DUEL DANS LA NEIGE ENTRE LA POLO R WRC ET UN CHAMPION OLYMPIQUE EN SKI

WRC-2015-DUEL-dans-les-neiges-de-FINLANDE-avec-SVINDAL-et-MIKKELSEN

 

 WRC-2015-DUEL-dans-les-neiges-de-FINLANDE-avec-SVINDAL-et-MIKKELSEN

WRC-2015-DUEL-dans-les-neiges-de-FINLANDE-avec-SVINDAL-et-MIKKELSEN

 

Andreas Mikkelsen et son compatriote Aksel Lund Svindal, Champion Olympique de Super G 2010 à Vancouver, se sont affrontés dans une descente d’anthologie vers les fjords norvégiens

À chacun sa manière de s’occuper avant le Rallye de Finlande – huitième manche du Championnat du monde des rallyes ­ dont le départ sera donné demain jeudi de Jyväskylä.

Pour le pilote Volkswagen Andreas Mikkelsen, l’une de ces journées précédant le rallye a été l’opportunité d’un défi original entre lui et le médaillé d’or de Super G aux JO de Vancouver  en2010, son compatriote Norvégien Aksel Lund Svindal :

 

Un beau bébé de 1m89 pour 97 kg.

AKSEL-SVINDAL-Champion-Olymoique-de-SKI

AKSEL-SVINDAL-Champion-Olymoique-de-SKI

 

Mikkelsen et Svindal se sont affrontés dans un sprint, sur le fameux toboggan de Lyseveien, au sud­ouest de la Norvège ; une descente de 29 km, agrémentée de 27 épingles.

L’enjeu: être le premier à atteindre le ferry ancré dans un fjord situé en bas du parcours. Leurs moyens de locomotion respectifs pour affronter le chrono :

Mikkelsen au volant de sa Polo R WRC de 318 ch. dans la neige, au milieu de congères dont certaines pouvaient atteindre jusqu’à 8 mètres de haut.

Svindal sur ses skis, en hors­ piste !

 

 WRC-2015-DUEL-dans-les-neiges-de-FINLANDE-avec-SVINDAL-et-MIKKELSEN

WRC-2015-DUEL-dans-les-neiges-de-FINLANDE-avec-SVINDAL-et-MIKKELSEN

Un saut à couper le souffle par-dessus la Polo R WRC

 

« Un vrai régal que de piloter sur ce type de parcours », a confessé Mikkelsen, confronté à la « descente blanche » Norvégienne, plongeant vers le fjord dans un décor de carte postale.

Clou du spectacle et temps fort pour les photographes, lorsqu’au détour de la montagne, Mikkelsen, lancé à plus de 100 km/h, vit soudain Svendal croiser sa route par­ dessus la Polo, bondissant dans un formidable saut à couper le souffle !

« Pour réussir cette figure, a expliqué le triple médaillé olympique, il fallait planifier le saut dans le bon timing, en fonction de ma vitesse sur les skis. »

Comme ensuite il n’y avait plus assez de neige pour que Svendal puisse en terminer sur ses skis, il a fini de dévaler la pente à bord de la Polo R WRC… comme coéquipier de Mikkelsen.

 « Il faudra d’abord qu’il perde des muscles ! »

De l’aveu de ce dernier, son rival d’un jour s’est révélé être un excellent coéquipier.

« Aksel a tout compris immédiatement », a noté le jeune titulaire du Team Volkswagen, lequel fut, il y a quelques années, un skieur émérite, évoluant notamment au sein de l’équipe de Norvège Junior.

« Il a tout enregistré des réactions de la voiture, en particulier lorsqu’elle a perdu de l’adhérence pendant une fraction de seconde ».

Svindal, de son côté, s’est déclaré conquis par l’expérience :

« Ce genre de balade n’a pas de prix et j’espère que j’aurai l’occasion de recommencer », a lâché le géant Norvégien, qui se passionne aussi pour les voitures anciennes, ajoutant :

 « Je dois reconnaitre que je suis un peu jaloux d’Andreas, et de la chance qu’il a de courir professionnellement en rallyes ».

Lorsqu’on a demandé à Mikkelsen si son rival et ami avait quelque chance de devenir un jour son coéquipier, Andreas a répondu :

« Cela me plairait assez, mais il faudra d’abord qu’il perde un peu de musculature ! »

 

Aksel Lund Svindal

 

– Né le 26 décembre 1982 à Lørenskog en Norvège, 32 ans.

– Vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin en 2007 et 2009.

– 5 titre de Champion du monde de ski alpin toutes disciplines confondues entre 2007 et 2013.

 

Christian COLINET

Photos : VW et RED BULL

Evenements Personnalités

About Author

gilles