500 MILES DE SEBRING. LA GINETTA DU FRANÇAIS LECUYER SUR LE PODIUM

Matthieu-Lecuyer-3-éme-des-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA
 Matthieu-Lecuyer-Nouveau-podium-avec-la-3-éme-place-aux-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA


Matthieu-Lecuyer-Nouveau-podium-avec-la-3-éme-place-aux-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA

 

 

Le pilote Français Matthieu Lecuyer obtient avec la Ginetta USA, un nouveau podium et se classe 3 éme des 500 Miles de Sebring, épreuve comptant pour le Championnat du FARA Pro

C’est sous une chaleur étouffante que le pilote Bordelais franchi la ligne d’arrivée d’une course très éprouvante, finissant en 3éme position.

Suite à des essais libres tronqués par des problèmes électriques qui n’ont pas pu être réparés à temps, Matthieu devra finalement utiliser la voiture de réserve pour qualifier son équipage, ce qu’il fera en  décrochant la 5éme place sur la grille.

 

 Matthieu-Lecuyer-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA-Le-depart


Matthieu-Lecuyer-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA-Le-depart

 

C’est d’ailleurs le pilote originaire du sud-ouest  de la France qui prendra le départ et comme à son habitude, Mathieu remonte très rapidement dans le haut du classement pour  rapidement s’installer en tête de la course.

Au bout d’une heure et douze minute de course, le staff de l’équipe Ginetta USA, profite d’un safety car pour faire rentrer l’équipage de la 155 – la voiture mulet –  qui remplace l’habituelle N° 71.

C’est Kreis Rulino, le gentleman Brésilien qui repars pour son relai, mais quelques gouttes de pluie commencent alors à tomber sur le circuit de Sebring et Kreis, moins à l’aise perd deux rangs.

Soudainement alors que la mi-course approche, le radar météo annonce un risque d’orage violent !

La direction de course choisit donc sagement de stopper la course car la réglementation  en vigueur aux USA, l’impose si un orage violent se trouve dans un rayon de 5 miles de la piste.

Toutes les autos sont stoppées sur la piste et c’est sans surprise, bientôt un véritable déluge qui s’abat brutalement sur le circuit Floridien.

Les engins officiels s’afférent alors pour tenter d’ éliminer l’eau sur la piste.

 

Matthieu-Lecuyer-3-éme-des-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA

Matthieu-Lecuyer-3-éme-des-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA

 

Ginetta décide donc de remettre Matthieu dans la voiture jusqu’au terme de la course, dont il reste alors 1H30 à couvrir.

Le restart est compliqué car tout le monde est en gomme slick car il n’est pas autorisé de changer de pneumatiques pendant l’interruption de la course…

Mais la piste s’assèche vite avec la très forte chaleur qui règne ici en Floride.

Alors qu’il reste environ une demi-heure, avant la fin de la course, un concurrent se déporte fortement dans une zone de freinage et Matthieu qui le suivait, n’a pas d’autre solution pour l’éviter que la sortie de piste !

La Ginetta 155 se met  soudainement à chauffer car de la boue s’est accumulé sur le radiateur, lors de la sortie de piste et un passage par les stands, devient obligatoire.

Une fois le pit stop effectué, la voiture fonctionne de nouveau parfaitement et Matthieu , enchainant franchement motivé les tours, parfois plus de trois secondes plus vite que les autres concurrents. Malheureusement l’arrêt au stand coutera la deuxième place à l’équipage de la 155 !

 

 Matthieu-Lecuyer-3-éme-des-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA


Matthieu-Lecuyer-3-éme-des-500-miles-de-Sebring-du-FARA-Pro-avec-Ginetta-USA

 

Ravi de ce podium, Matthieu nullement déçu, nous confiait :

« Je suis très content d’être de nouveau sur le podium même si la frustration de ne pas avoir accéder à la seconde place est bien présente. Si je ne partais pas dans l’herbe, cela aurait évidemment provoqué un contact très violent et il vaut mieux perdre un peu de temps et arrivé seulement troisième que ne pas finir, non ! »

Et, il ajoutait :

« La course fut très éprouvante physiquement avec presque 3 heures de relai et une température qui a atteint 70 degrés à son maximum dans l’habitacle. Kreis à fais un super travail, il n’était vraiment pas évident de gérer un circuit aussi difficile sur lequel il n’avait jamais roulé ainsi que rouler sous la pluie et les protos qui vous tournent autour. » 

Avant de conclure :

«  Je suis troisième au classement général du Championnat et il me tarde repartir après la trêve estival pour la Race of Champions ! »

 

Peter GRISWOLD

Photos : TEAM

 La-Ginetta-USA-de-Mathieu-LECUYER-aux-500-Miles-de-SEBRING


La-Ginetta-USA-de-Mathieu-LECUYER-aux-500-Miles-de-SEBRING

Endurance - Autre Sport

About Author

gilles