MOTOGP 2015: BAZ ET BRADL NE ROULERONT PAS A INDIANAPOLIS, LE TÔLIER EST EN TAULE!

BRADL ET BAZ ABSENTS A INDIANAPOLIS

BRADL ET BAZ ABSENTS A INDIANAPOLIS

 

L’histoire n’est pas banale…

Giovanni Cuzari, le boss du team Forward Yamaha, dans lequel roulent cette année Loris Baz et Stefan Bradl, a été incarcéré en préventive en Suisse pour fraude fiscale!

Faut le faire quand même, truander les helvètes!

 

GIOVANNI CUZARI ET SES DEUX PILPOTES BAZ A GAUCHE, BRADL A DROITE DE L'IMAGE

GIOVANNI CUZARI ET SES DEUX PILOTES BAZ A GAUCHE, BRADL A DROITE DE L’IMAGE

 

Du coup, le sponsors, ce qui est très chic et limite illégal puisque la présomption d’innocence existe aussi chez les Suisses, les sponsors donc ont cessé leurs paiements et les mécanos, les pilotes, les ingés, les traites sur les machines ne sont plus payés!

Quant au voyage à Indianapolis, il ne peut évidemment en être question!

Les survivants ont donc d’abord négocié avec l’IRTA,  l’association des teams, pour pouvoir faire l’impasse sur Indianapolis et revenir courir à Brno.

La DORNA a aussi mis la main au lazingue semble t’il, il est vrai qu’une grille de MotoGP a des pilotes dieux vivants, mais au total elle est peu garnie, et deux pilotes  de moins, ça fait carrément tache!

Bon, Loris Baz ne pourra donc plus tenter de finir l’année première moto Open, il est pour l’instant cinq points derrière Barbera, car si cette situation de non paiement perdure, on voit difficilement comment le team pourra aller courir tous les GP lointains qui arrivent.

 

LORIS BAZ

LORIS BAZ

 

Loris Baz: « Il est vraiment dommage de ne pas être présent à la prochaine course. Ça nous coupe dans notre élan. L’équipe a tout tenté pour nous amener là-bas mais malheureusement ça n’a pas été possible. J’espère qu’une solution pourra être trouvée pour Brno. C’est une énorme déception, mais j’espère qu’on va pouvoir solutionner le problème pour être de retour le plus vite possible sur la moto. Je remercie toutes les personnes qui me soutiennent dans ce moment particulièrement difficile.»

Bon, le moins que l’on puisse dire est que l’attitude des sponsors manque totalement d’élégance, il est vrai aussi qu’alors que le team, en 2014, se battait devant avec Aleix Espargaro, cette année, Baz est seize, Bradl dix neuf, bref belle occasion de se casser.

Quant à Cuzari, le tôlier du team, il est possible qu’il ait des choses à se reprocher mais dans les sports mécaniques, la première victoire consiste, avant une saison, à boucler les budgets, même de très grosses équipes sont dans cette problématique là.

Alors pour boucler il faut beaucoup de persuasion, les sponsors sont gens riches et donc frileux, et si on ne boucle pas, il faut louvoyer…

 

LE MOTOGP: UN CLUB FINANCIEREMENT TRES FERMÉ

LE MOTOGP: UN CLUB FINANCIEREMENT TRES FERMÉ

 

Cuzari n’est pas le premier à le faire, loin de là, en revanche ce qui est plus rare c’est de se faire gauler.

Son vrai défaut est de ne pas avoir eu les bons conseillers, les bons avocats d’affaire, les bons banquiers,  bref tous ceux qui savent lire le code fiscal…

Mais en attendant c’est très moche pour le team.

Qui clairement, comme on dit dans le marketoche, a un horizon qui manque de lisibilité.

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis