LAGUNA SECA 2015: DEUX PILOTES ESPAGNOLS SE TUENT EN SUPERSTOCK 1000 US

 

 

 SUPERSPORT-US-2015-LAGUNA-SECA-Apres-l-accident-le-dimanche-19-juillet


SUPERSPORT-US-2015-LAGUNA-SECA-Apres-l-accident-le-dimanche-19-juillet

 

Parallèlement à l’épreuve du Championnat du monde WSBK, qui ne fait courir aucun pilote US, le Superbike Américain a roulé simultanément ce week end à Laguna Seca, avec toutes ses catégories.

Nous l’avons évoqué hier soir dimanche 19 juillet, avec la victoire en première manche du SBK Américain de Josh Hayes, sur la nouvelle R1 Yamaha.

C’est plus tard, vers 17 heures locales, deux heures du matin à Paris, qu’est survenu un quintuple accrochage lors du départ de la course Superstock 1000 US.

 

BERNAT MARTINEZ ET

BERNAT MARTINEZ ET DANIEL RIVAS FERNANDEZ

 

Deux pilotes Espagnols, gravement blessés ont été transportés d’urgence vers les hôpitaux du coin.

Bernat Martinez, originaire de Valence, a été transporté en ambulance à l’hôpital de Monterey, il est mort des suites de ses blessures.

Il avait 35 ans.

Daniel Rivas Fernandez, originaire, lui, de Moana Galicia, plus sérieusement atteint, a été transporté en hélicoptère à l’hôpital de Salinas, mais lui aussi est mort des conséquences ses blessures.

Il avait 27 ans.

L’ancien Champion du monde, Wayne Rainey est le patron de MotoAmerica, qui gère ces courses de Superbike US.

 

WAYNE RAINEY

WAYNE RAINEY

 

Wayne a, rappelons-le, été sacré Champion du monde 500, à trois reprises et consécutives, en 1990, 1991, 1992.

Blessé à Misano l’année suivante, Wayne perd l’usage de ses jambes mais continue dans l’organisation, il se fera même faire, un kart spécial pour recommencer à courir.

Il a déclaré ne pas avoir de mots pour dire ce qu’il ressent en adressant ses condoléances aux familles des deux victimes.

Pour finir sur une note un peu plus gaie, la deuxième  manche du Superbike US a été gagnée par l’autre Yamaha R1, celle de Cameron Beaubier, son coéquipier Joha Hayes, victorieux la veille, se classant troisième.

Tous les deux, ils dominent totalement ce Championnat US.

 

BEAUBIER (NO6) ET HAYES (NO 1)

BEAUBIER (NO6) ET HAYES (NO 1)

 

 » Show must go on » dit on dans le milieu artiste quand il y a un pépin, alias « le spectacle doit continuer ».

Et rouler sur ce sublime circuit sublime qu’est Laguna Seca, est en effet réservé aux artistes du guidon.

Le bonheur de rouler en compétition se paie en général de taules, de toiles, de mises au tas diverses, bref de chutes, où l’on peut se faire mal, où le plus souvent, le pilote se relève en se traitant de con…

Mais l’accrochage, surtout à cinq motos, est un type de situation où seule la chance permet de contrarier le destin quand il veut être cruel.

Il l’a été pour ces deux pilotes Espagnols, c’est dramatique pour les familles et les amis, et nous comprenons leur douleur sur un accident aussi brutal.

Mais le bonheur de rouler, lui, existe toujours.

Je me dis ça chaque fois qu’un de mes potes disparaît, c’est rare, mais je sais qu’un milliardième de seconde avant le crash, ils étaient heureux…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : ORGANISATION ET CONSTRUCTEURS

 SUPERSPORT-US-2015-LAGUNA-SECA-Apres-l-accident-le-dimanche-19-juillet


SUPERSPORT-US-2015-LAGUNA-SECA- L’une des motos apres l’accident ce dimanche 19-juillet

Moto Moto - Superbike Nécrologie

About Author

jeanlouis