MAZDA PRO SERIES. RETOUR EN TERRES CONNUES POUR TIM BURET A MID OHIO

PRO MAZDA SERIES - LE JEUNE FRANÇAIS TIM BURET.

 

 

MAZDA-PRO-SERIES-2015-Test-a-PALM-BEACH-le-25-janvier-pour-TIMOTHE-BURET

MAZDA-PRO-SERIES-2015- TIMOTHE-BURET Team JUNCOS

 

Après l’apprentissage du Speedway, le jeune pilote Français Timothé Buret, renouera sur la piste de Mid Ohio à Lexington,  ce week-end avec les joies du circuit routier qui ont fait son succès cette année.

Avec déjà six podiums en poche, le pilote tricolore espère maintenant offrir une deuxième victoire au Juncos Racing, une étape décisive dans la lutte pour le titre Pro Mazda 2015.

 

PRO MAZDA SERIES - LE JEUNE FRANÇAIS TIM BURET.

PRO MAZDA SERIES – LE JEUNE FRANÇAIS TIM BURET.

 

Tim, comment abordez-vous ce retour sur circuit routier à Mid-Ohio ?

« Vous me connaissez maintenant, je ne lâcherai rien et j’aurai l’œil du tigre jusqu’au bout ! Je ne suis malheureusement pas parvenu à poursuivre ma série de podiums en Iowa, je compte donc sur ce rendez-vous dans l’Ohio pour me refaire et aller de l’avant. Je dois garder le rythme pour continuer à croire au titre de Champion, d’autant que tout semble possible à deux meetings du dénouement final. Les quelques points perdus lors de la dernière course sur ovale ne sont pas handicapants, et j’ai profité des conditions estivales pour redoubler d’efforts physiques et mentaux. Désormais, je dois enchaîner les podiums et aller chercher le plus de victoires possibles pour faire la différence sur mes adversaires. »

Vous avez pris part à deux jours de tests sur cette piste il y a quelques jours. Quel atout cela vous apporte-t-il ?

« J’ai maintenant une meilleure connaissance de la piste après ces quelques essais. Il faut savoir qu’en temps normal, nous ne roulons pas beaucoup avant les courses. C’est donc à chaque fois une épreuve de temps pour trouver les bons réglages. Cette fois ci, les tests déjà réalisés nous permettent d’arriver avec un bon set-up de base, et nous aurons ainsi plus de temps pour affiner la balance de l’auto à mon pilotage. J’ai également pu analyser les nombreuses possibilités de dépassements car vous l’avez compris, il ne faudra rien lâcher ce week-end. »

Vous sortez d’un apprentissage de l’ovale important aux États-Unis. Quel bilan tirez-vous de cette première expérience ?

« C’est une approche totalement différente de ce que j’ai connu jusqu’à présent, j’ai eu tout à réapprendre. De plus, les conditions n’ont pas été favorables puisque toutes les voitures de l’équipe ont été rétrogradées en fond de grille à l’issue des qualifications. Cela dit, c’était sans aucun doute le meilleur moyen d’apprendre la course sur ovale et j’ai ainsi pu découvrir les pièges de la course en peloton, mais aussi les contraintes physiques comme ce sentiment d’asphyxie qui vient tour après tour. La course sur speedway est très intense et nous pousse souvent à piloter en apnée. Malgré tout, cela ne m’a pas empêché de m’offrir une remontée endiablée au prix de quelques meilleurs tours en course. Nous finissons 9ème et ce Top 10 sonnait presque comme une victoire après ce week-end à rebondissements. »

Qualifié au 3éme rang en 1’19’’665, Tim s’élancera donc derrière Grist Garrett le poleman en 1’19 409 et Neil Alberico classé second en 1’19 580 à 0’’ 1707.

A noter la sixième place de Florian Latorre en 1’19’’774.

 

Peter GRISWOLD

Photos : TEAM

 

Mazda Series US

About Author

gilles