LA SOCIETE DE GESTION DU CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS DEBOUTÉE ET CONDAMNÉE A PAYER UNE AMENDE DE 60.OOO€

SPA-2015-GP-de-Belgique-de-F1-2013-la-Tour-Uniroyal-occultée-par-le-sigle-de-la-F-1-©Manfred-GIET

 

SPA 2015 - Il se passe toujours quelque chose à Spa-Francorchamps-© Manfred GIET

 

 

Décidément, il se passe toujours quelque chose à Spa-Francorchamps !

Après  une série de travaux d’infrastructure pour améliorer le confort sur le site du circuit ardennais en activité depuis 1921, la Société de Gestion du Circuit de Spa-Francorchamps, s’est vue déboutée par le Tribunal de première Instance de Verviers qui l’a condamnée à verser une amende de 60.000€ au manufacturier CONTINENTAL, comme le rapporte le quotidien financier Belge ‘L’ECHO’.

 

SPA-2015-GP-de-Belgique-de-F1-2013-la-Tour-Uniroyal-occultée-par-le-sigle-de-la-F-1-©Manfred-GIET

GP-de-Belgique-de-F1-2013-la-Tour-Uniroyal-occultée-par-le-sigle-de-la-F1 qui remplace UNIROYAL -©Manfred-GIET

 

A l’origine, un différent datant de 2013 entre les gestionnaires du circuit et le géant du pneumatique CONTINENTAL, possédant la marque labellisée UNIROYAL dans son giron.

En effet, lors du GP de Belgique 2013 organisé sur le circuit Ardennais, le gestionnaire du circuit, probablement sous l’impulsion de Bernie ECCLESTONE et le Formula One Management (FOM) avaient décidés d’occulter la publicité UNIROYAL au niveau de la tour du même nom et existant depuis les années ’50 et qui était jusqu’àlors le véritable emblème du circuit de Francorchamps.

 

SPA-2015-Francorchamps-Tour-Uniroyal-reconstruite-début-des-années-1980-©-Manfred-GIET.

Francorchamps-Tour-Uniroyal-reconstruite-début-des-années-1980-©-Manfred-GIET.

 

Celà a eu pour effet de voir le manufacturier, en l’occurence CONTINENTAL, considérer cet « acte » comme une rupture de contrat publicitaire envers la marque labellisée UNIROYAL, d’où introduction d’une plainte au civil en référé assortie d’une astreinte à hauteur de 1 Million d’€ par jour!

CONTINENTAL se voyait donner raison en première instance par le tribunal de Verviers avant de  voir cette décision réformée en mars 2014 suite à une action en tierce opposition menée par les défenseurs de la Société de Gestion du Circuit et à laquelle CONTINENTAL interjetta appel dans la lignée.

 

SPA 2015 L'ancienne Tour Uniroyal telle que l'on l'a connue durant des décennies© Manfred GIET

 L’ancienne Tour Uniroyal telle que l’on l’a connue durant des décennies© Manfred GIET

 

Si la Cour d’Appel, en dernier recours, vient donc de confirmer sa sentence prononcée en  2014 et donner raison à CONTINENTAL,le montant de l’astreinte par contre a été réduite de 3 Millions d’€ à 60.000€ par la juridiction verviétoise.

Malgré la condamnation de Spa-Francorchamps et même si les défenseurs du circuit Ardennais sont  parvenu à réduire sensiblement le coût final de l’amende à payer, il n’en reste pas moins que depuis 2014, la Tour de contrôle située dans la pit-lane dite « 24 Heures » est orpheline de son sponsor qui l’a ornée durant un demi-siècle.

 

PA 2015 - La tour Uniroyal c'est un peu comme le phare d'Alexandrie--© Manfred GIET

 La tour Uniroyal c’est un peu comme le phare d’Alexandrie–© Manfred GIET

 

Depuis son existence,la Tour Uniroyal était devenue en quelque sorte le « Phare d’Alexandrie » pour l’anneau spadois, servant de point de repère à tous ceux qui fréquentent le circuit.

Sans vouloir entrer dans les arcanes de la FOM (Formula One Management) qui exploite les droits commerciaux sur les circuits visités par le Championnat du Monde de la F1, il est clair que sa stratégie du coucou est loin de faire les affaires des circuits et de leurs sponsors fidèles.

 

SPA-2015-DTM-Francorchamps-en-2005la-seule-apparition-duDTM-suite-a-des-problèmes-de-publicités-©-Manfred-GIET

DTM-Francorchamps-en-2005 la-seule-apparition-du DTM-suite-a-des-problèmes-de-publicités-©-Manfred-GIET

 

En 2005, lorsque le DTM Allemand avait organisé une manche à Spa-Francorchamps, les mêmes problèmes avaient déjà surgit alors parce que l’organisateur Allemand pensait pouvoir disposer de certains espaces publicitaires, loués annuellement dans l’enceinte du circuit Ardennais par des annonceurs fidélisés, en les masquant avec ses propres publicités.

Le tollé déclenché à l’époque n’avait eu d’autres effets que de voir depuis lors les organisateurs Allemands du DTM tourner le dos à Spa-Francorchamps !

Et cette fois ci, c’est la tour qui a joué un vilain tour aux gestionnaires du circuit…

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

SPA-2015-Départ-24-Heures-Spa-Francorchamps-1982-avec-la-Tour-UNIROYAL-qui-émerge-en-arrière-plan-©-Manfred-GIET

Départ-24-Heures-Spa-Francorchamps-1982-avec-la-Tour-UNIROYAL-qui-émerge-en-arrière-plan-©-Manfred-GIET

 

Circuits Evenements Sport

About Author

gilles