RALLYE D’ALLEMAGNE OGIER DEMARRE EN TROMBES DEVANT LATVALA ET MIKKELSEN

WRC 2015 Avant Rallye ALLEMAGNE - VW POLO WRC de JARI MATTI LATVALA

 

  WRC 2015 Rallye ALLEMAGNE - VW POLO WRC de SEB OGIER


WRC 2015 Rallye ALLEMAGNE – VW POLO WRC de SEB OGIER

 

Un trio VW et un train d’enfer entament le rallye d’Allemagne ce vendredi !

8 spéciales au menu, 7 triplés et 1 doublé ! A domicile, l’équipe Volkswagen a rendu une copie quasi parfaite, au terme d’une première journée dominée par la marque de Wolfsburg

Les doubles Champions du monde en titre et solides leaders de l’exercice 2015, la paire Ogier-Ingrassia, mènent devant leurs équipiers, les tandems  Latvala-Anttila et Mikkelsen-Fløene

Reçus huit sur huit !

Huit spéciales, huit scratches. Sept pour Ogier, un pour Latvala. Sept triplés et un doublé. C’est peu dire que Volkswagen a réussi son entrée en matière, aujourd’hui, sur ses terres. Les Polo R WRC ont si bien joué leur partition que Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila et Andreas Mikkelsen-Ola Fløenen occupent dans cet ordre les trois premières places au classement général de la neuvième manche du Championnat du monde des rallyes.

  WRC 2015 Avant Rallye ALLEMAGNE - VW POLO WRC de SEB OGIER


WRC 2015 Avant Rallye ALLEMAGNE – VW POLO WRC de SEB OGIER

À deux jours de l’arrivée, ils tiennent leurs concurrents largement à distance. Même si Ogier s’est adjugé la plus grande part du gâteau, la lutte, sur fond de vignobles de la vallée de la Moselle, a été plus que serrée entre lui et JML, qui a d’ailleurs relayé, l’espace de deux épreuves chronométrées, le double Champion du monde Français en tête du rallye (ES 3 et 4).

A un moment donné, les deux Volkswagen boys n’ont été séparés que par le plus petit écart possible : 1/10éme!!!

  WRC 2015 Avant Rallye ALLEMAGNE - VW POLO WRC de JARI MATTI LATVALA


WRC 2015 Avant Rallye ALLEMAGNE – VW POLO WRC de JARI MATTI LATVALA

Après 136,30 km sur les 374,43 km que compte l’épreuve, et un super coup de collier d’Ogier au cours de l’après-midi, celui-ci mène avec 9,5 secondes d’avance sur son camarade d’écurie. Andreas Mikkelsen les suit à 25n4 secondes, mais il est confortablement installé dans son troisième fauteuil, avec plus d’une demi-minute d’avance sur son plus proche poursuivant.

Après avoir impeccablement négocié cette première étape, les équipages Volkswagen devront maintenant affronter deux autres dures journées. Et en premier lieu ce samedi, dans le camp militaire de Baumholder, où ils devront disputer à cinq reprises le fameux secteur de Panzerplatte, dans ses deux configurations.

Le décor changera du tout au tout par rapport à ce vendredi.

Aux méandres plutôt romantiques des vallées et des vignobles succèdera le tableau plus rugueux ponctué par ces gros rochers anti-chars que l’on appelle Hinkelsteins en allemand. Des obstacles en forme de menhirs qui font froid dans le dos, et qu’il convient de ne pas caresser de trop près au volant d’une WRC.

Inutile de préciser que face à ces inflexibles « gardiens du camp », la moindre faute de pilotage est formellement à proscrire !

Leaders successifs : ES 1 & 2 : Ogier. ES 3 & 4 : Latvala. ES 5 à 8 : Ogier

PAROLES DE PILOTES

  WRC-2015-Avant-Rallye-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-SEBASTIEN-OGIER


WRC-2015-Avant-Rallye-ALLEMAGNE-VW-POLO-WRC-SEBASTIEN-OGIER

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Un très bon départ pour Julien et moi dans ce Rallye d’Allemagne. Ce matin, c’était encore glissant par endroits, nous avons préféré rester prudents, inutile de prendre des risques dans ces conditions. En particulier parce que nous conservions un mauvais souvenir de Moselland, où nous sommes sortis dans les vignes l’an dernier. Le deuxième tour, l’après-midi, s’est parfaitement déroulé. Nous avons réellement attaqué, car cette fois, nous avions le bon set up. Mais Jari-Matti n’est pas loin derrière, et demain, dans Panzerplatte, nous devons reprendre les choses là où nous les avons laissées aujourd’hui. »

 WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-JARI-MATTI-LATVALA

WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-JARI-MATTI-LATVALA

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits de la journée. Mais j’ai eu quelques difficultés à trouver les bons repères de freinage. Ce matin, cela a bien marché, et les temps ont suivi. Par contre, au deuxième tour, la route était plus sale et je n’ai pas voulu tenter le diable. Mais j’ai perdu 9 secondes sur Sébastien. Deuxième ce soir, ce n’est pas si mal finalement, et nous avons encore quelques spéciales devant nous. Par le passé, nous avons payé pour savoir que les choses pouvaient changer très rapidement ici. Et j’affectionne particulièrement les spéciales de Panzerplatte au programme de samedi… »

  WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-ANDREAS-MIKKELSEN


WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-ANDREAS-MIKKELSEN

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Ce n’était pas facile de trouver d’emblée le bon rythme sur l’asphalte aujourd’hui ! Cela fait bien six mois que nous n’avions pas couru sur ce type de revêtement. J’ai fait quelques fautes, en particulier ce matin, j’ai souvent freiné trop tôt. Je n’ai pas pu suivre le train de mes deux équipiers, Sébastien et Jari-Matti. Chapeau pour ce qu’ils ont fait. Cela s’est un peu mieux passé cet après-midi, mais nous nous sommes fait une petite frayeur avec Ola, lorsqu’on a légèrement touché de l’arrière droit dans l’ES 7 (Moselland II). Cela nous a incités à faire preuve d’un peu plus de prudence par la suite. Mais nous sommes tout de même satisfaits de cette première journée, et nous attendons la suite avec impatience. En particulier ces spéciales que j’adore, dans le camp militaire de Baumholder. »

 

Jost Capito WRC Rally Finland 2015

Jost Capito
WRC Rally Finland 2015

Quant au ‘Chef d’orchestre’, Jost Capito Directeur de Volkswagen Motorsport, lui il confiait :

« Par le passé, il nous est déjà arrivé d’effectuer un très bon départ dans le Rallye d’Allemagne, mais celui-ci les dépasse tous ! Rafler les trois meilleurs temps de toutes les spéciales sauf une et en remporter huit sur huit est presque incroyable, et montre le sérieux avec lequel nous avons abordé notre grand challenge « victoire à domicile ». L’équipe n’a rien laissé au hasard et a fonctionné à la perfection. Mais aujourd’hui, nos compliments vont en priorité aux pilotes et aux coéquipiers : MM Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala, Andreas Mikkelsen, MM Julien Ingrassia, Miikka Anttila, Ola Fløene, vous ne pouviez pas faire mieux que ce que vous avez fait. Nous avons gagné la première bataille, mais nous n’ignorons pas que se profilent encore deux autres journées difficiles, au cours desquelles nous devons conserver toute notre concentration, des pilotes aux mécaniciens, en passant par les coéquipiers et les ingénieurs. Nous ne lâcherons rien ! »

 WRC-2015-ALLEMAGNE-DS3-de-KRIS-MEEKE

WRC-2015-ALLEMAGNE-DS3-de-KRIS-MEEKE

 

Du côté de Citroën, cette entame est catastrophique.

Qu’on en juge !

Mads Østberg et Jonas Andersson achèvent la première journée du Rallye d’Allemagne en neuvième position, juste devant Stéphane Lefebvre et Stéphane Prévot, dixièmes.

Victimes d’une sortie de route qui les a obligés à terminer au ralenti, Kris Meeke et Paul Nagle bouclent l’étape au vingt-cinquième rang.

Pas de quoi pavoiser … sauf pour l’espoir tricolore

 WRC 2015 ALLEMAGNE DS3 CITROEN de MADS OSTBERG


WRC 2015 ALLEMAGNE DS3 CITROEN de MADS OSTBERG

Mads Østberg  expliquait:

« Nous avons été de plus en plus rapides au cours de cette journée. Après le passage à l’assistance, j’ai senti que nous étions davantage dans le rythme avec des temps en progrès. Le dernier chrono du jour a montré que nous avancions sur la bonne voie. Le classement est très serré devant nous. Il faut continuer à progresser pas à pas pour aller chercher un meilleur résultat. Je préfère les spéciales qui sont au programme de demain, je suis donc impatient de continuer ce rallye. »

WRC 2015 ALLEMAGNE DS3 - KRIS MEEKE

WRC 2015 ALLEMAGNE DS3 – KRIS MEEKE

De son côté Kris Meeke, confiait :

« Dans la deuxième spéciale de l’après-midi, il y avait de la terre dans un virage en seconde. Nous avons glissé au milieu de la courbe pour finir dans un champ. Il m’a fallu une trentaine de secondes pour pouvoir revenir sur la route. Lorsque nous sommes repartis, j’ai repris mon rythme. Mais, cinq kilomètres plus loin, une partie de la suspension avant a cassé sur un gros freinage. Il était nécessaire de rouler au ralenti pour atteindre l’assistance. Je suis vraiment très déçu, car nous avions un bon rythme depuis le départ. »

 WRC 2015 ALLEMAGNE DS3 de STEPHANE LEFEBVRE.


