AUX 8 HEURES DE SUZUKA, LES EQUIPES FRANÇAISES SERT ET GMT 94 TIRENT BIEN LEUR ÉPINGLE DU JEU…

MOTO 2015  8 HEURES DE SUZUKA- La SUZUKI SERT
MOTO 2015 - 8 HEURES DE SUZUKA La SUZUKI du SERT

MOTO 2015 – 8 HEURES DE SUZUKA La SUZUKI du SERT

 

Aux 8 Heures de Suzuka, les équipes Françaises du SERT et le GMT94, tirent bien leur épingle du jeu !

Depuis que nous suivons le Championnat du monde d’endurance, tous les teams français habitués de courir au Japon, ont toujours attiré notre attention sur cette course « très spéciale ».

Derrière ce qualificatif, il faut y voir effectivement un certain nombre de paramètres particuliers, qui auront eu encore toute leur importance pour l’édition 2015, magistralement remportée par la Yamaha usine.

Par tradition, la manche Japonaise donne l’occasion aux écuries locales d’engager des machines de pointe, souvent plus proches des Superbike que des traditionnelles machines d’endurance prévues pour les courses de 24 heures.

Ce fut encore le cas cette année avec une pléiade d’engagés, n’émanant pas des teams permanents du Championnat du monde mais avides de briller sur le circuit très technique de Suzuka.

Après les qualifications (classement ci-dessous), il était évident que les marques avaient bordé au mieux leur affaire pour remporter une victoire de prestige, même si par ailleurs et de manière paradoxale, elles visaient un titre mondial au travers des équipes disputant, elles, les quatre courses inscrites au championnat du monde.

 

MOTO 2015 8 HEURES DE SUZUKA La Yamaha Factory Racing Team pilotée par le Japonais Katsuyuki Nakasuga associé aux deux pilotes MotoGP Pol Espargaro et Bradley Smith

MOTO 2015 8 HEURES DE SUZUKA La Yamaha Factory Racing Team pilotée par le Japonais Katsuyuki Nakasuga associé aux deux pilotes MotoGP Pol Espargaro et Bradley Smith

LES CHRONOS DES ESSAIS

 

1- Team GREEN KAWASAKI, en 2’06.656  

2- YOSHIMURA SUZUKI Shell ADVANCE, en 2’06.958

3- Yamaha Factory Racing Team, en 2’06.877

4- F.C.C. TSR Honda, en 2’07.798   

5- MuSashi RT HARC-PRO HONDA, en 2’06.963  

6- Honda DREAM RT SAKURAI, en 2’08.693

7- Team KAGAYAMA SUZUKI, en 2’07.594  

8- EVA RT TEST KAWASAKI TYPE-01 TRICK STAR, en 2’09.117  

9- TOHO Racing with HONDA MORIWAKI, en 2’07.622

10- SUZUKI MotoMap SUPPLY, en 2’09.215  

MOTO-8-HEURES-DE-SUZUKA-2015-Gagner-du-temps-au-stand-pour-la-Suzuki-N°-30-Photo-Michel-Picard

MOTO-8-HEURES-DE-SUZUKA-2015-Gagner-du-temps-au-stand-pour-la-Suzuki-N°-30-Photo-Michel-Picard

 

Derrière ce rempart de … ‘samouraïs’, le Suzuki Endurance Racing Team, le GMT94 Yamaha, le SRC Kawasaki, le Monster Energy Yamaha Yart, le Bmw Motorrad, Bolliger ou encore le Honda Racing team, tous, entendaient bien ne pas tomber dans le piège de l’escalade, en tentant d’égaliser les chronos des teams japonais, qui avaient pour certains, fait appel à des pilotes de Grand Prix.

Un autre facteur d’importance était une fois de plus à prendre en compte pour les équipes Européennes : la forte chaleur et le fort taux d’humidité, entraînant quelques contraintes particulières pour la combustion des moteurs mais, réclamant aussi, une forte capacité de résistance chez les pilotes, mais pas seulement.

 

MOTO 2015  8 HEURES DE SUZUKA- La SUZUKI SERT

MOTO 2015 8 HEURES DE SUZUKA- La SUZUKI SERT

 

En effet, notre fidèle émissaire photographe Michel Picard du SERT en nous communiquant quelques clichés nous indiquait :

« La course fut dure avec des pneus difficiles à gérer et des conditions très délicates pour les pilotes. Beaucoup de chutes et de voitures de sécurité ont rendu la stratégie très pointue et, comme en plus, notre système électronique de chronométrage est tombé en panne, le Chef (lire Dominique Méliand, Manager du SERT) s’est appuyé sur ma gestion manuelle pour prendre ses décisions. Heureusement, pas de faux pas de part malgré une très forte tension quand notamment la Yoshimura qui avait, chuté remontait dur. De toute manière cette quatrième place est la meilleure à laquelle nous pouvions prétendre, car devant, ils allaient très vite ! » 

 

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-La-YAMAHA-GMT94-Photo-FANIEN

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-La-YAMAHA-GMT94-Photo-FANIEN

 

De leur côté, les membres du GMT 94, l’équipe Française Championne du monde en titre, ont réalisé une très belle course également et prétendaient eux aussi à la quatrième place mais les faits de course en ont décidé autrement, comme le commente Christophe Guyot, le manager et Team-principal :

« Tout d’abord, un grand bravo à Yamaha qui gagne cette édition avec brio. Merci à toute l’équipe de Yamaha Japon qui a tout donné pour les Yamaha 21, 7 et 94.  Pour une équipe Européenne, une sixième place à Suzuka est toujours un bon résultat. Nous sommes malchanceux sur l’entrée en piste de différents pace-cars. Nous sommes donc naturellement bien sûr frustrés car nous avons bien cru finir premier des teams permanents. Nous devons l’accepter et retenir l’excellente course des pilotes, l’équipe de mécaniciens toujours magique en course et une Yamaha R1 hyper performante. Merci également à Dunlop pour leur travail et leur engagement avec nous. Nous pouvons être satisfaits. Les performances des pneus de course ont pu gommer la frustration de ne pas avoir pu disposer de pneus de qualification qui nous auraient mieux placés sur la grille».

Et David Checa précisait :

« Nous avons tout donné. Nous n’avons aucun regret. Il y a trois ans c’est nous qui avons été chanceux et qui finissions sur le podium. Merci à l’équipe qui a été top. Merci à Yamaha Japon de nous avoir accueilli comme ça. Je pense que nous avons démontré que nous sommes compétitifs et c’est le plus important ».

Kenny Foray, concluant :

« J’avais beaucoup de pression au départ de la course. Suzuka c’est tellement particulier. Mais tellement fort aussi que je suis heureux d’avoir vécu ce moment. Bien sûr que nous sommes un peu déçus parce que tout le monde méritait mieux. Mais si on nous avait dit que nous serions sixièmes d’une course avec autant de teams d’usines engagés, je ne l’aurais peut-être pas cru… ».

Nous parlons des deux teams permanents ayant tiré au mieux leur épingle du jeu.

Sinon, chez Kawasaki, la chute fatale a quelque peu compromis les chances au Championnat du monde, dont le classement avant les 8 heures d’Oschersleben, le 22 août prochain, s’établit ainsi :

 

1-SERT Suzuki : 81 points

2- GMT 94 Yamaha : 52 points

3-Team Bolliger Kawasaki : 50 points

4- SRC Kawasaki : 42 points

 

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-LA-HONDA

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-LA-HONDA Racing Team un ton en dessous

 

Nous n’omettrons pas de signaler la course solide mais légèrement un ton en-dessous du Honda Racing team, dont on se demande quand il pourra accéder au titre de Champion du monde, tant il multiplie, faux pas ou performance en demi-teinte, malgré un équipage de premier plan et un budget non négligeable !

 

MOTO 2015 8 HEURES DE SUZUKA La Yamaha Factory Racing Team pilotée par le Japonais Katsuyuki Nakasuga associé aux deux pilotes MotoGP Pol Espargaro et Bradley Smith

MOTO 2015 8 HEURES DE SUZUKA La Yamaha Factory Racing Team pilotée par le Japonais Katsuyuki Nakasuga associé aux deux pilotes MotoGP Pol Espargaro et Bradley Smith

 

Yamaha, grand vainqueur après 19 ans de disette sur cette épreuve, fera sans doute profiter en fin de saison, le GMT 94 de certaines pièces moteur pour apporter un petit plus aux performances de la N° 94….

Mais gageons que lors de ce passage au Japon, le Grand Paulo, chef mécanicien du SERT, aura également fait son marché.

La Suzuki N° 30 voudrait bien porter le N° 1 à nouveau l’an prochain pour ouvrir une nouvelle ère, avec une nouvelle moto.

En attendant, la bataille fera encore rage en Allemagne courant aout et sur le circuit Paul Ricard lors du Bol d’or en septembre prochain.

Les mécaniciens et les pilotes n’auront donc pas droit à une trêve estivale, tant les enjeux sont forts et risqués dans un Championnat ne comportant que quatre courses !

C’est la raison pour laquelle, le titre devrait logiquement se jouer entre le SERT et le GMT 94, les deux meilleurs Teams  ce dimanche à Suzuka et qui occupent largement le commandement du classement provisoire du Championnat du monde 2015

 

Alain MONNOT

Photos : Michel PICARD- Gilles FANIEN – FIM

 

Voir le classement :

http://www.fimewc.com/wp-content/uploads/2015/07/Provisional-Race-Results.pdf

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-un-podium-de-teams-locaux-Photo-Michel-Picard

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-un-podium-de-teams-locaux-Photo-Michel-Picard

 MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-Une-Yam-locale-sacrement-incisive-et-performante-aussi-Photo-Michel-Picard


MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-Une-Yam-locale-sacrement-incisive-et-performante-aussi-Photo-Michel-Picard

 MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-la-Honda-Musashi-RT-HARC-Pro-Photo-Michel-Picard.


MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-la-Honda-Musashi-RT-HARC-Pro-Photo-Michel-Picard.

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-La-Suzuki-du-Team-Kagayama_-Photo-Michel-Picard

MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-La-Suzuki-du-Team-Kagayama_-Photo-Michel-Picard

 MOTO-8-HEURES-DE-SUZUKA-2015-Chez-Suzuki-on-avait-plusieurs-fers-au-feu_-Photo-Michel-Picard


MOTO-8-HEURES-DE-SUZUKA-2015-Chez-Suzuki-on-avait-plusieurs-fers-au-feu_-Photo-Michel-Picard

  MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-La-Honda-FFC-TSR-Photo-Michel-Picard


MOTO-2015-8-HEURES-DE-SUZUKA-La-Honda-FFC-TSR-Photo-Michel-Picard

MOTO 2015  8 HEURES DE SUZUKA- La SUZUKI SERT

MOTO 2015 8 HEURES DE SUZUKA- La SUZUKI SERT

Moto - Endurance

About Author

gilles