10’59.5

 

MEILLEURS TEMPS

Sébastien Ogier : 13 et Jari-Matti Latvala : 4

 

LEADERS

ES 1 et 2 : Sébastien Ogier

ES 3 et 4 : Jari-Matti Latvala

ES 5 à 17 : Sébastien Ogier

 

Sport WRC

About Author

gilles