WRC 2015 ALLEMAGNE DS3 de STEPHANE LEFEBVRE.

Quant au jeune Français, Stéphane Lefebvre, lui, il était sacrément satisfait de son rang, :

« Une DS 3 WRC va très vite ! Les deux premières spéciales étaient assez naturelles pour moi, mais au cœur des vignobles, c’était bien plus compliqué. Nous ne regardons pas vraiment les classements, uniquement pour nous situer par rapport aux pilotes plus expérimentés. Nous avons fait un sixième temps en roulant très proprement, c’est très encourageant. Demain, le profil des routes sera très différent, ce sera encore une découverte ! »

 

LE FILM DU RALLYE

 WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-MUKKELSEN-FLOENE.

WRC-2015-ALLEMAGNE-VW-MIKKELSEN-FLOENE.

– Sauertal 1 (14,84 km) – Meilleur temps pour Sébastien Ogier pour lancer le rallye. Le leader du championnat devançait Jari-Matti Latvala, Andreas Mikkelsen et Kris Meeke. Belle performance de Stéphane Lefebvre pour ses débuts en DS 3 WRC avec le neuvième temps, juste devant Mads Østberg.

ES2 – Waxweiler 1 (16,40 km) – Second scratch pour Sébastien Ogier, encore devant Latvala, Mikkelsen et Kris Meeke. Stéphane Lefebvre conservait un rythme élevé avec le huitième temps. Onzième performance pour Mads Østberg.

ES3 – Moselland 1 (23,24 km) – En étant le plus rapide du plus long chrono de la matinée, Jari-Matti Latvala s’emparait de la première place du classement devant Ogier, Mikkelsen et Kris Meeke. Mads Østberg signait le onzième temps, avec Stéphane Lefebvre derrière lui.

ES4 – Mittelmosel 1 (13,67 km) – Troisième temps partagé pour Kris Meeke, tandis que Sébastien Ogier terminait la matinée à seulement 0,1 seconde du leader Jari-Matti Latvala. Mads Østberg se plaçait en huitième position, pendant que Stéphane Lefebvre engrangeait de l’expérience dans les vignes.

ES5 – Sauertal 2 (14,84 km) – Après l’assistance, Sébastien Ogier signait un nouveau meilleur temps dans Sauertal et récupérait la première place du classement général, devant Latvala, Mikkelsen et Kris Meeke. Pour commencer ce second tour, Stéphane Lefebvre se plaçait en sixième position et se rapprochait du dixième rang de Mads Østberg.

ES6 – Waxweiler 2 (16,40 km) – Victime d’une sortie de route, Kris Meeke cédait 1’39’’. Ogier confortait sa première place devant Latvala et Mikkelsen, tandis que Dani Sordo profitait des problèmes du Britannique pour s’installer au quatrième rang. Mads Østberg et Stéphane Lefebvre plaçaient les deux autres DS 3 WRC dans le top 10.

ES7 – Moselland 2 (23,24 km) – De retour dans les vignes, Sébastien Ogier était à nouveau le plus rapide. Mads Østberg et Stéphane Lefebvre confortaient leurs positions dans le top 10, tandis que Kris Meeke ramenait sa DS 3 WRC au ralenti en lâchant encore cinq minutes.

ES8 – Mittelmosel 2 (13,67 km) – Septième meilleur temps en huit spéciales pour Sébastien Ogier qui terminait la journée en tête devant Latvala et Mikkelsen. Sixième du chrono, Mads Østberg reprenait des secondes à ses principaux rivaux au classement. Dixième performance pour Stéphane Lefebvre. Kris Meeke parvenait au terme de la spéciale avec trois minutes de retard.

Au programme ce samedi, neuf spéciales !

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 WRC 2015 Assistance Equipe VW POLO WRC de Sebastien OGIER


WRC 2015 Assistance Equipe VW POLO WRC de Sebastien OGIER

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU RALLYE D’ALLEMAGNE VENDREDI SOIR

  1. Ogier-Ingrassia (VW Polo Wrc) en 1h19’13”5
  2. Latvala-Anttila (VW Polo Wrc) à 9”5
  3. Mikkelsen-Floene (VW Polo Wrc) à 34”9
  4. Sordo-Marti (Hyundai i20 Wrc) à 1’06”8
  5. Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 Wrc) à 1’08”7
  6. Evans-Barritt (Ford Fiesta RS Wrc) à 1’22”1
  7. Tanak-Molder (Ford Fiesta RS Wrc) à 1’27”8
  8. Paddon-Kennard (Hyundai i20 Wrc) à 1’31”4
  9. Ostberg-Andersson (Citroën DS3 Wrc) à 1’35”4
  10. Lefebvre-Prevot (Citroën DS3 Wrc) à 2’27”3
 WTC-2015-ALLEMAGNE-AMBIANCE.


WTC-2015-ALLEMAGNE-AMBIANCE.

Sport WRC

About Author

gilles